Email catcher

talent

Définition

Définition de talent ​​​ nom masculin

Antiquité
Poids de 20 à 27 kg, dans la Grèce antique.
Monnaie de compte équivalant à un talent d'or ou d'argent.

Définition de talent ​​​ nom masculin

Aptitude particulière, dans une activité. ➙ capacité, don. Talent de société, qui intéresse, divertit en société. Avoir du talent pour, être doué pour. Avoir le talent de (+ infinitif). ➙ don.
Le talent : aptitude remarquable dans le domaine intellectuel ou artistique. Avoir du talent. Le talent et le génie. Un écrivain de talent.
Personne qui a du talent. Encourager les jeunes talents.

Synonymes

Synonymes de talent nom masculin

aptitude, aisance, capacité, compétence, disposition, don, faculté, génie, instinct, prédisposition, qualité (vieilli)

adresse, art, brio, dextérité, doigté, maestria, savoir-faire, virtuosité

prodige, génie, star, virtuose

Synonymes de avoir le talent de

avoir le don de, avoir le chic pour (familier)

Synonymes de de grand talent

talentueux

Combinaisons

Exemples

Phrases avec le mot talent

Ils n'obtenaient aucune grâce à ses yeux, quelque talent qu'ils eussent d'ailleurs.Champfleury (1821-1889)
Cette formule s'applique bien à la notion de talent telle que les entretiens la décrivent.@GRH, 2016, Sophie d’Armagnac, Alain Klarsfeld, Claude Martignon (Cairn.info)
Ce qui se justifie par un immense gisement de talents.Outre - Terre, 2004, Yiannis Kanakis (Cairn.info)
L'an passé, il y avait beaucoup de talents, un fort potentiel.Ouest-France, Baptiste COGNÉ, 16/05/2019
Elle aura laissé une impression globale de déjà-vu, un goût amer de talents non renouvelés.Africultures, 2008, Virginie Andriamirado (Cairn.info)
Mais vous serez sûrement séduits par le talent littéraire de l'auteur, décrivant comme personne d'autre les gardés à vue.Ouest-France, Vanessa RIPOCHE, 07/08/2017
Pour acquérir ce talent, rien ne vaut la pratique musicale précoce.Ça m'intéresse, 13/11/2017, « Comment avoir l'oreille absolue ? »
On a beau être beau et plein de talent, la vie peut se transformer en enfer.Ça m'intéresse, 04/04/2016, « Modigliani est-il un peintre maudit ? »
Ce mâle n'a cependant pas été le seul à montrer un tel talent.Géo, 06/09/2021, « Ces canards australiens sont capables d'imiter des sons y compris… »
L'exposition propose de mettre en lumière le talent de vingt-cinq artistes d'horizons très divers.Ouest-France, 26/07/2016
C'est pourquoi la meilleure solution est le mécanisme le plus simple pour la carte bleue, permettant d'attirer de véritables talents.Europarl
Des talents de crossman qui avaient été détectés dès les cross du collège.Ouest-France, Audrey MERCURIN, 10/03/2018
Donc, il n'est pas forcément à la meilleure place pour exercer ses talents.Revue d'histoire de la protection sociale, 2014, Catherine Rollet (Cairn.info)
Quand on voit son talent, son énergie, on ne pouvait penser qu'à l'or.Ouest-France, Gaspard BREMOND, 27/07/2021
Cette entreprise que vous avez tant aimée vous apparaît désormais inefficace, lourde et gâcheuse de talents.Capital, 02/07/2015, « 6 signes qui montrent qu'il est grand temps de changer… »
Depuis la mi-décembre, elle peut faire profiter d'autres personnes de ses talents.Ouest-France, 24/01/2020
Ses talents d'orateur font forte impression sur ses nouveaux camarades.Géo, 16/04/2020, « Goebbels et le grand spectacle de la propagande nazie »
Cette pratique demande d'incontestables talents de dactylo et de grandes capacités de mémorisation.Histoire de la Justice, 2010, Maurice Peyrot (Cairn.info)
Moyennant quoi, les cabinets de conseil peuvent rémunérer grassement leurs talents.Capital, 10/04/2017, « Les meilleurs financiers empochent plus d'un million d'euros par an »
Donc, en pratique, on juge souvent, de manière incohérente, le mérite en fonction de la capacité ou du talent, par facilité.Raisons politiques, 2021, Pierre-Étienne Vandamme (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de TALENT s. m.

