Email catcher

harasser

Définition

Définition de harasser ​​​ verbe transitif

Accabler de fatigue. ➙ exténuer.

Conjugaison

Conjugaison du verbe harasser

actif

indicatif
présent

je harasse

tu harasses

il harasse / elle harasse

nous harassons

vous harassez

ils harassent / elles harassent

imparfait

je harassais

tu harassais

il harassait / elle harassait

nous harassions

vous harassiez

ils harassaient / elles harassaient

passé simple

je harassai

tu harassas

il harassa / elle harassa

nous harassâmes

vous harassâtes

ils harassèrent / elles harassèrent

futur simple

je harasserai

tu harasseras

il harassera / elle harassera

nous harasserons

vous harasserez

ils harasseront / elles harasseront

Synonymes

Synonymes de harasser verbe transitif

fatiguer, anéantir, épuiser, éreinter, exténuer, surmener, user, casser (familier), claquer (familier), crever (familier), lessiver (familier), tuer (familier), vanner (familier), vider (familier)

[un cheval] estrapasser, éreinter

Exemples

Phrases avec le mot harasser

Je pense que nous aurions pu mieux préparer le travail en commission, et ne pas harasser nos collègues par tant de votes par division et de propositions orales d'amendement.Europarl
Ils devraient être protégés des commerçants peu scrupuleux qui cherchent à les tromper et à les harasser par le biais de campagnes de publicité et de marketing malhonnêtes.Europarl
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de HARASSER v. act.

Lasser, fatiguer. Il se dit au propre des chevaux d'un haras qui se sont trop fatiguez aprés les cavales ; & ensuite de ceux qui ont esté fatiguez par un grand travail, par une trop grande course. Ce mot vient de haras, Nicod. Mais Du Cange dit qu'il vient du mot de harasse, qui signifioit autrefois un grand bouclier que portoient les combattans à pied : c'estoit une espece de targue qui estoit de demi pied plus haute que le soldat, en laquelle il y avoit deux trous par où il pouvoit descouvrir son ennemi, ce qui la rendoit dè grand poids, en telle sorte qu'elle fatiguoit beaucoup son homme.
 
HARASSER, se dit figurément des hommes, & de toutes les fatigues & incommoditez qu'ils souffrent. Les chevaux de Messager harassent beaucoup un voyageur, à cause qu'ils trottent toûjours. nous estions si pressez dans ce coche, que cela nous a fort harassez.
 
HARASSER, en termes de Guerre, se dit des travaux & fatigues qu'on fait souffrir aux ennemis par de frequentes alarmes qu'on leur donne. Nous avions un camp volant qui empeschoit bien les ennemis de dormir, il les harassoit continuellement, il leur donnoit souvent des alarmes, il enlevoit leurs fourrageurs, &c.
 
On dit aussi, qu'une armée est fort harassée, quand elle a fait de trop longues courses, lors qu'elle a esté long-temps alerte en presence de l'ennemi, ou qu'elle a eu disette de vivres, ou souffert d'autres incommoditez.
 
HARASSÉ, ÉE. part. & adj. Las, recru, fatigué de voyages, de travail, d'affaires, &c.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Avoir la gueule de bois Avoir la gueule de bois

Depuis toujours, l'être qui a festoyé sans se soucier ni de son foie ni du futur est en proie, dès le lendemain, à une douleur qui peut confiner à...

03/01/2023