tout

 

définitions

tout ​​​ ; toute ​​​ ; tous ​​​ ; toutes ​​​ adjectif, pronom et adverbe

Tout, toute (pas de pluriel) adjectif qualificatif Complet, entier (➙ totalité).
(devant un nom précédé d'un article, d'un possessif, d'un démonstratif) Tout le, toute la (+ nom). Tout le jour, toute la nuit, tout le temps. —  Tout le monde : l'ensemble des gens (selon le contexte) ; chacun d'eux. Tout le reste : l'ensemble des choses qui restent à mentionner. —  Tout un, toute une. Pendant tout un hiver. C'est toute une affaire, toute une histoire, une véritable, une grave affaire. —  Lire toute l'œuvre d'un auteur. (devant un titre) J'ai lu tout (ou toute) « la Chartreuse de Parme », tout « les Misérables ». —  (devant un possessif) Toute sa famille. —  (devant un démonstratif) Toute cette nuit, il a plu. —  Tout ce qu'il y a de (+ nom pluriel). Tout ce qu'il y avait de professeurs était venu ou étaient venus. —  familier Tout ce qu'il y a de plus (avec un adjectif ou un nom employé comme adjectif) : très. Des gens tout ce qu'il y a de plus cultivé (ou cultivés).
(dans des locutions) devant un nom sans article Avoir tout intérêt à, un intérêt évident et grand à. À toute vitesse*. —  De toute beauté*. En toute simplicité*. Selon toute apparence*. —  Pour tout (+ nom sans article) : en fait de…, sans qu'il y ait rien d'autre. Il n'eut qu'un sourire pour toute récompense. ➙ seul, unique. —  (devant un nom d'auteur) Lire tout Racine. —  (devant un nom de ville ; invariable) Tout Marseille était en émoi. —  Le Tout-Paris (ou nom de grande ville) : les personnes les plus notables, tout ce qui compte socialement (dans une grande ville).
Tout à : entièrement à. Elle était tout à son travail. —  Tout, toute en, de : entièrement fait(e) de. Une robe toute en soie. Habillée toute en noir. Elles sont tout de bleu vêtues.
adjectif indéfini
Tous, toutes (toujours pluriel) : l'ensemble, la totalité de, sans excepter une unité ; le plus grand nombre de. Nous partons tous les deux. —  (devant un nom sans article) Toutes sortes de choses. Tous deux, tous trois ont tort (REM. La série ne va pas au-delà de tous quatre). —  C'est tout un, la même chose. —  Tous, toutes (+ nom sans article et participe ou adjectif). Tous feux éteints. Toutes proportions gardées. —  (précédé d'une préposition) En tous lieux. En toutes lettres.
Tous, toutes (pluriel de chaque), marque la périodicité, l'intervalle. Tous les ans, je voyage. Toutes les dix minutes, à chaque instant.
Tout, toute (singulier ; + nom sans article) : un quelconque, n'importe lequel ; un individu pris au hasard. Toute personne. ➙ quiconque. proverbe Toute peine mérite salaire. —  (avec une préposition) À tout âge. À toute heure. De toute façon. En tout cas. Avant toute chose : avant tout, plus que tout. —  locution Tout un chacun : tout le monde. —  Tout(e) autre… : n'importe quel(le) autre…
pronom Tout ; tous, toutes.
Tous, toutes (pluriel), représentant un ou plusieurs noms, pronoms, exprimés avant. La première de toutes. Tous ensemble. Tous autant que nous sommes : nous, sans exception.
