Email catcher

emphatique

Définition

Définition de emphatique ​​​ adjectif

Plein d'emphase. ➙ déclamatoire, grandiloquent, pompeux.

Synonymes

Synonymes de emphatique adjectif

ampoulé, académique, affecté, apprêté, boursouflé, déclamatoire, guindé, pédantesque, pompeux, prétentieux, ronflant, sentencieux, solennel, sonore, théâtral

Synonymes de être très emphatique

employer les grands mots, employer des mots ronflants, faire des phrases, emboucher, entonner la trompette (vieux)

Exemples

Phrases avec le mot emphatique

Face aux magistrats argentanais, un solide masque de chantier ne suffit pas à arrêter ses saillies emphatiques.Ouest-France, Marie LENGLET, 10/06/2020
Ce qu'on a de ses lettres est emphatique, plein de protestations et de belles promesses.Auguste Angellier (1848-1911)
Dans vraiment p, le locuteur asserte de façon emphatique la vérité d'un énoncé p à partir de sa conviction personnelle.Langages, 2011, Amalia Rodríguez Somolinos (Cairn.info)
Dans une vidéo au ton volontairement emphatique, l'uniforme présenté est sobre dans des couleurs bleu foncé avec des touches de bleu clair.Ouest-France, Fabien CAZENAVE, 12/01/2021
Ainsi, les enfants qui sont allés en crèche ou chez des assistants maternels développeraient une attitude plus emphatique et sociable que les autres.Ouest-France, 05/10/2018
Sa conversation était lourde et dogmatique, son débit emphatique et apprêté : il ne manquait pas toutefois de talent.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Elle explique à la fois l'existence du poème et ses incohérences historiques, son style emphatique, sa construction, en un mot son innocence.Archives juives, 2015, Yves Ternon (Cairn.info)
Il y a là une puérilité emphatique et déclamatoire qui fait sourire.Victor Fournel (1829-1894)
En fin de conseil, le ton s'est fait plus emphatique.Ouest-France, 15/03/2021
Il avait écrit huit ou dix pages assez emphatiques : c'était une sorte d'éloge historique du vieux chirurgien-major qui disait-il, l'avait fait homme.Stendhal (1783-1842)
En outre, cette corrélation emphatique qui en résulte est traitée aussi, avec raison, comme une corrélation de timbre consonantique.Mohand Oulhadj Laceb
De façon moins emphatique, c'est dire – mais on l'aura compris – que l'on recommande vivement la lecture de cet excellent ouvrage !Revue critique de droit international privé, 2018, Toni Marzal (Cairn.info)
Comme toute forme de répétition rhétorique, sa fonction était emphatique.Nouvelle Revue d'esthétique, 2013, Craig Owens, V. Athanassopoulos (Cairn.info)
Par contre, il ne se range pas dans le camp des végans trop emphatiques pour les animaux.Ouest-France, 14/10/2019
Elle commençait d'un ton emphatique auquel on s'habituait peu à peu, et qui finissait par vous émouvoir.George Sand (1804-1876)
Il a le mouvement tour à tour emphatique, explicatif, emporté ; l'attitude essentiellement mimique.André Gouirand (1855-1918)
Cependant, ces engagements emphatiques ne peuvent être tenus que moyennant un financement spectaculaire et la solidarité communautaire.Europarl
Cette expérience initiale indique d'ores et déjà que durant la production des emphatiques – et de la parole en général – l'organe opérateur principal est la langue.Études et documents berbères, 2013, Mohand Oulhadj Laceb (Cairn.info)
Il était tantôt emphatique de bonne foi et tantôt trivial sans pruderie.George Sand (1804-1876)
Dans cette logique, les totalitarismes ne sont pas des expressions politiques emphatiques, mais au contraire des entreprises de destruction de la politique.Lignes, 2018, Daniel Payot (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de EMPHATIQUE adj.

Qui a de l'emphase. Discours emphatique.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine