inclination

 

définitions

inclination ​​​ nom féminin

Action d'incliner (la tête ou le corps) en signe d'acquiescement ou de déférence. ➙ révérence, salut. Saluer qqn d'une inclination de tête.
au figuré
Mouvement affectif, spontané vers une chose, une personne ou une fin. ➙ goût, penchant, tendance. Combattre, suivre ses inclinations. Inclination à la passivité. Son inclination le porte, l'incite à…
littéraire Mouvement qui porte à aimer qqn. Mariage d'inclination.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les années seules l'auraient guérie d'une inclination qui, dans son jeune âge, n'avait pas été sans péril.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Elle avait retiré sa main ; elle lui fit une inclination de la tête et passa dans son appartement.Henry Gréville (1842-1902)
Et nous nous étonnons que les femmes marquent une si vive inclination pour le pantalon rouge et les épaulettes de nos officiers !Charles Turgeon (1855-1934)
Mais en m'assurant de leur soumission, elles me protesterent qu'il n'y avoit qu'une déclaration absolue de mes volontés qui pût leur faire surmonter leur inclination.Abbé Prévost (1697-1763)
Les documents disponibles servent davantage de terrain d'interprétation qu'ils n'apportent d'éclaircissements sur les diverses concupiscences ou sur le degré d'inclination vis-à-vis de la déréglementation.Europarl
Vous savez comme moi le résultat de ces mariages d'inclination qui font d'abord le désespoir des parents, et bientôt après celui des époux.Sophie Gay (1776-1852)
C'est une inclination que vous devez tenir de votre naissance, et la force du corps ne vous manque pas pour la suivre.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Bien peu d'entre eux lui étaient attachés par inclination, aucun ne l'était par estime personnelle.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Ou le choix était heureux et alors ces deux êtres réunis par une inclination réciproque s'adoraient, ne se quittaient plus et devenaient le modèle des faux ménages.Gaston Maugras (1850-1927)
L'admiration qu'il avait témoignée pour la belle inspirée devant ses courtisans fut prise par eux pour une inclination naissante.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Ce qu'il y a de certain, c'est qu'au milieu des mouvements et des préoccupations de la guerre, nul autre ne manifestait une plus ardente inclination pour les lettres.Antoine Dumesnil (1805-1891)
Pendant une heure la simple logique avait eu raison de ses penchants, de ses préjugés, de son inclination.Daniel Lesueur (1854-1921)
Ménage était bien fait, et d'une figure agréable ; il réunissait au goût des lettres une forte inclination pour les femmes.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Le plus parfait est celui qui va à son but à moins de frais et qui conduit les hommes selon leur inclination.Montesquieu (1689-1755)
Pour nous attacher d'abord à la forme, on n'ignore point que la femme de tous les temps a marqué de l'inclination pour les récits d'amour.Charles Turgeon (1855-1934)
Elle ne se sent qu'une très médiocre inclination pour les aventures et les hardiesses de la vie coloniale.Charles Turgeon (1855-1934)
Le financier est un homme aimable ; du moment qu'il est assuré de la parole du père, il ne veut plus forcer l'inclination de la fille.Louis Ange Pitou (1767-1846)
De même, par cela seul que nous pensons, nous avons une certaine inclination à connaître.Émile Durkheim (1858-1917)
C'est ma promière inclination, et il y va de mon amour et de mon sort à venir.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il se persuadera de ne devoir rien à nos suffrages, qui ne lui auront pas été donnés pour une inclination pleine d'amour, mais qu'une invincible nécessité aura exigés de nous.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INCLINATION » subst. fem.

Cheute, approche d'une chose vers une autre. L'inclination de ces deux lignes font un angle obtus. l'inclination de ces deux surfaces, de ces deux toits font un angle solide.
 
INCLINATION, se dit aussi des mouvements du corps, quand il se baisse. Il luy a respondu par une inclination de teste. l'inclination du corps est une marque d'une grande soûmission.
 
INCLINATION, se dit figurément en choses spirituelles des affections de l'ame ; & signifie alors une pente ou disposition naturelle à faire quelque chose. Les uns ont de l'inclination aux armes ; les autres à l'estude ; les uns à la vertu, les autres à la desbauche. on ne reüssist jamais bien en une chose, quand on force son inclination.
 
INCLINATION, se dit aussi des choses inanimées, en parlant de leurs vertus naturelles, qui les portent vers quelque objet. Tous les corps graves ont de l'inclination pour leur centre. l'aimant a de l'inclination pour le Pole, s'incline vers le Pole.
 
INCLINATION, se dit aussi de l'amour, de la bonne volonté qu'on a pour quelqu'un. Ces deux amis ont beaucoup d'inclination l'un pour l'autre, ils s'aiment d'inclination. cet amant voit que sa maistresse a beaucoup d'inclination pour luy.
 
INCLINATION, se prend quelquefois pour la chose aimée. Cette femme est l'inclination d'un tel. il a changé d'inclination.
 
INCLINATION, en termes de Chymie & de Medecine, se dit lors qu'on panche doucement un vaisseau pour en laisser couler la liqueur sans troubler la lie ou le sediment qu'on veut conserver dans le fond. Ainsi quand on a fait quelques precipitez de metaux dissous par l'eau forte, on dit qu'il faut verser cette liqueur par inclination.
 
On dit en Astronomie, l'inclination de l'axe de la terre, en parlant de ce mouvement du premier Mobile, ou qu'on attribuë au Firmament, & qui cause la precession des Equinoxes.
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020