prévenant

 

définitions

prévenant ​​​ | ​​​ , prévenante ​​​ | ​​​ adjectif

Qui prévient les désirs d'autrui, est plein d'attentions délicates. ➙ attentionné.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce monsieur, qui avait cent mille livres de rente, un jour, prit congé de ses amis, de ses connaissances, du monde, les prévenant qu'il s'en allait mourir dans la montagne.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Il lui fit donner ensuite lecture du jugement, en le prévenant qu'il pouvait, soit par lui-même, soit par l'organe de ses défenseurs, faire des observations sur l'application de la loi.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Car il possédait tout ce qu'il faut : l'abord prévenant, une constitution robuste – et un moral solide.Gustave Flaubert (1821-1880)
A mesure que notre intimité augmentait, je découvrais en lui mille nouvelles qualités charmantes ; on ne pouvait rencontrer un caractère plus égal, plus prévenant, plus délicatement attentif.Eugène Sue (1804-1857)
Je lui réitérai mes protestations de dévouement et de zèle, en le prévenant que je venais de faire fermer les barrières, d'arrêter le départ des courriers et des diligences.Joseph Fouché (1759-1820)
Sous tous les autres, on ne pouvait pas être plus affectueux, plus empressé, plus prévenant.Joseph de Bonnefoux (1782-1855)
C'est par exception qu'il pouvait, en prévenant son patron, se louer avant le dernier mois.Gustave Fagniez (1842-1927)
Un médecin qu'on avait appelé avait posé le premier appareil, en prévenant qu'on eût à le rappeler si la fièvre se déclarait.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il fut prévenant auprès de la société, et accepta avec empressement ce qui lui fut offert, mais sans montrer aucun désir, aucun besoin d'entrer dans l'intimité de personne.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Bonaparte sentit sur-le-champ sa position, et voulut, suivant son usage, déconcerter l'ennemi en le prévenant par une attaque soudaine.Adolphe Thiers (1797-1877)
Elle pourrait être limitée à un temps fixe, ou indéfinie, avec la condition de ne la pouvoir faire cesser qu'en se prévenant tant de jours d'avance.Agathon-Jean-François Fain (1778-1837)
Il était toujours cet homme poli, prévenant et tendre que la pauvre femme adorait jusque dans ses fautes.Edmond About (1828-1885)
Il y parut au commencement de 1675 et s'y montra simple et aisé dans ses manières, poli et prévenant sans affectation.Bathild Bouniol (1815-1877)
Il était toujours bon et prévenant, mais je n'étais plus pour lui ce que j'avais été.Guy de Maupassant (1850-1893)
Lapierre était muni d'un message pour le lieutenant de police le prévenant du danger couru par la marquise et du départ des deux officiers.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Un de nos compatriotes est servi depuis quinze ans par un vieux domestique, prévenant et dévoué.Fernand Neurey (1874-1934)
D'habitude, la comtesse, tout en prévenant son fils qu'il eût à surveiller ses dépenses à cause de l'état de leur fortune, lui cachait la profondeur de leur ruine.Paul Bourget (1852-1935)
Nous renvoyons donc à la brochure elle-même, en prévenant toutefois qu'elle exige d'être lue, comme elle a été écrite, avec conscience et réflexion.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Mais il fut très soulagé, lorsque le magistrat, prévenant sa demande, lui expliqua qu'il touchait ses rentes en octobre et qu'il le payerait alors.Émile Zola (1840-1902)
Oui, autant je l'ai vu dédaigneux, méchant, altier pour les autres, autant pour moi il a toujours été bon, prévenant, dévoué.Eugène Sue (1804-1857)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010 Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010

Les mots qui apparaissent ou se répandent à une période donnée sont toujours le reflet de l’esprit de cette époque et des mutations de la société. Sans surprise, ceux de la décennie qui vient de s’achever concernent avant tout les technologies numériques, mais aussi la vie quotidienne, l’économie et la politique. Voici une rétrospective des années 2010 à travers le top des néologismes qui nous ont le plus marqués.

Édouard Trouillez 11/05/2020