possession

 

définitions

possession ​​​ nom féminin

Fait, action de posséder. La possession d'une fortune. S'assurer la possession de : se procurer.
En (la, sa…) possession. (sens actif) Être en possession de qqch. Avoir des biens en sa possession. ➙ détenir. —  (sens passif) ➙ appartenir, être à. Cette somme est-elle en votre possession ?
Prendre possession de (un lieu) : s'installer comme chez soi dans.
Droit Maîtrise de fait exercée sur une chose corporelle. ➙ jouissance.
Fait de posséder par l'esprit. ➙ connaissance, maîtrise. La possession d'un métier, d'une langue.
Fait de posséder sexuellement (un partenaire amoureux).
État d'une personne qui maîtrise ses facultés, ses sentiments. Reprendre possession de soi, de soi-même (après une émotion violente). —  Être en possession de toutes ses facultés, dans son état mental normal. Être en pleine possession de ses moyens.
Fait d'être possédé.
Psych. Forme de délire dans lequel le malade se croit habité par un démon (➙ possédé), avec sentiment de dédoublement et hallucinations.
Grammaire Mode de relation exprimé par les possessifs (ex. mon livre, sa mère) ou les prépositions à et de (ex. c'est à moi, la mère de cet enfant).
(Une, des possessions)
Chose possédée par qqn. ➙ avoir, bien.
Histoire Dépendance coloniale d'un État. ➙ colonie, territoire.
 

synonymes

possession nom féminin

détention, disposition, droit d'usage, jouissance, propriété

domaine, fief, propriété

avoir, bien, chose, richesse

colonie, conquête, dépendance, établissement, territoire

domination, contrôle, empire, maîtrise

[Grammaire] appartenance

[Psych.] démonopathie, fureur, démonomanie (vieux)

en la possession de

par-devers, entre les mains de

être en la possession de

appartenir à, être à

avoir en sa possession, être en possession de

détenir, posséder

être maître de

entrer en possession de

acquérir, prendre

mettre en possession de

nantir de, doter de

prendre possession de

occuper, s'emparer de, conquérir

rentrer en possession de

recouvrer, récupérer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je suis désolé, mais vous devriez toujours être en possession de votre carte de vote, parce qu'un vote peut avoir lieu à n'importe quel moment.Europarl
La possession de la moindre place de mon corps t'emplira d'une joie plus véhémente que la conquête d'un empire.Gustave Flaubert (1821-1880)
J'accorde seize minutes, quoique je ne les aie jamais comptées, à toute possession réelle ou supposée.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
En possession de la mer, on n'était dominé que par ses propres convenances dans le choix des points de départ.Adolphe Thiers (1797-1877)
Ce qui motive ces exceptions, c'est qu'un organisme public peut parfois, dans l'exercice des ses activités publiques, se trouver en possession d'informations concernant la vie privée ou familiale de particuliers.Europarl
J'ai donc pris date, et, dans peu de temps, j'espère, nous entrerons en possession de notre modeste million.Émile Souvestre (1806-1854)
Nous avons besoin de données afin que nous puissions enfin tenir une discussion rationnelle et que nous ne soyons pas seulement en possession des données des associations.Europarl
Des peines d'emprisonnement ne sont prévues qu'en cas de grosse infraction, à savoir en cas de possession ou de vente de grosses quantités.Europarl
Au bout du compte, ils se retrouvent en possession d'une propriété qui ne répond pas à leurs attentes et qu'ils ne peuvent plus revendre à qui que ce soit.Europarl
J'ouvrais à chaque instant ses portes, ses tiroirs ; je le maniais avec ravissement, goûtant toutes les joies intimes de la possession.Guy de Maupassant (1850-1893)
C'est la justice s'emparant de la puissance, et le bon sens entrant en possession de l'autorité.Frédéric Bastiat (1801-1850)
La commission souhaite que tous les documents soient concernés, qu'ils aient été établis par les institutions elles-mêmes, ou qu'ils soient simplement en leur possession.Europarl
Par « esprit d'entreprise », je n'entends pas uniquement la possession d'une entreprise, mais un état d'esprit.Europarl
S'il n'est pas actuellement en possession de ces données, je suis persuadé qu'il remédiera rapidement à ce problème.Europarl
Erfurt était la première place dont la possession eût un grand prix pour le roi et qu'il ne pouvait laisser derrière lui sans l'occuper.Friedrich von Schiller (1759-1805), traduction Adolphe Regnier (1804-1884)
Celle-ci le laissa faire, mais elle ne semblait pas en possession de toute sa raison, la présence d'esprit ne lui était pas encore revenue.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Outre le plaisir de la possession, elle trouvait là une nouvelle preuve de la sollicitude de la comtesse.Émile Souvestre (1806-1854)
Chacun reconnaîtra la nécessité d'avoir en sa possession les informations indispensables avant de prendre de nouvelles décisions.Europarl
La mission continuera à utiliser tous les moyens en sa possession pour faciliter les contacts avec les autorités.Europarl
La possession et la vente de ce bois ne sont même pas reconnues directement comme des délits.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « POSSESSION » s. f.

