Email catcher

guérir se guérir

Définition

Définition de guérir ​​​ verbe

verbe transitif
Délivrer d'un mal physique ; rendre la santé à (qqn). Le médecin, le traitement a fini par guérir le malade.
Faire cesser (une maladie). Traitement qui guérit de la bronchite.
au figuré Délivrer d'un mal moral. Il faut te guérir de cette mauvaise habitude. ➙ débarrasser.
Faire cesser (un mal, en général).
verbe intransitif
Recouvrer la santé. ➙ se rétablir.
(de la maladie) Disparaître. Mon rhume ne veut pas guérir.
au figuré Faire disparaître les effets de (un mal moral, un défaut, etc.). Son chagrin ne peut pas guérir (➙ inguérissable).

Définition de se guérir ​​​ verbe pronominal

Se délivrer (d'un mal physique). Elle s'est guérie de son cancer.
au figuré Se délivrer (d'une imperfection morale, d'une mauvaise habitude). Il finira par se guérir de cette manie. ➙ se corriger, se débarrasser.

Conjugaison

Conjugaison du verbe guérir

actif

indicatif
présent

je guéris

tu guéris

il guérit / elle guérit

nous guérissons

vous guérissez

ils guérissent / elles guérissent

imparfait

je guérissais

tu guérissais

il guérissait / elle guérissait

nous guérissions

vous guérissiez

ils guérissaient / elles guérissaient

passé simple

je guéris

tu guéris

il guérit / elle guérit

nous guérîmes

vous guérîtes

ils guérirent / elles guérirent

futur simple

je guérirai

tu guériras

il guérira / elle guérira

nous guérirons

vous guérirez

ils guériront / elles guériront

Synonymes

Synonymes de se guérir verbe pronominal

se rétablir, s'en tirer (familier)

Exemples

Phrases avec le mot guérir

Un bon régime alimentaire, avec protéines, graisses non saturées et vitamines et minéraux, contribue à guérir plus rapidement une blessure.Ça m'intéresse, 27/12/2021, « Comment cicatriser plus vite ? »
Aujourd'hui, les traitements peuvent guérir jusqu'à 70 % des patients.Ouest-France, 17/10/2014
Les blessures liées à l'autotomie ont mis à peine un jour pour guérir tandis que les organes tels que le coeur ont repoussé en environ une semaine.Géo, 09/03/2021, « Ces limaces de mer sont capables de s'auto-décapiter et de… »
Il faudra du temps pour guérir les blessures infligées à la coopération européenne au cours des derniers mois et des dernières semaines.Europarl
De ce fait, la prise de médicament ne contenant que cette molécule peut suffire à l'éviter ou à en guérir.Géo, 12/11/2018, « Médicament antipaludéen : ce qu'il faut savoir »
Toutefois, la percée des traitements médicaux et les progrès de la chirurgie permettent de guérir 85 % des patientes.Ouest-France, 29/10/2015
Cette dernière n'apparaît plus seulement comme un effort pour guérir de certaines maladies ou prolonger la vie.Cliniques méditerranéenne, 2007, Pascal Hintermeyer (Cairn.info)
Elle part du principe qu'en connaissant la source du problème, on pourra mieux le traiter, pour en guérir les symptômes.Ouest-France, 27/10/2017
En parallèle, l'association a remis une série de propositions au gouvernement, visant à mieux prévenir et guérir ces problèmes d'impayés de charges.Capital, 26/01/2022, « Copropriété : un plan remis au gouvernement pour éradiquer le… »
Si la maladie est prise à temps, un traitement antibiotique peut guérir la maladie.Ouest-France, 15/09/2017
Les eaux miraculeuses sont réputées guérir toutes les infections de la peau.Ouest-France, 21/06/2019
Cette pratique – le retrait social – est pensée comme un traitement moral à même de guérir la personne.Revue française de psychanalyse, 2020, Anne Quintin (Cairn.info)
Cette dernière est instituée dans le rapport entre sauver et guérir.L'Année canonique, 2012, Jean-Paul Durand (Cairn.info)
Cette question est relayée quelque temps plus tard par une demande plus pratique (guérir le corps avec l'âme).Psychanalyse, 2010, Delphine Coquard (Cairn.info)
Cette première approche renvoie au rôle classique de la médecine : intervenir pour soigner et guérir des malades dans la mesure du possible.Annales des Mines - Responsabilité et environnement, 2021, Marie Gaille (Cairn.info)
Divers pouvoirs lui sont attribués, comme la capacité de guérir ou de lire passé et avenir sur des os de mouton.Annales. Histoire, Sciences Sociales, 2010, Luc Bellon (Cairn.info)
Cette embellie passagère ne suffira toutefois pas à guérir un secteur en souffrance.Ouest-France, Julia TOUSSAINT, 13/03/2021
Bien sur que je vas vous le guérir !Émile Zola (1840-1902)
Là où un saint est enterré, les pèlerins ingèrent la poussière de son tombeau pour se guérir de la fièvre ou du mal de dents.Ça m'intéresse, 25/01/2022, « Depuis quand sommes-nous superstitieux ? »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de GUERIR v. act.

Panser un malade, luy rendre la santé. La Medecine est l'Art qui enseigne à guerir. le quinquinna guerit la fievre. il n'y a point d'Empirique qui ne se vante de guerir la goutte. un malade qui se guerit, qui commence à guerir, doit manger sobrement. Ce mot vient, selon Menage, de l'Allemand ou Flamand waren, qui signifie, garder, sauver, conserver. Nicod pretend que ce mot vient de variare, à cause que l'estat du malade change quand il se guerit.
 
GUERIR, se dit aussi des puissances surnaturelle. St. Main guerit de la galle ; St. Eutrope de l'hydropisie ; St. Laurens du mal des dents. l'ombre de St. Pierre guerissoit les malades. on ne sçauroit guerir avec des enchantements.
 
GUERIR, se dit aussi en choses spirituelles. JESUS-CHRIST est venu au monde pour guerir toutes nos infirmitez. un sage guerit bientost son esprit des preoccupations & des erreurs populaires. On a du mal à guerir les imaginations blessées de quelque folie amoureuse.
 
GUERIR, en ce sens signifie aussi, Quitter, se deffaire de quelque chose. On se peut bien guerir des vanitez du monde, & y renoncer, mais on n'est jamais bien gueri de l'amour propre, on ne s'en sçauroit deffaire.
 
On dit proverbialement, que la mort nous guerit de tous nos maux, qu'un homme est gueri de tous ses maux, pour dire, qu'il en est delivré. On dit, qu'une chose ne guerit de rien, lors qu'elle ne rend pas une affaire meilleure, qu'elle ne l'advance pas. On dit aussi, qu'on ne sçauroit guerir de la peur. On dit aussi d'un homme foible & inutile, que c'est un Saint qui ne guerit de rien. On dit, Medecin gueri toy toy-même, par une sentence tirée de l'Evangile ; & en proverbe on l'applique à celuy qui reproche à un autre des defauts dont luy-même n'est pas gueri.
 
GUERI, IE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Style et écriture La création littéraire selon Jean-Philippe Toussaint La création littéraire selon Jean-Philippe Toussaint

Écrivain, cinéaste et photographe, Jean-Philippe Toussaint est l’auteur de dix-huit livres publiés aux Éditions de Minuit. Dans un très beau texte, il...

22/03/2022