Email catcher

devoir

définitions

devoir ​​​ | ​​​ verbe transitif

Devoir à
Avoir à payer (une somme d'argent), à fournir (qqch. en nature) à qqn. Devoir de l'argent à qqn (➙ dette ; débiteur). L'argent qui m'est dû. locution Je lui (te, vous…) dois bien ça : il mérite bien ça en retour.
Être redevable (à qqn ou à qqch.) de ce qu'on possède. ➙ tenir de. Devoir la vie à qqn, avoir été sauvé par lui. (avec de + infinitif) Je lui dois d'être en vie. Être dû à : avoir pour cause. Sa réussite est due au hasard.
Être tenu à (qqch.) par la loi, les convenances, la morale. Vous lui devez le respect. Je vous dois des excuses.
(+ infinitif)
Être dans l'obligation de (faire qqch.). ➙ avoir à. Il doit terminer ce travail ce soir.
(obligation morale) Tu as agi comme tu le devais. (au conditionnel) Tu devrais aller la voir à l'hôpital.
(obligation atténuée) Je dois avouer que je me suis trompé.
(exprimant la nécessité) Cela devait arriver. Il devait mourir deux jours plus tard : il est mort deux jours après le jour dont je parle.
Avoir l'intention de. ➙ penser. Nous devions l'emmener, mais elle est tombée malade.
(exprimant la vraisemblance, la probabilité, l'hypothèse) On doit avoir froid là-bas (➙ probablement). Vous devez vous tromper : il me semble que vous vous trompez. En principe, elle devrait réussir.

devoir ​​​ | ​​​ nom masculin

Le devoir : obligation morale générale. Le sentiment du devoir. Agir par devoir.
(Un, des devoirs) Ce que l'on doit faire, défini par le système moral que l'on accepte, par la loi, les convenances, les circonstances. ➙ charge, obligation, responsabilité, tâche. Accomplir, remplir son devoir. Droits et devoirs.
locution Il est de mon devoir de ; se faire un devoir de (+ infinitif). Manquer à son devoir, à tous ses devoirs. Se mettre en devoir de… : se disposer à, se préparer à.
Devoir de mémoire. Faire son devoir de citoyen : voter.
au pluriel Présenter ses devoirs à qqn. ➙ hommage, respect. locution Rendre à qqn les derniers devoirs, aller à son enterrement.
Exercice scolaire qu'un professeur fait faire à ses élèves. Un devoir d'histoire.

se devoir ​​​ | ​​​ verbe pronominal

réfléchi Être obligé de se consacrer à. Se devoir à ses enfants. Se devoir de (+ infinitif). Je me dois de le prévenir, c'est mon devoir.
passif (impersonnel) Comme il se doit : comme il le faut ou familier comme c'était prévu.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je dois

tu dois

il doit / elle doit

nous devons

vous devez

ils doivent / elles doivent

imparfait

je devais

tu devais

il devait / elle devait

nous devions

vous deviez

ils devaient / elles devaient

passé simple

je dus

tu dus

il dut / elle dut

nous dûmes

vous dûtes

ils durent / elles durent

futur simple

je devrai

tu devras

il devra / elle devra

nous devrons

vous devrez

ils devront / elles devront

synonymes

devoirs pluriel

hommages, civilités, respects

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Maintenant faut-il que je continue de faire mon devoir ?Jean-Roch Coignet (1776-1865)
Mais c'est mon devoir, il me faut l'accomplir.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Les premiers à devoir justifier de leur dose de rappel pour conserver leur passe sanitaire sont les plus de 65 ans.Ça m'intéresse, 15/12/2021, « Passe sanitaire : pour qui risque-t-il d'être désactivé ? »
C'est non seulement une perte de temps, mais aussi une tâche pénible que de devoir gratter la glace qui s'est formée sur vos vitres.Ça m'intéresse, 26/01/2022, « Comment éviter le givre sur le pare-brise de sa voiture ? »
L'homme ne peut pas être juge de ses devoirs pour l'avenir.George Sand (1804-1876)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEVOIR » v. act.

Estre obligé envers quelqu'un à payer, ou à faire quelque chose, soit par contract ou promesse qu'on luy a faite, soit pour avoir accepté quelque don d'autruy à cette charge, soit par condamnation en Justice. Il faut payer ce qu'on doit, quand on s'y est obligé. Quand on accepte un testament, on doit payer tous les legs. Quand quelque jugement nous condamne, nous devons payer au plustost pour éviter les frais.
 
DEVOIR, se dit aussi des obligations qui sont nées de la loy, ou de l'honnesteté. On doit honneur & obeïssance à ses superieurs par toutes les loix divines & humaines. Un vassal doit à son Seigneur la bouche & les mains. Deux personnes d'égale condition ne se doivent rien l'une à l'autre, si ce n'est par honnesteté.
 
