émoussé

 

définitions

émoussé ​​​ , émoussée ​​​ adjectif

Devenu moins pointu, moins coupant. Couteau émoussé.
littéraire Devenu moins vif, moins incisif. Sentiments émoussés.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ses yeux semblaient fins derrière ses lunettes ; mais les ôtait-il, son regard émoussé paraissait niais.Honoré de Balzac (1799-1850)
Ce que tu crois mauvais est précisément la meule sans laquelle ce qu'il y a de plus précieux en toi serait émoussé et rouillé : ton âme.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Toutefois, moralement, il s'y sentait plus accessible : car des années de vie parisienne et de sécurité conjugale avaient encore amoindri ses scrupules, émoussé sa délicatesse.Daniel Lesueur (1854-1921)
En premier lieu, votre écrivain d'articles à sensation doit avoir de l'encre très noire, et une plume très grosse avec un bec bien émoussé.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Si les parents suivaient cet exemple d'urbanité, nous entendrions moins de plaintes sur l'insipide et éternel jargon de l'obéissance filiale, jargon qui est aussi émoussé que faux.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
La raillerie a émoussé sa pointe, le dédain s'est usé, la haine est venue, cette providentielle consécration du succès.Paul Féval (1816-1887)
Alors j'espère que votre côté « roc » dans cette affaire sera un petit peu émoussé au terme de notre débat.Europarl
Le comte sait tout, connaît tout, et le savoir en lui n'a pas émoussé la sensibilité.Madame de Krudener (1764-1824)
Le sens de l'amour qu'il avait possédé si fort, si beau, parut émoussé en lui.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Je crus devoir alors tenter l'usage de mets relevés, comme plus propres à exciter un sens nécessairement émoussé par des alimens grossiers.Jean Itard (1774-1838)
Il est faible, froid, et aujourd'hui, et depuis si longtemps blasé sur tout, qu'il cherche des distractions, comme un palais émoussé a besoin d'une nourriture piquante.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
C'était la première peine qu'il eût volontairement faite à la comtesse, et rien encore n'avait émoussé chez lui la pointe vive du remords.Louis Énault (1824-1900)
Pour qu'un corps émoussé produise le même effet, il faut qu'il soit approché à un pouce de distance, & qu'il tire une étincelle.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Thomas-François d'Alibard (1703-1799)
Leur esprit s'était sali à toutes les boues de la civilisation, les angoisses du mal avaient émoussé et usé leur sensibilité.Émile Gaboriau (1832-1873)
Se voyant repoussé, et voyant son fer émoussé, le jeune homme eut peur de ce qu'il allait faire !Jules Janin (1804-1874)
L'élargissement n'a pas émoussé le projet, mais il nous a permis de faire profiter d'autres personnes de ses avantages.Europarl
Il sait tout, il connaît tout, et le savoir en lui n'a pas émoussé la sensibilité.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Le goût du colossal, un peu émoussé depuis le temps du grand sphinx, renaît et se développe de nouveau.Gaston Maspero (1846-1916)
Dès l'instant que les impôts indirects sont adoucis, le stimulant à la fraude est émoussé.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il lui semble que, dans son orteil, habite quelqu'un occupé à lui détacher l'ongle, avec un couteau rond et émoussé.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Le Top 10 des mots du vin Le Top 10 des mots du vin

Le mois de septembre est celui de la rentrée scolaire (quand les conditions sanitaires le permettent !) mais aussi celui des vendanges. À cette occasion, nous avons envie de vous parler vin.

Édouard Trouillez 27/09/2020