Tous, toutes (en emploi nominal) : tous les hommes, tout le monde ; une collectivité entière. Tous sont venus. Il les aime toutes. Nous avons tous nos défauts. —  Eux tous, nous tous.
Tout (masculin singulier) pronom ou nom : l'ensemble des choses dont il est question (contraire rien). Le temps efface tout. Il sait tout. Tout va bien. —  Tout est là : là réside le problème. —  familier Une noce à tout casser*. —  À tout prendre : tout bien considéré. —  Pour tout dire : en somme. —  (résumant une série de termes) Ses amis, ses enfants, son travail, tout l'exaspère. —  (attribut) Elle est tout pour lui, elle a une extrême importance. —  C'est tout, marque la fin d'une énumération ou d'une déclaration. Un point, c'est tout. Ce sera tout pour aujourd'hui. —  Ce n'est pas tout : il reste encore qqch. —  Ce n'est pas tout de…, que de… : ce n'est pas assez. familier C'est pas tout ça : il y a autre chose à faire. —  Voilà tout, pour marquer que ce qui est fini, borné, n'était pas très important. Il a trop bu, voilà tout. —  Avant tout. Par-dessus tout (➙ surtout). —  Comme tout : extrêmement. Elle est jolie comme tout.
En tout : complètement. Un récit conforme en tout à la réalité. —  Au total. Cent euros en tout. Il y avait en tout et pour tout trois personnes.
Tout de… Il ignore tout de cette affaire, de vous. —  familier Avoir tout de, avoir toutes les qualités, les caractéristiques de. Elle a tout d'une mère.
nominal L'ensemble des choses. ➙ tout.
adverbe Tout (parfois toute, toutes) : entièrement, complètement ; d'une manière absolue (➙ absolument, bien, exactement, extrêmement).
devant quelques adjectifs, des participes présents et passés —  Invariable au masculin, et devant les adjectifs féminins commençant par une voyelle ou un h muet. Ils sont tout jeunes. Tout ému, tout émue. Tout entière. Il était tout gosse. —  Variable en genre et en nombre devant les adjectifs féminins commençant par une consonne ou par un h aspiré. Toute belle. Portes ouvertes toutes grandes. Elle est toute honteuse.
Tout autre : complètement différent. C'est une tout autre affaire. —  Le tout premier, la toute première.
Tout… que…, exprime la concession. Tout riches qu'ils sont, toutes riches qu'elles sont, bien que riches. —  (+ subjonctif) Tout intelligente qu'elle soit, elle s'est trompée.
Tout, invariable, devant une préposition, un adverbe. Elle est habillée tout en noir. Elle était tout en larmes. —  Parlez tout bas. J'habite tout près. Tout récemment. —  Tout à coup*. Tout à l'heure*. Tout au plus : au plus, au maximum. —  Tout d'abord.
Tout à fait. ➙ entièrement, totalement. Ce n'est pas tout à fait pareil.
en réponse Exactement. —  abusif Oui.
Tout en… (+ participe présent), marque la simultanéité. Il chante tout en travaillant.
Tout, invariable, pour renforcer un nom épithète ou attribut. Je suis tout ouïe*. Elle est tout yeux tout oreilles.
dans des tours elliptiques formant un composé à valeur adjectivale ou nominale Chauffage tout électrique. —  Le tout nucléaire.

