croupe

définitions

croupe ​​​ nom féminin

Partie postérieure arrondie qui s'étend des hanches à la queue de certains animaux (cheval, âne…). —  En croupe : à cheval et sur la croupe, derrière la personne en selle. Prendre qqn en croupe.
(personnes) familier ➙ derrière, fesse(s). Une croupe rebondie.
Sommet arrondi (d'une colline, d'une montagne).

synonymes

croupe nom féminin

arrière-train, derrière, fesses, postérieur, croupion (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
À peine quelques habitations isolées, parfois une ferme, perdue dans ces grandes forêts de pins qui hérissent la croupe méridionale des contreforts.Jules Verne (1828-1905)
On se contentera dans le principe de faire exécuter à la croupe un ou deux pas de côté seulement.François Baucher (1796-1873)
Elles couvraient les nattes de jonc froid, elles brochaient sur les étoffes, elles emplissaient de leur croupe des hamacs aux mailles larges.Pierre Louÿs (1870-1925)
Il emploie à cet effet deux agents : les jambes, qui donnent l'impulsion par la croupe ; les mains, qui dirigent et modifient cette impulsion par la tête et l'encolure.François Baucher (1796-1873)
A leurs flancs d'un jaune éclatant, aux poils blancs de leur croupe, je reconnus des antilopes springboks.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Son cheval gris-pommelé était couvert de sueur et portait sur la croupe plusieurs coupures qui saignaient un peu.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Et, sourdant du sol, comme d'une croupe fumante, cette vapeur si lourde, si oppressive qu'elle ne montait pas jusqu'aux branches ragaillardies, mais n'ouatait que les broussailles !...Georges Eekhoud (1854-1927)
Le gentilhomme, tirant son épée, prit cette demoiselle en croupe et traversa la forêt sans rencontrer personne.Paul Lacroix (1806-1884)
En même temps, une forte brise semblait courir dans les sapins, là-haut, sur la croupe de l'immense falaise.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Son effet, léger d'abord, sera augmenté progressivement jusqu'à ce que la tête soit inclinée du côté vers lequel marche la croupe, et comme pour la voir venir.François Baucher (1796-1873)
Le reculer diffère essentiellement de cette mauvaise impulsion rétrograde qui porte le cheval en arrière avec la croupe contractée, l'encolure tendue et la mâchoire serrée : ceci est de l'acculement.François Baucher (1796-1873)
Cette disposition architecturale se répète invariablement dans toutes les posadas espagnoles, et pour aller à sa chambre il faut passer derrière la croupe des mules.Théophile Gautier (1811-1872)
Un trou notable à mon soulier me força de monter sur la mule du major, en croupe derrière lui et son absolu.George Sand (1804-1876)
Jeanne, à ce qu'on peut croire, faisait le voyage en croupe avec son frère sur la petite jument, la bâtière du gagnage.Anatole France (1844-1924)
Des porches, quelques insurgés fusillèrent le capitaine, nu-tête, écrasé par un banc contre la croupe de son cheval.Paul Adam (1862-1920)
Comme une clarté vaporeuse émanait de sa croupe, et, dans le creux de son épaule, un être se distinguait, de bout, la tête renversée et dormant.Jean Lorrain (1855-1906)
Sur cette croupe volcanique, une superbe forteresse féodale ruinée, de la même pierre et de la même couleur, se dressait comme une excroissance naturelle de la montagne.Victor Hugo (1802-1885)
Les cavaliers de la maison du roi, habitués aux distinctions, refusaient de prendre des sacs de grains en croupe.Hippolyte Taine (1828-1893)
Et l'épagneul, excité, s'enhardissait, aboyait plus fort, s'aventurait jusqu'à la croupe, en feignant de vouloir mordre.Guy de Maupassant (1850-1893)
L'excellente bête avait fait cinq lieues en deux heures et n'avait pas une goutte de sueur sur la croupe.Victor Hugo (1802-1885)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CROUPPE » s. f.

La partie de derriere du cheval, qui comprend depuis l'endroit où la selle porte, jusqu'à la queuë. Il se dit de toutes les bestes de monture & de somme. Ce cheval porte en crouppe. Le Postillon met la valise sur la crouppe. Les Meusniers ne montent que sur la crouppe de leurs mulets. Dans un combat il faut faire une demie-piroüette pour gagner la crouppe. Ce mot vient de crouppa, qui se trouve dans les Gloses, & est formé de l'Allemand grub, qui signifie gros, gras, espais. Menage. Bochart croit que ce mot a été fait par retranchement de croupion. Du Cange le derive de l'Italien groppa, qui signifie fesse.
 
CROUPPE, se dit aussi ironiquement du derriere d'une femme, sur tout lors qu'elle a les fesses bien larges, qu'elle a une belle crouppe, une large crouppiere.
 
CROUPPE, se dit aussi du penchant d'une montagne. Cette maison a belle veuë, elle est sur la crouppe de la montagne.
 
CROUPPE, signifie aussi le derriere du choeur d'une Eglise, qui est arrondy. La crouppe de l'Eglise Nôtre Dame est belle à voir de dessus le pont Marie.
 
CROUPPE, se dit aussi de la partie d'un bastiment ou pavillon ordinaire, qui n'est point bastie en pignon, mais qui est couverte en penchant comme le reste du comble, & qui est garnie d'arrestiers qui sont d'ordinaire de sept à dix pouces de gros, compris le delardement. On dit aussi des entraits de crouppe, des chevrons de crouppe, des fermes de crouppe.
 
A CROUPPETONS. adv. D'une maniere accroupie. On dit, Estre à crouppetons, pour dire, Estre assis à terre sur sa crouppe. Marcher à crouppetons, pour dire, Marcher en se traisnant contre terre. On dit aussi, qu'un lievre en forme est à crouppetons, & qu'on le prend à l'accrouppie.
Le coin pédago Découvrez Dico en classe ! Découvrez Dico en classe !

Dico en classe : des ressources pédagogiques et ludiques pour explorer toutes les richesses du dictionnaire Dico en ligne Le Robert.

21/09/2021