bécasse

définitions

bécasse ​​​ nom féminin

Oiseau échassier migrateur, au long bec, à chair très estimée.
familier Femme sotte. Quelle bécasse !
La bécasse des bois La bécasse des bois - Crédits : iStockphoto/John Anderson Crédits : iStockphoto/John Anderson

synonymes

bécasse nom féminin

[péjoratif] idiote, imbécile, niaise, nigaude, sotte, andouille (familier), buse (familier), crétine (familier), cloche (familier), cruche (familier), gourde (familier), godiche (familier), greluche (familier), oie (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
A peine si, de loin en loin, près des places à charbon, une bécasse se prend dans un lacet abandonné.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Il s'agissait de la bisque d'écrevisse et du salmis de bécasse !Edmond de Goncourt (1822-1896)
Ce n'est pas en chassant la bécasse et en pêchant le congre qu'on apprend à se conduire.Paul Féval (1816-1887)
Car nous ne chassons pas la bécasse, mais le lapin.Guy de Maupassant (1850-1893)
Mangé une bécasse exquise, respiré l'air salin de la mer : un peu de bonheur brut.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
C'est la première fois qu'il va tirer une bécasse.Jules Renard (1864-1910)
Je trouvais qu'une épingle faisait mal, mais il faut avoir six centimètres de bécasse dans le corps pour savoir ce que c'est qu'une vraie piqûre !Olga de Pitray (1835-1909)
La bécasse est encore un oiseau très distingué, mais peu de gens en connaissent tous les charmes.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Et puis, c'est de la fiente qu'il y a dedans, et fiente de goujons ou fiente de bécasse, pour finir c'est toujours de la fiente.Eugène Le Roy (1836-1907)
Cette grande bécasse de fille aurait dû savoir depuis longtemps.Guy de Maupassant (1850-1893)
Le pâté de bécasse et la brandade sont arrivés.Émile Zola (1840-1902)
Mais ce salmis de bécasse se refroidit ; vous savez, cher ami, que la bécasse n'attend pas.Jean Lorrain (1855-1906)
Ses amis lui arrachèrent, malgré ses cris et ses lamentations, les deux côtés du bec de la bécasse si malencontreusement logés dans sa grosse personne.Olga de Pitray (1835-1909)
Tu ne croirais pas qu'une bécasse de baronne allemande, qui y mène ses filles, a trouvé mauvais que j'y fusse, et a défendu à ses filles de danser avec moi.George Sand (1804-1876)
A moins que la bécasse ne vous ait lancé son bec comme une flèche !Olga de Pitray (1835-1909)
Nous sommes convaincus qu'il ne faut pas chercher la bécasse, mais la trouver.Guy de Maupassant (1850-1893)
Le lièvre ne manque pas ; nous avons aussi du coq de bruyère, et, au moment du passage, de la bécasse et du canard.Jules Legras (1866-1939)
On sait d'abord, que les lapins rongent les jeunes pousses ; les lièvres abîment les céréales, sauf la bécasse peut-être...Gustave Flaubert (1821-1880)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BECCASSE » s. f.

Oiseau de passage marqueté de gris qu'on voit en hiver, qui a le bec fort long, & qui est tres-bon à manger. Les beccasses se prennent à la passée vers la St. Remy. On grille les testes de beccasse à la chandelle pour les manger. On mange la merde de beccasse, ou plustost ce qu'elle a dans le corps. Les Normands l'appellent vit de coq, par corruption du mot Anglois witcor, qui signifie coq de bois. En Latin ascolopax, rusticula, gallinago. Autrefois on l'appelloit acée du mot Latin acceia, qui étoit formé de acus, aiguille, à cause de son long bec.
 
On dit proverbialement, Aisle de perdrix, & cuisse de beccasse, pour dire, que ce sont les meilleurs endroits de ces oiseaux. On dit aussi, Brider la beccasse, pour dire, Tromper, surprendre, attaquer quelqu'un : ce qui se dit figurément, à cause d'une chasse que les paysans font aux beccasses avec des lacets & collets qu'ils tendent, où elles se brident elles-mêmes.
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020