DEVOIR, se dit aussi des avantages que les uns peuvent avoir sur les autres. En matiere de capacité les Romains n'en doivent rien aux Grecs, les Modernes n'en doivent rien aux Anciens. Cette femme reproche à sa rivale, qu'elle a 30. ans, certes elle ne luy en doit gueres, elles sont presque d'âge égal. Cet homme doit la vie à son Medecin.
 
DEVOIR, se dit encore des choses naturelles qui arriveront, ou qui pourront arriver. Nous devons tous mourir, c'est pourquoy nous devons bien vivre. Un homme qui a eu de grands emplois ou maniements, doit avoir apparemment de l'argent en bourse. Les Religieux deschaussez doivent avoir bien froid.
 
On s'en sert encore en ces phrases. Vous devez sçavoir, vous devez croire, pour dire, Sachez, croyez, &c. Il doit arriver ce mois-cy une éclypse de Lune. Je dois aller demain aux champs. Mon correspondant doit avoir receu ma lettre. Cet Ouvrier doit avoir bien de la besogne, car il est habile.
 
On dit proverbialement, qu'un homme doit à Dieu & au monde, qu'il doit par dessus la teste, qu'il doit plus d'argent qu'il n'est gros, qu'il doit au tiers & au quart, pour dire, qu'il est noyé de dettes. On dit, Qui a terme ne doit rien, c'est à dire, qu'on ne luy peut rien demander alors ; que qui doit a tort, pour dire, qu'il faut payer, ou estre condamné aux despens. On dit d'un homme qui fait grossierement son devoir, qu'il semble que Dieu luy en doive de reste. On ne fait pas tout ce qu'on doit. Chose promise est deuë. Ce n'est pas tout que devoir, il faut payer. On dit aussi d'un valet qui s'amuse, qui est trop long-temps à faire un message, qu'il n'y a point d'huis qui ne luy doive un denier. Qui nous doit nous demande.
 
DEU, EUË. part. pass. & adj.

Définition de « DEVOIR » s. m.

Obligation qu'on a de dire ou de faire quelque chose, soit qu'on y soit obligé par la loy, soit par son écrit, soit par l'honnesteté.
 
Et vous devez sçavoir,
 
Que qui sert bien son Roy, ne fait que son devoir,
 
dit Corneille dans le Cid. On est obligé de payer les droits & devoirs seigneuriaux. Un honneste homme s'acquitte bien de tous les devoirs de la vie civile. Les devoirs d'un Chrêtien sont d'une grande étenduë. Quand on est teste nuë devant son superieur, on est dans son devoir. Ce Prince sçait bien maintenir les peuples dans leur devoir, dans l'obeïssance. Ce mot, selon Du Cange, vient de deverium, qu'on a dit dans la basse Latinité pour signifier la même chose.
 
On appelle les derniers devoirs, les honneurs funebres, les honneurs & les ceremonies qu'on fait aux enterrements, aux pompes funebres des amis, des parents, ou des Princes. On dit aussi, qu'un homme va rendre ses devoirs à quelqu'un, pour dire, qu'il le va saluer, luy faire des compliments. On dit aussi, Se mettre en devoir, pour dire, témoigner qu'on a volonté de faire quelque chose, se mettre en posture, en train de l'executer, tant en bien qu'en mal. Il se mit en devoir de le frapper, il leva la main sur luy. Il se mit en devoir d'executer ses ordres.
 
Les Casuïstes appellent devoir conjugal, celuy que les conjoints sont obligez reciproquement de se rendre. Le devoir marital est de satisfaire à l'intention du mariage. Les Rabbins ont reduit en taxe le devoir conjugal, & ont pretendu qu'un paysan s'en acquittoit en donnant une nuit par semaine à sa femme ; le Voiturier & le Marchand une nuit par mois ; le Matelot deux nuits par an ; & qu'un homme de Loy acqueroit le droit d'estre deux & trois ans sans voir sa femme : & il n'y avoit point de mary qui fust taxé plus haut qu'à une fois la semaine. Solon ne les taxa qu'à trois nuits par mois. Charron s'est meslé aussi de faire de ces taxes.
 
Devoir de l'oiseau, se dit en termes de Chasse, de la portion ou curée du gibier qui est deuë à l'oiseau qui l'a pris.
Drôles d'expressions Être comme un coq en pâte Être comme un coq en pâte

Le roi de la basse-cour n’est pas devenu le totem des Français par hasard.

Marcelle Ratafia et Yves Camdeborde 21/12/2021