Email catcher

pusillanime

définitions

pusillanime ​​​ | ​​​ adjectif et nom

littéraire Qui manque d'audace, craint le risque, les responsabilités. ➙ craintif, timoré. nom Les pusillanimes.

synonymes

pusillanime adjectif

craintif, anxieux, faible, frileux, irrésolu, lâche, peureux, poltron, prudent, timoré, froussard (familier), lope (familier), lopette (familier), pétochard (familier), poule mouillée (familier), trouillard (familier), couard (littéraire), pleutre (littéraire), timide (littéraire), veule (littéraire), capon (vieilli)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Notre siècle prosaïque et pusillanime a d'abord, de ces trois amis, retranché le plus noble, le plus sûr, le plus inséparable de l'homme de cœur.Alfred de Musset (1810-1857)
D'un point de vue heuristique, il s'agit de ne pas céder aux représentations pusillanimes des quartiers d'habitat social.Déviance et Société, 2003, Manuel Boucher (Cairn.info)
Hélas, les élites au pouvoir, globalement pusillanimes, peureuses et xénophobes, ne se sont pas montrées à la hauteur de la situation historique.Revue d'Histoire de la Shoah, 2019, Ruth Fivaz-Silbermann (Cairn.info)
La seconde partie s'intéresse aux rapports des juristes avec l'argent : question fondamentale, sur laquelle l'historiographie de la justice s'est montrée étonnamment pusillanime.Histoire, économie & société, 2007 (Cairn.info)
Cette tendance à l'euphémisme pusillanime se retrouve dans l'intitulé d'un autre texte dénonçant pourtant avec virulence les ravages du portage sur les indigènes.Le Temps des Médias, 2016, Sophie Desmoulin (Cairn.info)
Cela aurait été peu parlementaire, sans doute ; mais l'appréciation : caractère faible et pusillanime, est-elle bien respectueuse ?Claude de La Poëpe (1814-1886)
Or c'est aller bien trop loin que procéder ainsi, ou en sens inverse, si l'on préfère, c'est rester pusillanime dans son scepticisme.Revue de métaphysique et de morale, 2010, Patrick WOTLING (Cairn.info)
Engagez-le à être un peu moins pusillanime, à se laisser moins dominer par la peur à la vue des premiers pelotons français.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Affectant les gestes et les manières des califes les plus puissants, elle en fait parfois des êtres timorés, agressifs ou pusillanimes et falots.CONFLUENCES Méditerranée, 2002, Malek Chebel (Cairn.info)
Orgueilleux et pusillanime, il est nécessairement envieux et défiant ; aussi il n'a point d'amis, mais il a des entours soumis et fidèles.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Quatre élus légionnaires, se demande-t-il, est-ce vraiment la reconnaissance de la nation, ou les circonstances politiques qui amènent à ce geste pusillanime ?Ouest-France, 23/11/2019
L'expérience et le raisonnement s'unissent enfin pour repousser ces doctrines pusillanimes qui supposent une perte partout où il s'est fait un gain.Henry Lytton Bulwer (1801-1872), traduction Georges Perrot (1832-1914)
Aimons donc beaucoup, estimons infiniment les êtres humains qui supportent la laideur, personnellement imméritée, sans amertume pusillanime et sans grotesque illusion.George Sand (1804-1876)
Au niveau collectif, les choses vont autrement, les peuples sont divisés, versatiles, pusillanimes.Études, 2021, Boualem Sansal, Isabelle Dillmann (Cairn.info)
Les juristes de la banque, pusillanimes selon la gestionnaire de cadres, ont restreint volontairement l'ampleur des limitations.Revue française de sociologie, 2006, Olivier Godechot (Cairn.info)
L'effet bénéfique et profitable d'une bonne loi peut être réduit, notamment pour une loi rude, par une application pusillanime et relâchée.Le philosophoire, 2005, André Lang (Cairn.info)
De même qu'un vrai chagrin donne parfois de l'intelligence aux imbéciles, il peut aussi, – momentanément du moins, – faire un stoïque de l'homme le plus pusillanime.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Europe, les grands groupes de cette assemblée restent trop pusillanimes.Europarl
La position des autorités françaises a toujours été pusillanime sur cette question.CONFLUENCES Méditerranée, 2001, Olivier Masseret (Cairn.info)
N'est-ce pas justement la plus précieuse des compensations par temps de globalisation et de parole pusillanime ?Champ Lacanien, 2004, Colette Soler (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PUSILLANIME » adj. m. & f.

Homme sans courage & sans generosité, qui n'est capable d'aucune belle resolution, qui s'intimide aisément. Un pusillanime ne vaut rien pour le gouvernement.
Le coin pédago Dico en ligne Le Robert : le dictionnaire en ligne qui s’adapte aux exigences scolaires Dico en ligne Le Robert : le dictionnaire en ligne qui s’adapte aux exigences scolaires

Dico en ligne Le Robert évolue en permanence, notamment pour prendre en compte les remarques des enseignants et proposer des contenus conformes aux...

06/01/2022