Email catcher

obligation

définitions

obligation ​​​ nom féminin

Droit Ce qui contraint une personne à donner, à faire ou à ne pas faire qqch. Contracter une obligation juridique.
Lien, devoir moral ou social. Satisfaire à ses obligations.
Obligation de (+ infinitif). ➙ nécessité. Elle est dans l'obligation d'emprunter. —  (+ nom) Jeu sans obligation d'achat. ➙ engagement.
surtout au pluriel Lien moral envers qqn pour qui on a de la reconnaissance. J'ai des obligations envers lui. ➙ obligé.
Titre négociable représentant un emprunt. Actions* et obligations.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette obligation n'était rien moins qu'un plaisir ; et elle n'y fut point encouragée par ses deux compagnes.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Ces obligations n'ont pas été respectées par les autorités autrichiennes.Europarl
Le droit de propriété est borné, comme tous les autres, par l'obligation de respecter les droits d'autrui.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
L'obligation de remise à l'eau immédiate s'étend jusqu'au jeudi 31 octobre.Ouest-France, 19/09/2019
Il a également écopé d'une obligation de soins et de l'annulation de son permis de conduire.Ouest-France, 26/08/2021
Je voulais m'imposer l'obligation de rester dans ma chambre.Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Dans l'intérêt de la santé publique, les autorités ont l'obligation de leur fournir des informations.Europarl
À entendre les responsables de la communauté, il obéit aux obligations qui lui sont faites.Ouest-France, Jean-François VALLEE, 06/05/2021
Depuis vendredi, on revient aux affaires, avec l'obligation de retourner aux bateaux.Ouest-France, Guillaume Nédélec, 31/10/2019
Lui et moi sommes amis d'ancienne date ; je lui ai beaucoup d'obligations, et il ne m'en a aucune qui n'ait été effacée et plus qu'acquittée.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il avait été condamné à une obligation de soin qu'il n'avait pas suivie.Ouest-France, Stéphanie BAZYLAK, 03/03/2016
Il a également l'obligation de se soigner et sera suivi durant dix ans.Ouest-France, 14/12/2020
Enfin, la mère de famille le vit plutôt comme une obligation.Ouest-France, Mathilde LE PETITCORPS, 12/08/2021
Certes, je ne suis point dans cette obligation, moi, à qui mes ancêtres ni aucun de mes parens n'ont jamais laissé un schelling d'héritage.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Ce sera indiqué dans le guide des bonnes pratiques, comme l'obligation de ramasser ses déjections, dans la rue comme dans les canisites.Ouest-France, Olivier CLÉRO, 08/05/2021
Le verbe à l'impératif s'apparente à un commandement, une obligation à agir.Ouest-France, Philippe GAMBERT, 10/03/2021
Une aide soignante a, notamment, pris la parole pour exprimer son opposition à l'obligation vaccinale de certaines professions.Ouest-France, 12/09/2021
On ne peut dire que nous n'ayons pas encore répondu à une obligation en la matière.Europarl
La première de ces obligations consiste à assumer les responsabilités et les engagements interinstitutionnels.Europarl
Les idées sur les droits et les obligations ne sont-elles pas devenues plus claires pour chacun ?Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OBLIGATION » subst. f.

Ce qui oblige, qui contraint à faire quelque chose, comme le devoir, la necessité, la loy, le precepte. La prise des aliments est d'une obligation indispensable par la nature. Il y a obligation sous peine de peché mortel d'aller à la Messe les Dimanches & les Festes. Il y a obligation de conscience à restituer les vols, les larcins, les usures.
 
OBLIGATION, se dit aussi des actes civils par lesquels on promet de faire ou payer quelque chose. Tout contract porte obligation de payement, de garents, ou d'execution de quelque autre promesse. Toute administration ou recepte emporte obligation de rendre compte. Quand on accepte une succession, on contracte une obligation de payer les dettes du deffunt. Il y a des obligations personnelles, d'autres hypothecaires ; des obligations de biens, d'autre par corps ; des obligations solidaires, d'autres pour sa part & portion.
 
OBLIGATION, se dit aussi en un sens plus estroit, de l'acte public par lequel on s'oblige à payer dans un certain temps une somme d'argent empruntée : ce qui est opposé à contract de constitution de rente, par lequel on aliene le fonds. C'est une franche usure, d'exiger les interests d'une somme deuë par une simple obligation, de les faire comprendre dans le brevet de l'obligation. Ceux qui meditent, ou qui craignent les banqueroutes, mettent tout leur bien en obligations, plustost qu'en constitutions.
 
OBLIGATION, en termes de civilité, se dit en general de tous les bons offices qu'on se rend reciproquement dans la vie, soit en matiere importante, ou legere. Faites tenir cette lettre à son adresse, Je vous en auray grande obligation. Si je gagne ce proces par vostre moyen, je vous auray obligation de la vie & de l'honneur. Je vous ay mille obligations de vostre souvenir, de vos bontez.
Drôles d'expressions Faire un tabac Faire un tabac

« C’est une folie comme du tabac ; quand on y est accoutumée, on ne peut plus s’en passer », plaisante Madame de Sévigné à propos d’un parfum (1675).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 21/12/2021