repas

 

définitions

repas ​​​ | ​​​ nom masculin

Nourriture prise en une fois à heures réglées. Prendre son repas. Un repas copieux, plantureux, pantagruélique. ➙ festin. Manger un repas léger. ➙ casse-croûte, collation. Faire un repas froid. —  Préparer, servir le repas.
Action de se nourrir, répétée quotidiennement à heures réglées. Repas de midi, du soir ; faire trois repas par jour (➙ petit-déjeuner, déjeuner, dîner, souper). —  Les deux principaux repas (déjeuner et dîner). Être chez soi à l'heure des repas. —  Repas de noces. ➙ banquet. Repas champêtre. ➙ piquenique.
 

synonymes

repas nom masculin

nourriture, cuisine, bouffe (familier), croûte (familier), frichti (familier), fricot (vieilli), mangeaille (péjoratif), pitance (péjoratif)

[du matin] petit déjeuner, brunch, [du midi] déjeuner, lunch, dîner (Québec, Belgique), [du soir] dîner, souper, médianoche (littéraire), [léger] collation, dînette, goûter, pique-nique, bouchée (Québec), lunch (Québec)

[de fête] festin, gala, banquet, réveillon, gueuleton (familier), ripaille (familier), régal (vieux)

le dernier repas

[Religion] la Cène

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Est-il intelligent de garder la faim au ventre, simplement parce qu'on ne vous sert pas un repas de trois plats ?Europarl
Il m'annonçoit un tailleur & des étoffes ; le marché fait, il disparut avec lui jusqu'à l'heure du repas.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Les autres grandes personnes attendirent la fin du repas pour y prendre part à leur tour.Gérard de Nerval (1808-1855)
Son repas terminé, il s'occupa d'écrire à ses parens pour leur faire ses adieux, et leur témoigner ses regrets de leur avoir causé tant de chagrins.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Se sont ajoutés au coût des billets perdus les frais d'hébergement, de repas et de transport des passagers bloqués dans les aéroports.Europarl
On dit même qu'elle n'attend pas toujours la fin de l'opération et que, préférant un bon repas à une caresse, elle interrompt le jeu d'un coup de mandibules.Remy de Gourmont (1858-1915)
Pour les repas les cavaliers montaient en haut, et le soir ils venaient dans la salle danser en guêtres.Catherine II de Russie (1729-1796)
Cela vaut pour toutes les formes de cadeaux, y compris les voyages et les repas.Europarl
Il est donc difficile d'imaginer un repas auquel les abeilles ne soient pas associées de près.Europarl
Je crois que mon régime d'un seul repas est décidément celui qui me convient le mieux.Eugène Delacroix (1798-1863)
Le plus difficile est fait : puisque nous avons décidé ce terrible avare à nous offrir un repas.Judith Gautier (1845-1917)
Elle donnait dans la cuisine, grande, enfumée, où les pensionnaires prenaient leurs repas avec les gens de la ferme et la patronne, qui était veuve.Guy de Maupassant (1850-1893)
Aussi, vers la fin du repas qui dura trois heures, les yeux étaient-ils allumés comme des braises, les pommettes rouges comme des charbons ardents.Jules Verne (1828-1905)
Dans leurs rares tête-à-tête, aux repas, ainsi que les nuits où ils couchaient ensemble, jamais ils ne reparlaient de l'affaire ; et ils devaient croire que c'était chose finie, enterrée.Émile Zola (1840-1902)
Tout ce qu'on nous servait à table, quand nous prenions nos repas, était plein de sable que le vent y portait.Nicolas Ambroise Kubalski (1794-1873)
Le repas terminé, les courtisans se dispersèrent peu à peu et disparurent dans les profondeurs d'une galerie à demi éclairée.Gérard de Nerval (1808-1855)
C'est en effet quelque chose dans le goût des pièces montées que les restaurateurs servent aux repas de noces et de corps.Émile Gaboriau (1832-1873)
Une table grossière, chargée de plats et d'assiettes comme pour un repas, occupait le milieu.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Je dirais, je pense, que vos deux collègues et vous-même me devrez sans doute un repas après cela.Europarl
Puis je descendrai pour vous recevoir avec dignité dans le salon ; mais après le repas, il faudra que vous m'excusiez pendant que je m'occuperai de la vaisselle.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REPAS » s. m.

Nourriture que les hommes prennent à certaines heures du jour pour entretenir leur vie. Cet homme a bon appetit, il fait ses quatre repas par jour, c'est à dire, le desjeuner, disner, gouster & souper. Il ne boit point hors de ses repas. Il est sobre en ses repas. On paye en cette auberge tant par repas. Il faut loüer Dieu devant & aprés le repas. Menage derive ce mot de pastus. On dit en Anglois repast, & en Italien & Espagnol pasto.
 
REPAS, se dit aussi d'un regal qu'on fait à ses amis qu'on invite à manger. Cet homme nous a donné un grand, un plantureux repas, un magnifique repas. Le bourgeois dit, Venez prendre un mauvais repas chez moy. On dit aussi en Theologie, que la communion est un repas celeste, un Sermon un repas spirituel.
 
On dit proverbialement, un repas de la cygogne, en parlant d'un repas dont les mets sont tellement disposés, qu'il n'y a que le maistre qui en puisse manger.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre C Relaxez-vous avec Robert : La lettre C

Calme, conscience et coquillettes vous attendent parmi les mots en C du Grand Robert.

17/02/2020