énerver

 

définitions

énerver ​​​ verbe transitif

vieux Couper les tendons (nerfs) de (qqn, un animal). ➙ énervé.
Agacer, exciter, en provoquant de la nervosité. ➙ exaspérer, horripiler. Ses manies nous énervent (➙ énervant). —  pronominal Devenir de plus en plus nerveux, agité. Du calme ! Ne nous énervons pas !
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'énerve

tu énerves

il énerve / elle énerve

nous énervons

vous énervez

ils énervent / elles énervent

imparfait

j'énervais

tu énervais

il énervait / elle énervait

nous énervions

vous énerviez

ils énervaient / elles énervaient

passé simple

j'énervai

tu énervas

il énerva / elle énerva

nous énervâmes

vous énervâtes

ils énervèrent / elles énervèrent

futur simple

j'énerverai

tu énerveras

il énervera / elle énervera

nous énerverons

vous énerverez

ils énerveront / elles énerveront

 

synonymes

énerver verbe transitif

agacer, crisper, exaspérer, excéder, horripiler, impatienter, irriter, gonfler (très familier), porter, taper sur les nerfs à (familier), taper sur le système à (familier), prendre la tête (familier), prendre le chou (familier), filer, foutre les boules à (très familier), courir sur le haricot à (très familier), achaler (familier, Québec)

échauffer, exciter, surexciter

s'énerver verbe pronominal

s'impatienter, bouillir

s'échauffer, s'emporter, s'enflammer, s'exciter, grimper dans les rideaux (Québec), avoir la moutarde qui monte au nez (familier), monter sur ses grands chevaux (familier), pogner les nerfs (familier, Québec)

s'affoler, paniquer, péter les plombs (familier), péter un câble (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un tel état ne peut manquer d'énerver les âmes ; il détend les ressorts de la volonté et il prépare les citoyens à la servitude.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Je demanderai donc à mes collègues d'agir avec la circonspection nécessaire et de ne pas s'énerver à propos de déclarations parues dans les médias, quelle qu'en soit l'importance.Europarl
Je ne voudrais pas m'énerver maintenant mais vous savez ce qu'il y a dans notre communication.Europarl
Il nous arrive parfois de nous énerver tard dans la nuit, mais parfois cela est justifié.Europarl
Certains pourraient estimer qu’il s’agit d’un problème mineur ne valant pas la peine de s’énerver à ce point.Europarl
Il s'agit, comme toujours, d'énerver le principe de vie, de tarir à petit bruit l'avenir en sa source.Edgar Quinet (1803-1875) et Jules Michelet (1798-1874)
La danse paroît plus compatible aux agrémens propres aux femmes ; mais la maniere dont elles s'y livrent est souvent plus capable d'énerver que de fortifier les organes.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Il est aisé de frapper ; il plus aisé de s'énerver et de se plaindre ; mais faire quelque chose de constructif pour résoudre le problème c'est tout différent.Europarl
Gardons-nous d'en atténuer la force ; gardons-nous d'énerver nos expressions ; qu'elles soient respectueuses, qu'elles soient tendres ; mais qu'elles ne soient pas timides et douteuses.François Guizot (1787-1874)
Il avait fait la dernière campagne pour faire taire les sots et les envieux qui l'accusaient de s'énerver dans les plaisirs.George Sand (1804-1876)
Nulle instruction, nul livre, nul amusement permis, sauf les filles, tant qu'ils voulaient : méthode excellente pour énerver les corps, abaisser les âmes, faire de bons serviteurs et de bons sujets.Jules Michelet (1798-1874)
Rien ne la pouvait réchauffer, ses pieds s'engourdissaient, tandis qu'en ses mollets et jusqu'en ses cuisses des vibrations couraient qui la faisaient se retourner sans cesse, s'agiter, s'énerver à l'excès.Guy de Maupassant (1850-1893)
Français, ne souffrez pas que nos ennemis osent abaisser vos âmes et énerver vos vertus par leurs désolantes doctrines.Ernest Hamel (1826-1898)
On eût dit que des provocateurs, circulant mystérieusement dans la foule, s'employaient à y semer de mauvais bruits et à énerver encore l'effervescence.Louis Dumure (1860-1933)
Il leur aurait fort convenu de l'avilir, de l'énerver, de l'accabler du patronage de ceux qui le déshonoraient.Jules Michelet (1798-1874)
Elle n'est jamais sortie de là, bien qu'elle ait des paroles qui pourraient énerver la volonté la mieux trempée.George Sand (1804-1876)
Car les théories de sa femme avaient pour spécialité d'énerver mon cerveau jusqu'à lui faire perdre le sentiment de lui-même.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Il naît précisément, grandit, se fortifie, dans un milieu unique pour énerver, éteindre, admirable pour étouffer.Jules Michelet (1798-1874)
C'est une légende qu'elle a favorisé les écarts de jeunesse de ses fils pour les énerver et plus facilement les conduire.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Je le connais ; dans des circonstances pareilles, il ne sait pas du tout se dominer ; il va s'énerver et perdre sa bonne humeur.Judith Gautier (1845-1917)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ÉNERVER » v. act.

Faire perdre aux nerfs leur force, leur usage, leur fonction, soit en les couppant, ou en les affoiblissant par les débauches, ou par quelque autre violence. Quand on veut rendre des chevaux inutiles, on les énerve, on leur couppe les nerfs. La jeunesse s'énerve par la débauche des femmes. Le vin énerve, affoiblit les nerfs.
 
ÉNERVER, se dit figurément en Morale. L'oisiveté, les plaisirs énervent le courage. L'affliction, la necessité, énervent l'esprit, émoussent toute sa vigueur.
 
ÉNERVER, en termes de Manege, se dit aussi, lors qu'on couppe à un cheval deux tendons qu'il a au costé de la teste au dessous des yeux, & qui s'assemblent au bout du nez. On énerve un cheval pour luy dessecher la teste, & la rendre plus menuë.
 
ÉNERVÉ, ÉE. part. pass. & adj. Cet Auteur a un stile énervé, rampant & sans figures.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre A Relaxez-vous avec Robert : La lettre A

Alléluia ! L’allégresse auditive vous attend avec les mots en A du Grand Robert.

11/05/2020