tout ​​​ , pluriel touts nom masculin

Le tout : l'ensemble dont les éléments viennent d'être désignés. ➙ totalité. Vendez le tout. locution Risquer* le tout pour le tout. —  Un tout. Les touts et leurs parties.
Un, le tout : l'ensemble des choses dont on parle ; l'unité qu'elles forment. Former un tout.
Le mot à trouver dans une charade. Mon premier, mon second… ; mon tout.
L'ensemble de toutes choses. Le tout, le grand tout. ➙ univers.
Le tout : ce qu'il y a de plus important. Le tout est d'être attentif. —  familier C'est pas le tout de rigoler, ça ne suffit pas.
locution adverbiale
Du tout au tout : complètement, en parlant d'un changement. Elle a changé du tout au tout.
Pas du tout : absolument pas. Il ne fait pas froid du tout. Plus du tout. Rien du tout : absolument rien. —  elliptiquement Du tout : pas du tout, aucunement.
 

synonymes

tout nom masculin

totalité, ensemble, globalité, intégralité

le tout est de

l'important est de, ce qui compte, c'est de, le principal est de

tout, toute adjectif et pronom

complet, entier, intégral, total

chaque

toute personne

chacun, quiconque

tous pluriel

tout le monde

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
En tout cas, l'assimilation au régime de cultures arables engendrerait des situations injustes à cause de l'utilisation de rendements conditionnés par des situations de sécheresse.Europarl
Peut-être que nombre d’entre nous comprennent différemment les droits des minorités, voire pas du tout.Europarl
Tout d'abord, il élargit la définition des eaux de baignade de manière à ce qu'elles incluent toutes les eaux utilisées à des fins de loisir.Europarl
Disons tout de suite que mes explications partent du principe qu'il s'agit d'un individu honnête et d'un travailleur consciencieux.Europarl
Tout comme nous ne pensons pas qu'il soit nécessaire d'attester d'un «label de qualité européenne» ou d'un «statut européen» chez les jeunes volontaires.Europarl
Ainsi, nous ne voulons pas d’inclusion des activités de plaisance et les politiques de gestion requises nous semblent tout aussi exagérées que les nouveaux profils des eaux de baignade.Europarl
Sans le vouloir, les femmes transmettent tout ce cocktail chimique à leurs enfants durant la grossesse et l’allaitement.Europarl
Je voudrais toutefois dire tout de go et sans ambages que nous refusons toute solution militaire à cette crise.Europarl
Je pense qu'il faut augmenter le niveau autorisé de radiations dans les denrées alimentaires tout en améliorant les contrôles et le respect des règles.Europarl
Nous devons regretter tout ce qui s'est passé à cause du discrédit que cela jette sur l'ensemble de la gestion européenne de nos affaires publiques.Europarl
Je me demande s'il ne s'agit pas là d'une diabolisation inutile, destinée à fournir au verts un ennemi tout désigné dans le cadre de leurs campagnes.Europarl
L'amendement 68, par exemple, s'il était directement appliqué, obligerait tout agriculteur des montagnes, dont le bétail aurait des effets négatifs sur l'environnement, à conclure une assurance de responsabilité civile.Europarl
Je crains fort que cette « méritocratie » n'habille tout simplement la pression des grands groupes agro-alimentaires.Europarl
Il s'agit cependant dans ce cas de fromage, tout comme il s'agit d'algue dans le cas du 407a.Europarl
Aussi, je pense qu’il serait certainement utile d’automatiser dans une certaine mesure tout ceci.Europarl
Il s'est avéré par la suite qu'il existait tout de même un moyen d'être admis.Europarl
Nous avons donc besoin, « tout en conservant les principes de subsidiarité et d’autonomie, de garantir la protection de la minorité hongroise ».Europarl
À dire vrai, il est tout à fait improbable qu'un assouplissement du côté des recettes favorise de nouvelles dépenses.Europarl
Si nous ne changeons pas, si nous ne nous hâtons pas de procéder à des réformes structurelles et à soutenir la compétitivité et l'innovation, nous allons tout simplement nous appauvrir.Europarl
Tout d'abord, la digital literacy, l'alphabétisation numérique, une nouvelle gamme de compétences essentielles pour la société de la connaissance.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TOUT, TOUTE » adj.

Qui est composé de plusieurs, parties integrantes considerées ensemble. On a fait cela publiquement, aux yeux de toute la terre. L'ame est toute dans le corps, & toute en chacune de ses parties. Vous avez tout pouvoir sur moy. Il tient table ouverte à tous venans. Cet homme est venu à toutes jambes, pour dire, en diligence. Somme toute, c'est à dire, Enfin. Ce mot vient du Latin totus, qu'on a dit pour omnis. Menage.
 
TOUT, est aussi subst. Le tout est plus grand que sa partie. Voilà tout ce que je puis faire. Un Chrestien quitte tout pour Dieu. Cet homme n'a point de secret, il dit tout. Il a fait le tout pour le mieux. On peut partager un tout en cent façons.
 
Au jeu on dit, Partie, revanche & le tout, c'est à dire, le double du jeu ; & le tout du tout, c'est le quadruple.
 
TOUT, se dit aussi en Morale. Cet enfant est son ame, c'est son tout, pour dire, il n'aime rien au monde que cela. Il est tout autre qu'il n'étoit. Il est tout tel que son pere.
 
TOUT, se dit quelquefois collectivement pour signifier une generalité. Tout homme est sujet à faillir. Tout ce qui a vie est sujet à la mort. Tout ce qui est sous le ciel n'est point asseuré. Qui veut avoir tout n'a rien. Il a choisi tout le plus beau & le meilleur. Il n'a rien du tout. Il n'a point du tout d'argent. Cet homme donne à tout, pour dire, embrasse toutes sortes d'affaires. Il a emporté tout l'argent du jeu.
 
