Email catcher

possession

Définition

Définition de possession ​​​ nom féminin

Fait, action de posséder. La possession d'une fortune. S'assurer la possession de : se procurer.
En (la, sa…) possession. (sens actif) Être en possession de qqch. Avoir des biens en sa possession. ➙ détenir. (sens passif) ➙ appartenir, être à. Cette somme est-elle en votre possession ?
Prendre possession de (un lieu) : s'installer comme chez soi dans.
Droit Maîtrise de fait exercée sur une chose corporelle. ➙ jouissance.
Fait de posséder par l'esprit. ➙ connaissance, maîtrise. La possession d'un métier, d'une langue.
Fait de posséder sexuellement (un partenaire amoureux).
État d'une personne qui maîtrise ses facultés, ses sentiments. Reprendre possession de soi, de soi-même (après une émotion violente). Être en possession de toutes ses facultés, dans son état mental normal. Être en pleine possession de ses moyens.
Fait d'être possédé.
Psych. Forme de délire dans lequel le malade se croit habité par un démon (➙ possédé), avec sentiment de dédoublement et hallucinations.
Grammaire Mode de relation exprimé par les possessifs (ex. mon livre, sa mère) ou les prépositions à et de (ex. c'est à moi, la mère de cet enfant).
(Une, des possessions)
Chose possédée par qqn. ➙ avoir, bien.
Histoire Dépendance coloniale d'un État. ➙ colonie, territoire.

Synonymes

Synonymes de possession nom féminin

détention, disposition, droit d'usage, jouissance, propriété

domaine, fief, propriété

avoir, bien, chose, richesse

colonie, conquête, dépendance, établissement, territoire

domination, contrôle, empire, maîtrise

[Grammaire] appartenance

[Psych.] démonopathie, fureur, démonomanie (vieux)

Synonymes de en la possession de

par-devers, entre les mains de

Synonymes de être en la possession de

appartenir à, être à

Synonymes de avoir en sa possession, être en possession de

détenir, posséder

être maître de

Synonymes de entrer en possession de

acquérir, prendre

Synonymes de mettre en possession de

nantir de, doter de

Synonymes de prendre possession de

occuper, conquérir, s'emparer de

Synonymes de rentrer en possession de

recouvrer, récupérer

Exemples

Phrases avec le mot possession

Mais rien n'indique, dans ses lettres, qu'il ait jamais été remis en possession de ce domaine.Antoine Dumesnil (1805-1891)
Il faut désormais être en possession du sésame pour se restaurer, y compris en terrasse.Ouest-France, Victor MÉRAT, 09/08/2021
Des traits contextuels, comme la possession de compétences et de ressources informatiques peuvent façonner la communication, sans que cela soit nécessaire.Réseaux, 2002, Ilpo Koskinen, Esko Kurvinen (Cairn.info)
Cette possession démoniaque ne cessa plus un seul instant de le tourmenter, de chercher à le détruire tout entier.Sigila, 2016 (Cairn.info)
Mais avec ces premiers troupeaux survient un autre changement majeur : la possession.Ça m'intéresse, 17/05/2020, « Ces animaux qui ont boosté l'humanité ! »
Si vous voyagez dans l'espace économique européen, lors de votre passage aux frontières en bateau, vous devez être en possession de votre permis de conduire français.Géo, 13/12/2018, « Voyage en bateau : comment se passent les contrôles aux… »
Ce conseil est surtout valable une fois que la pièce est en votre possession.Capital, 08/12/2019, « 9 conseils pour ne pas vous faire avoir par des… »
Elles auront dû prendre possession de leur corps, de leur esprit et de leurs biens.Ça m'intéresse, 09/04/2021, « Depuis quand la femme veut-elle être l'égale de l'homme ? »
En clair, si vous partez en vacances trop longtemps, certaines de vos possessions peuvent ne plus être assurées !Capital, 09/12/2016, « Vol, effractions… quelles assurances couvrent le mieux ? »
Et ne tentez pas de reprendre possession des lieux ou de relouer sans avoir obtenu le feu vert d'un tribunal.Capital, 07/08/2015, « Fin de la trêve hivernale : comment gagner face à… »
Les deux familles ont pris possession de la parcelle bétonnée.Ouest-France, 18/08/2018
Cette erreur commune doit être le fruit d'une véritable possession d'état, ce qui implique la notoriété et la durée.Droits, 2003, David Deroussin (Cairn.info)
Des peines d'emprisonnement ne sont prévues qu'en cas de grosse infraction, à savoir en cas de possession ou de vente de grosses quantités.Europarl
Rigolards, teigneux et fêtards, ils ont pris possession du port et de la ville !Ouest-France, 17/08/2019
Cette présence de l'institution dans les personnes peut même aller jusqu'à des formes de possession, au sens donné par les sorciers à ce mot.Réalités industrielles, 2010, Thierry Gaudin (Cairn.info)
Cette explication semble cependant peu vraisemblable au vu des renseignements en possession de la police.Matériaux pour l'histoire de notre temps, 2009, Alix Heiniger (Cairn.info)
Cette possession d'un corps passe par le ressenti, les sensations.Psychotropes, 2018, Thibaud Gravrand (Cairn.info)
Il s'était endormi sur une chaise longue, en possession des objets dérobés.Ouest-France, 04/08/2021
Alors que les noctambules du samedi soir sont allés se coucher, d'autres jeunes anciens prennent possession des lieux.Ouest-France, Maël FABRE, 30/09/2017
Si ces derniers ont eu le monopole du ballon la première demi-heure (64 % de possession), les quinze dernières minutes ont été quasiment à sens unique.Ouest-France, 14/09/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de POSSESSION s. f.

