Email catcher

remontrance

Définition

Définition de remontrance ​​​ | ​​​ nom féminin

surtout au pluriel Critique motivée et raisonnée adressée à qqn pour lui reprocher son attitude. ➙ réprimande. Faire des remontrances à un enfant.
Histoire Discours par lequel le Parlement présentait au roi les inconvénients d'un édit, d'une loi.

Synonymes

Synonymes de remontrance nom féminin

reproche, avertissement, blâme, critique, grief, observation, réprimande, sermon, engueulade (familier), lavage de tête (familier), prêchi-prêcha (familier), savon (familier), admonestation (littéraire), harangue (littéraire), mercuriale (littéraire), objurgation (littéraire), semonce (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot remontrance

Mais cette remontrance ne plaît pas du tout au jeune qui décide de revenir avec deux de ses camarades de soirée, âgés de 17 ans.Ouest-France, 07/10/2020
De même, l'aspiration à la liberté si présente dans les remontrances de 1788 était très clairement inspirée par la révolution américaine.Histoire, économie α société, 2006, Michel FIGEAC (Cairn.info)
Dites, d'un ton désespéré, que votre mère vient s'installer trois semaines avec son cahier de remontrances, son chat et son régime végétarien.Capital, 25/05/2017, « Pour faire accepter une sale nouvelle... annoncez l'enfer »
Il pensait qu'il n'encourait rien de plus qu'une remontrance pour une ivresse sur la voie publique.Ouest-France, 17/06/2019
Il essaie de se mettre à la place du chef mais elle ne semble guère convaincue par ses remontrances.Savoirs et clinique, 2018, Geneviève Morel, Franz Kaltenbeck (Cairn.info)
On rejeta les sages remontrances que fit alors le parlement.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Le mis en cause, alcoolisé, n'aurait pas apprécié la remontrance.Ouest-France, 26/07/2019
Les vacanciers ont été calmes sur la plage, il y a peu d'incivilités et de remontrances.Ouest-France, 30/08/2019
Dans le cas d'une humeur négative, il était mentionné que des remontrances avaient été adressées à l'agresseur dans le cadre de son travail.Revue internationale de psychologie sociale, 2014, Baptiste Subra, Laurent Bègue (Cairn.info)
Le parlement se tut devant le roi ; mais cependant il ne lui obéit pas entièrement, et hasarda des remontrances.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Il faisait aussi des remontrances aux retardataires et aux paresseux.Présence Africaine, 2005, Timothée F. Tabapssi (Cairn.info)
Alors mon père, prenant un air des plus sévères, me fait une très vive remontrance.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Il s'agit là, en réalité, d'une remontrance cinglante.Europarl
Du côté parlementaire, nous avons d'abord les sources officielles, qui incluent les procès-verbaux, les remontrances, les représentations, les arrêtés, et les arrêts de règlement.Histoire, économie & société, 2012, Peter R. Campbell (Cairn.info)
Marie, quelquefois familière avec les domestiques, très-souvent ne les écoutait pas quand ils lui parlaient, ou se moquait de leurs remontrances.Pauline Guizot (1773-1827)
Au bout d'un moment, ce manège finit par l'impatienter, et elle ne put s'empêcher de lui faire quelques remontrances.Pierre Zaccone (1818-1895)
Généralement, les encouragements de l'infirmière semblent avoir plus d'effet sur les patients que les remontrances de leurs proches.Ouest-France, Marie LENGLET, 31/01/2017
Et elle se mit à rire aux éclats pour persister dans sa ferme remontrance.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Ses propos lui avaient valu des remontrances du gouvernement grec.Ouest-France, 20/09/2021
Cela valait des remontrances au stylo rouge dans la marge.Études, 2012, Alexis Jenni (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de REMONSTRANCE s. f.

Humble supplication qu'on fait au Roy, ou à un superieur, pour le prier de faire reflexion sur les inconvenients ou les consequences d'un de ses Edits, ou de ses ordres. Le Parlement est allé en corps faire des remonstrances au Roy sur une telle Declaration.
 
REMONSTRANCE, est aussi une legere & honneste correction ou avertissement qu'on fait en general, ou en particulier, pour advertir ou corriger de quelques defauts. Les Presidents font des remonstrances, des Mercuriales à leur Compagnie & aux gens du Barreau à l'ouverture des Audiences. Une mere fait des remonstrances à sa fille, quand elle n'a pas gardé la bienseance, la modestie.
 
REMONSTRANCE, se dit aussi au Palais, d'une excuse qu'un Advocat vient faire au Barreau, quand une cause est appellée, pour la faire remettre par quelque raison qui le desire. Cet Advocat n'a pas plaidé, il n'a fait qu'une remonstrance.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Carpe Diem Carpe Diem

Ces mots latins parmi les plus célèbres reposent sur un double malentendu.

Maxime Rovere 17/06/2022