Email catcher

pouillerie

définitions

pouillerie ​​​ nom féminin

Pauvreté sordide.
Lieu, chose misérable.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pas de danger, ma fine, que les coucheurs des pouilleries et les turlupins des correctionnelles me vomissent, m'expurgent de leur milieu pimenté....Georges Eekhoud (1854-1927)
Toute une pouillerie humaine, échouée entre deux palais d'or, au pied d'une haute gerbe de fleurs d'or !Pierre Loti (1850-1923)
Dans une pouillerie, dans une soupente de tapis-franc !Georges Eekhoud (1854-1927)
Le bonheur de sa jolie fille passait au-dessus des petites pouilleries.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Fine, forte en ruse, médiocre en intellect, elle excellait aux chicanes, aux pouilleries de la faiblesse humaine transportées dans les graves législatures.Joseph Henri Rosny (1856-1940)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « POUILLERIE » s. f.

Chambre d'Hospital où on met les habits des pauvres malades qui y arrivent. La pouillerie de l'Hostel-Dieu vaut quatre mille livres de revenu.
Style et écriture L'affaire Colette L'affaire Colette

Saviez-vous qu'il existe une controverse autour de l'œuvre de Colette ? Quelle part de ses écrits faut-il attribuer à son époux Willy ? 

24/03/2022