sympathie

 

définitions

sympathie ​​​ nom féminin

vieux Similitude de sentiments (entre deux ou plusieurs personnes). ➙ accord, harmonie.
Relations entre personnes qui, ayant des affinités, se conviennent, se plaisent. ➙ entente.
Sentiment chaleureux et spontané qu'une personne éprouve (pour une autre). ➙ amitié, cordialité, inclination; contraire antipathie. Avoir de la sympathie pour qqn.
Bonne disposition (à l'égard d'une action, d'une production humaine). Accueillir un projet avec sympathie.
littéraire Participation à la douleur d'autrui : fait de ressentir ce qui touche autrui. ➙ compassion ; empathie. Témoignage de sympathie. —  courant (politesse) Croyez à toute ma sympathie.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je ne veux rien faire qui pourrait entraver ce processus, mais je compte sur une sympathie envers la position britannique.Europarl
Toutes les misères, toutes les laideurs hideuses de l'être humain devaient appeler leur sympathie, et le bas peuple, en revanche, allait les aimer et les vénérer comme des saints.Jean Jules Jusserand (1855-1932)
Sachez qu'on ne doit jamais être timide avec les gens qui vous témoignent de la sympathie.Albert Delpit (1849-1893)
Il parla, au milieu de la sympathie croissante de l'auditoire ; mais il ne put finir.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Je tiens d'ores et déjà à exprimer toute ma sympathie et mon engagement à l'égard de nos collègues italiens.Europarl
La position des artistes n'est pas la même : ils ont l'avantage d'amuser directement les nobles compagnies qui les accueillent avec tous les dehors de la sympathie et de l'admiration.Gérard de Nerval (1808-1855)
En-dehors de notre réaction de sympathie et d'amitié envers les familles touchées par ce drame, quelles sont les leçons et les conséquences que nous devons tirer de cet accident ?Europarl
En outre, ce pays suscite la sympathie en raison de sa mitoyenneté avec le plus rétrograde et le plus totalitaire des régimes communistes au monde.Europarl
Tous ces gens œuvrent en vue de l'amélioration des conditions d'existence des membres de l'organisation en question et de ceux qui éprouvent de la sympathie pour leur cause.Europarl
Il venait de retrouver une consolation, un appui moral, une sympathie inespérée : non plus l'amitié, car elle doit, mais la charité.Edmond Haraucourt (1856-1941)
Les augustes personnages font à plusieurs reprises le tour des salons ; ils sont, chaque fois, accueillis par les marques de la plus vive et de la plus respectueuse sympathie.Gustave Nicole (1835-?)
Permettez-nous, en tant que députés européens, d'exprimer notre plus sincère sympathie au peuple et au gouvernement japonais.Europarl
Nous savons que cette solidarité doit se traduire par une sympathie et un soutien à la fois matériel et moral.Europarl
J'exprime dès lors ma sympathie et ma compréhension par rapport à la nécessité de garantir que celui-ci puisse véritablement s'effectuer sans frein.Europarl
Ce qui est nécessaire, c'est un effort concerté et public ; cet effort commun qui naît de la sympathie, de l'électricité de l'opinion publique.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Aussi je vous réponds qu'en voilà un qui ne sait pas si le mot sympathie est français.Pierre Véron (1833-1900)
J'ai précédemment expliqué pourquoi les effusions de sa tendresse ne pouvaient rencontrer de parfaite sympathie dans la majorité des lecteurs.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Premièrement, la politique consacrée aux victimes exige que ces derniers reçoivent du public sympathie, reconnaissance et soutien social.Europarl
Nous voyons hélas souvent que les criminels bénéficient d'une plus grande sympathie et d'un plus grand soutien que la victime qui a subi ce qui est arrivé.Europarl
Les hommes ont disparu en masse, malgré toute la sympathie qu'ils éprouvent pour ce sujet.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SYMPATHIE » subst. fem.

Convenance ou conformité de qualités naturelles, d'humeurs, ou de temperament, qui font que deux choses s'aiment, se cherchent, & demeurent en repos ensemble. Les gens de même humeur qui ont de la sympathie, font bon ménage ensemble. La vigne a de la sympathie avec l'ormeau. Des deux poles d'un aimant couppé, l'un a de la sympathie avec l'autre, & l'attire ; l'autre a de l'antipathie, & le chasse. La poudre de sympathie qu'on fait avec du vitriol seché au Soleil, est une pure charlatanerie, quoy que dise le Chevalier Digby dans le Traitté qu'il en a fait. Plusieurs Auteurs, & entre autres Erasme, ont écrit des sympathies des animaux, mais la plus-part de ce qu'ils disent est fabuleux : comme celle des cordes de loup & de brebis, dont si un même luth est monté, ils disent qu'on ne les peut jamais accorder : de la plume d'aigle, qu'ils disent consumer celle des autres oiseaux, &c. Vitalis a fait un Traitté pour justifier les effets de la poudre de sympathie, & de l'onguent de Paracelse, & qu'on s'en peut servir sans superstition.
 
SYMPATHIE, en termes de Medecine, se dit d'une indisposition qui arrive à une partie du corps par le vice d'une autre, soit par l'affluence de quelque humeur ou vapeur envoyée d'ailleurs, soit faute de l'influence de la faculté necessaire pour l'action, ou de la matiere qui y est requise, comme qui diroit passion, ou souffrance de deux parties.
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020