TOUT, se joint à plusieurs mots & particules, pour se dire adverbialement en plusieurs phrases. Aprés tout, pour dire, Enfin. Il est venu tout doux, tout bellement, tout à la bonne foy, tout à coup, tout à l'heure, tout à l'aise, tout maintenant, tout joignant. Il est logé tout au haut de la maison. Allons tout ensemble, de compagnie. Il est venu tout à point, tout à propos. Tout beau, tout beau, c'est à dire, Arrestez-vous, taisez vous. Tout beau, Monsieur, demeurons en là. Les indiscrets parlent tout à la fois. Il faut parler de cela tout bas. Parlez-vous tout de bon, ou tout a bon ? Il s'est jetté tout à travers les ennemis. C'est tout au plus, s'il est quatre heures. Il faut communier à tout le moins une fois l'an. Les Poëtes commencent leurs comparaisons par, Tout ainsi ; & les Orateurs par, Tout de même.
 
Il signifie aussi, Entierement. Ce livre est tout à fait achevé. Cela n'est pas tout à fait vray. Je vous en diray tout autant. Les hommes ne sçauroient être ni tout à fait bons, ni tout à fait meschants. Il va tout droit au but. Il a fait tout de son mieux. Il faut faire cela tout premierement. Cet homme est tout en eau ; il est tout de feu, tout malade ; il est tout stupide. Il est tombé tout roide mort. Je suis tout à vous. C'est tout au contraire. On entre tout de grand dans ces bottes. On dit aussi un passe-par-tout. Cela est égal en tout & par tout. C'est tout un. Il faut être tout un, ou tout autre. Les Espagnols recommendent sur tout la gravité à leurs enfans. Les Astrologues disent, Dieu sur tout. Au jeu on dit aussi, A tout, quand on jouë la plus haute carte de triomphe qui est sur le jeu.
 
En termes de Blason on dit, sur le tout, quand on met un escusson en coeur, ou en abisme, & lors qu'il pose sur les quartiers dont un Escu peut être formé, qu'on appelle alors surchargé ; & en ce cas il tient ordinairement le tiers de l'Escu. On dit aussi, sur le tout, quand un moindre escusson se met encore sur celuy qui étoit sur le tout de l'autre. On dit aussi, sous le tout, lors qu'en la pointe d'un Escu, & tout au bas des armes principales, & au dessous de tous les autres cantons & quartiers, l'on met un dernier escusson, qui n'a pour hauteur sinon l'espace dans lequel l'Escu commence à se courber pour se terminer en pointe : ce qui forme une espece de rebattement appellé en plaine sous le tout.
 
TOUT, se dit proverbialement en ces phrases. A tout perdre il n'y a qu'un coup perilleux. On dit qu'un homme prend à toutes mains, pour dire, qu'il est avare ; qu'on le met à toutes sauces, qu'on l'employe à toutes sortes des services ; qu'il se met à tout, qu'il est valet à tout faire. Tout y va, la paille & le bled, pour dire, qu'on n'y espargne rien. C'est bien tout un, mais ce n'est pas de même. Tous les doigts de la main ne se ressemblent pas. Ce n'est pas le tout que des choux, il faut encore de la graisse : ce qui se dit, quand on n'a qu'une partie de ce qui est necessaire. A tous Seigneurs, tous honneurs. On reprend son bien par tout où on le trouve. On dit qu'un homme fourre son nez par tout, pour dire, qu'il est importun, qu'il se mesle des affaires d'autruy. On dit aussi, Tout coup vaille, quand on met quelque chose au hasard. On dit, Mettre le tout pour le tout, pour dire, N'espargner rien pour venir à bout de quelque chose. On dit aussi, qu'il ne se faut pas mettre à tous les jours, pour dire, se ravilir, s'employer pour toutes sortes de personnes. On fait ventre de tout, pourveu qu'il puisse entrer : qui est un proverbe de goinfre & d'un boute-tout-cuire. Tout compté, tout rabattu, se dit en matiere de compensation. Il luy en a donné tout du long de l'aune, tout du long & du large, pour dire, tant qu'il a pû. On dit aussi, Monnoye fait tout. On dit en menaçant, Ce ne sera pas tout un. On dit aussi, Tout, ou rien.
Le mot du jour Ennui Ennui

Contrairement aux apparences, l’ennui prend deux sens, deux directions : un sens fort, dans la langue classique, et un sens atténué qui domine aujourd’hui.

Aurore Vincenti 30/04/2020