Fameux poids & monnoye des Anciens qui étoit de differente valeur selon les pays.
 
Le talent d'argent Hebraïque, Persique & Babylonien, valoit 70. mines Attiques, ou 700. écus de France. Le talent d'or des mêmes lieux valoit 7875. écus, selon Budée. Il faut remarquer qu'on prenoit quelquefois des talents pour des sicles. Chez les Hebreux le talent en poids pesoit 3000. sicles sans aucune marque, ou 50. mines antiques, ou 120. nouvelles, ou 1500. onces, c'est à dire, 125. livres de 12. onces chacune, ou 12. mille dragmes. On l'appelloit cicar. Le talent Thracien étoit de 120. livres ; l'Egyptien de 80. livres. Celui d'Alexandre étoit la moitié de celui d'Attique, qui étoit de 31. livres, 3. onces ; celui de Syrie de 1500. dragmes, ou de 15. livres, 7. onces & 4. dragmes ; & celui d'Aeginée étoit seulement de dix dragmes. Chez les Romains les talents étoient de trois sortes ; le plus petit de 84. livres ; le second de 120. livres ; & le troisiéme de 125. livres, comme l'Hebraïque. Du Cange dit que le talent valoit quelquefois un quintal ou cent livres ; quelquefois cinquante livres ; & quelquefois, comme dans Gregoire de Tours, il a signifié un marc valant 20. sols.
 
Le talent Attique d'argent le plus commun chez les Historiens valoit 60. livres, ou mines, ou bien 6. mille deniers ou dragmes. Selon Villapandus, c'est la moitié de celui des Hebreux ; & des Romains, suivant Hesychius. C'est autant que 600. écus monnoye de France ; & le talent d'or valoit 6750. écus.
 
Chez les Hebreux on ne sçauroit faire la vraye estimation d'un talent, à cause que selon les divers passages, c'est tantost un poids, tantost un nombre, & tantost une monnoye, comme asseure le même Budée. Monet dans son Dictionaire a fait une assez particuliere specification des talents.
 
Plutarque dit qu'on dépensa en dorures du Temple de Jupiter Capitolin 12. mille talents, c'est à dire sept millions d'or & deux cens mille écus. Sylla fit payer à Mithridate une amende de 20. mille talents, ou 12. millions d'écus. On dit qu'Alexandre envoya à Aristote huit cens talents pour recompense de son livre de la nature des animaux, qui valoient 480. mille écus de France.
 
TALENT, se dit figurément en Morale, du genie, de la qualité excellente, ou disposition qui se trouve en quelque personne pour reüssir en quelque chose. Cet Orateur a le talent de bien dire, de persuader. Il a le talent de dechiffrer, de deviner. Ce malheureux ne sçait pas faire valoir les beaux talents que Dieu luy a donnez. Celuy-là fut blasmé dans l'Escriture, qui avoit enfouy le talent, qui ne l'avoit pas fait profiter.
 
On le dit aussi en mauvaise part. Il a le talent de tout gaster, de malfaire tout ce qu'il fait.
 
TALENT, a aussi signifié quelquefois, Volonté ; & on a dit, Il a le talent d'être Religieux, pour dire, Il en a le desir : & ce sens s'est conservé encore dans le mot de maltalent, qui signifie mauvaise volonté.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots pour se réchauffer pendant l’hiver Top 10 des mots pour se réchauffer pendant l’hiver

Ça y est, l’hiver est là, au grand dam des plus frileux d’entre nous ! Heureusement, pour vous aider à faire face à la baisse du mercure sans...

Marjorie Jean 04/01/2023