Action par laquelle on possede de droit, ou de fait. La possession de fait est la jouïssance effective de la chose. La possession de droit est le titre qu'on a d'en jouïr, quoy qu'elle soit quelquefois usurpée par autruy, ou éloignée. Quand un homme qui est en possession est troublé, il a l'action en complainte, en reintegrande, pour estre remis en possession.
 
POSSESSION, est aussi un acte fait avec quelques formalitez, qui justifie qu'on s'est mis en jouïssance de quelque bien. Autrefois, quand on achetoit un heritage, il en falloit prendre possession avec certaines ceremonies : ce qui s'observe encore en plusieurs Coustumes. En Picardie on prenoit possession d'un heritage en prenant un petit baston ou rameau, ou brin de paille, que le vendeur mettoit entre les mains de l'acheteur ; ce qui s'appelloit vest, ou infestucation, mot tiré du Latin festuca. A Chauny on recevoit ce baston de la main du Juge, &c. C'est un Prestre qui met en possession d'un Benefice, & un Notaire qui delivre l'acte de prise de possession : il faut entrer dans l'Eglise, s'y mettre à genoux, baiser l'autel, sonner la cloche, & entrer au Presbytere. On prend quelquefois possession à la veuë du clocher, quand l'approche en est difficile. On prend aussi une possession simulée dans une autre Eglise avec une permission des Juges, à la charge de la reiterer sur les lieux. Les Empereurs mettoient autrefois les Prelats en possession, en leur donnant un anneau & un baston.
 
POSSESSION, se prend quelquefois pour le bien & les heritages mêmes. Ce Seigneur est puissant, il a de grands biens & possessions.
 
POSSESSION, signifie aussi simplement, Garde, depost. On a laissé tous les meubles de cet inventaire en la garde & possession de la veuve. Un Bibliothecaire a des livres en sa garde & en sa possession. Un Celerier a les clefs de la cave en sa possession. Un Intendant a en possession tout le bien de son Maistre.
 
POSSESSION, se prend quelquefois pour le titre ou la prescription qui donne droit de posseder la chose. La possession annale est l'usucapion qui donne droit sur les meubles. Une possession triennale & paisible d'un Benefice suffit pour la maintenir, pourveu qu'elle soit fondée sur un titre coloré & sur la bonne foy. Une possession d'un heritage pendant dix ans entre presens, & de vingt ans entre absens avec titre, ou de trente ans sans titre, y donnent un plein droit. La possession centenaire est la possession immemoriale. On dit au Palais, Baptiser possession contraire, quand deux personnes soustiennent l'une contre l'autre qu'elles sont en possession.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des régionalismes qui vont vous charmer Top 10 des régionalismes qui vont vous charmer

D’un bout à l’autre de l’Hexagone, on parle toutes et tous la même langue, le français. Pourtant – quiconque a déjà voyagé en dehors de sa région...

Mathieu Avanzi 21/11/2023
sondage de la semaine