Email catcher

vanter

définitions

se vanter ​​​ verbe pronominal

Exagérer ses mérites ou déformer la vérité par vanité. —  Sans me vanter : soit dit sans vanité.
Se vanter de : tirer vanité de, prétendre avoir fait. Se vanter d'un succès, d'avoir réussi. familier Elle ne s'en est pas vantée, elle l'a caché. Il n'y a pas de quoi se vanter : il n'y a pas de quoi être fier.
Prétendre être capable de faire qqch. ➙ se flatter, se targuer. Il se vante de réussir sans travailler.

vanter ​​​ verbe

verbe transitif littéraire Parler très favorablement de (qqn ou qqch.), en louant publiquement et avec excès. ➙ célébrer, exalter.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je vante

tu vantes

il vante / elle vante

nous vantons

vous vantez

ils vantent / elles vantent

imparfait

je vantais

tu vantais

il vantait / elle vantait

nous vantions

vous vantiez

ils vantaient / elles vantaient

passé simple

je vantai

tu vantas

il vanta / elle vanta

nous vantâmes

vous vantâtes

ils vantèrent / elles vantèrent

futur simple

je vanterai

tu vanteras

il vantera / elle vantera

nous vanterons

vous vanterez

ils vanteront / elles vanteront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Est-ce donc ce que nous laissons voir dans la pratique de notre coopération et de notre coordination tant vantée ?Europarl
Ils ne ménagent pas leur énergie pour vanter les louanges du joueur sur les réseaux sociaux.Ouest-France, Laurent FRÉTIGNÉ, 16/07/2021
Cela n'est pas très flatteur pour notre soft power tant vanté.Europarl
Il rencontra deux embaucheurs, qui, chacun de son côté, se mirent à lui vanter leurs patrons.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
S'attaquant à des critiques majeures des utilisateurs de smartphones, ils ont vanté la résistance de leurs batteries et la qualité de leurs écrans.Ouest-France, 09/09/2012
Il vante les bienfaits de l'eau et incite les habitants à souscrire un engagement pour les branchements.Ouest-France, 27/09/2021
La presse s'est laissée séduire, vantant les avantages de ce vêtement multifonctions.Ouest-France, 26/07/2021
Car chaque région, chaque territoire touristique y va de sa campagne de communication pour vanter ses mérites.Ouest-France, Émilie CHASSEVANT, 12/06/2020
La commerçante préfère amplement vanter les mérites de ses exposants pour les aider dans cette période critique.Ouest-France, 25/11/2020
Les responsables nous ont évidemment longuement vanté les qualités de leurs produits.Ouest-France, 18/11/2017
On lui avait vanté ma douceur ; elle a juré d'en avoir raison, de voir le bout de ma patience.Victor Cherbuliez (1829-1899)
C'était connu et il s'en était vanté en 2016, comme étant le signe de son sens des affaires.Ouest-France, Anne Deysine, 07/10/2020
Mais je me permettrai à présent de vanter le rapport.Europarl
Des jeunes y jouent aussi en vantant le côté convivial et efficace pour les neurones.Ouest-France, Valérie PARLAN, 19/08/2019
De nombreux députés ont vanté les mérites du produit dont nous disposons et qui sera demain mis aux voix.Europarl
Mais il en est plusieurs dont j'entends vanter la prudence et les bonnes intentions.Rodolphe Reuss (1841-1924)
Pourquoi certains vantent ses mérites pour la santé alors ?Ouest-France, 13/10/2015
Il se vantait, d'une manière générale, de ses succès auprès des dames anglaises.Lord Rosebery (1847-1929), traduction Augustin Filon (1841-1916)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VANTER » v. act.

Loüer quelqu'un. On ne sçauroit trop vanter Homere & Virgile. Tous ces Philosophes si vantez de l'Antiquité ont eu de grandes foiblesses. Nicod pretend que ce mot vient de venditare, aussi-bien que Vossius, & Menage aprés eux.
 
On dit aussi, se vanter, se loüer soy-même. Les Poëtes sont sujets à se vanter. Malherbe sur tout, Ciceron & Balsac se sont bien vantez dans leurs ouvrages.
 
VANTER, signifie aussi, Se promettre, esperer de reüssir en quelque entreprise. Ce Capitaine se vante qu'il emportera cette place en huit jours. Archimede se vantoit qu'il enleveroit la terre, si on luy pouvoit donner un point fixe au delà. Ce goulu se vante qu'il mangera deux douzaines de petits pastés sans boire. On dit au contraire, qu'un homme ne se vante pas d'une affaire, quand elle ne luy a pas reüssi. Il fait bon battre glorieux, il ne s'en vante pas.
 
VANTÉ, ÉE. part. & adj.
Drôles d'expressions Chaud devant Chaud devant

Dans la restauration, celui qui court entre la cuisine et la salle en portant des plats brûlants signale sa présence par un sonore « chaud devant ! »,...

Marcelle Ratafia et Yves Camdeborde 22/10/2021