Action par laquelle on possede de droit, ou de fait. La possession de fait est la jouïssance effective de la chose. La possession de droit est le titre qu'on a d'en jouïr, quoy qu'elle soit quelquefois usurpée par autruy, ou éloignée. Quand un homme qui est en possession est troublé, il a l'action en complainte, en reintegrande, pour estre remis en possession.
 
POSSESSION, est aussi un acte fait avec quelques formalitez, qui justifie qu'on s'est mis en jouïssance de quelque bien. Autrefois, quand on achetoit un heritage, il en falloit prendre possession avec certaines ceremonies : ce qui s'observe encore en plusieurs Coustumes. En Picardie on prenoit possession d'un heritage en prenant un petit baston ou rameau, ou brin de paille, que le vendeur mettoit entre les mains de l'acheteur ; ce qui s'appelloit vest, ou infestucation, mot tiré du Latin festuca. A Chauny on recevoit ce baston de la main du Juge, &c. C'est un Prestre qui met en possession d'un Benefice, & un Notaire qui delivre l'acte de prise de possession : il faut entrer dans l'Eglise, s'y mettre à genoux, baiser l'autel, sonner la cloche, & entrer au Presbytere. On prend quelquefois possession à la veuë du clocher, quand l'approche en est difficile. On prend aussi une possession simulée dans une autre Eglise avec une permission des Juges, à la charge de la reiterer sur les lieux. Les Empereurs mettoient autrefois les Prelats en possession, en leur donnant un anneau & un baston.
 
POSSESSION, se prend quelquefois pour le bien & les heritages mêmes. Ce Seigneur est puissant, il a de grands biens & possessions.
 
POSSESSION, signifie aussi simplement, Garde, depost. On a laissé tous les meubles de cet inventaire en la garde & possession de la veuve. Un Bibliothecaire a des livres en sa garde & en sa possession. Un Celerier a les clefs de la cave en sa possession. Un Intendant a en possession tout le bien de son Maistre.
 
POSSESSION, se prend quelquefois pour le titre ou la prescription qui donne droit de posseder la chose. La possession annale est l'usucapion qui donne droit sur les meubles. Une possession triennale & paisible d'un Benefice suffit pour la maintenir, pourveu qu'elle soit fondée sur un titre coloré & sur la bonne foy. Une possession d'un heritage pendant dix ans entre presens, & de vingt ans entre absens avec titre, ou de trente ans sans titre, y donnent un plein droit. La possession centenaire est la possession immemoriale. On dit au Palais, Baptiser possession contraire, quand deux personnes soustiennent l'une contre l'autre qu'elles sont en possession.
Le mot du jour Patience, patients ! Patience, patients !

Le patient, la patiente a toutes les raisons d’être impatiente.

Aurore Vincenti 13/05/2020