bail

 

définitions

bail ​​​ , pluriel baux ​​​ nom masculin

Contrat par lequel une personne (➙ bailleur) laisse à une autre (➙ locataire) le droit de se servir d'une chose pendant un certain temps moyennant un certain prix (➙ loyer). Résilier le bail d'une maison. Donner, céder ; prendre à bail : louer (dans les deux sens du mot). —  locution, familier Ça fait un bail, voilà bien longtemps.
 

synonymes

bail nom masculin

contrat de location, emphytéose

donner, céder à bail

louer, affermer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette fois-ci, un avis de renouvellement de bail valable pendant cinq ans a été envoyé à la population.Europarl
Le bossu meublait sa niche et voulait évidemment en faire son domicile, comme il en avait le droit par son bail.Paul Féval (1816-1887)
Je suis marié et je suis déterminé à tenir bon sur mon bail, jusqu'à ce qu'une nécessité irrésistible me contraigne à abandonner le terrain.Auguste Angellier (1848-1911)
Les beaux palais sont occupés par les propriétaires ou loués à long bail, et le corps diplomatique a beaucoup de peine à se procurer des résidences convenables.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Pour autant que le financement des investissements dans le secteur de la pêche prenait la forme d'un crédit-bail, la somme totale était considérée comme une dépense subventionnable.Europarl
S'il ne veut renouveler, le bail est mis aux enchères, et le nouveau locataire doit payer à l'ancien le montant des améliorations.Ernest Michel (1837-1896)
Ils devaient fournir une quantité d'assignats proportionnée à la quantité émise depuis le moment où leur bail avait été passé.Adolphe Thiers (1797-1877)
Elle s'était informée surtout du bail de la vallée, qu'elle désirait habiter si sa fortune le permettait.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
J'en ai fait l'expérience la semaine dernière, lorsque j'ai dû renouveler le bail de mon étude.Europarl
À la fin de ce bail, ceux qui possédoient ces maisons en obtinrent la propriété perpétuelle, au moyen d'un nouveau contrat et de nouvelles redevances.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Je voulais vous voir pour que nous eussions une conférence à propos de cet acte, que je désirerais convertir en un bail.Henry Murger (1822-1861)
Sa petite chambre a été prévue, du reste, dans les conditions de notre bail, et nous allons la lui fabriquer tout de suite, – bien qu'il refuse, par discrétion.Pierre Loti (1850-1923)
Il possédait un moulin dont le locataire devait, en sus du bail, venir chercher une certaine quantité de grains et lui en rapporter le son et la farine.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il tenait à bail une petite ferme, toute petite, car ils n'étaient pas riches, son père et lui.Guy de Maupassant (1850-1893)
C'est un long bail qu'un demi-siècle, même avec la vie, à plus forte raison avec le mariage.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Voilà mes vues et mes vœux, et, de quelque façon que vous jugiez convenable de disposer de vos fermes, je serai heureux d'en prendre une à bail.Auguste Angellier (1848-1911)
Le gouvernement se réserve le droit de résilier le bail moyennant avertissement préalable d'un an, dans le cas où la terre devrait être vendue ou louée pour terre agricole.Ernest Michel (1837-1896)
Votre bail expire dans six mois ; il ne faut pas le renouveler, entends-tu, mon papa ?George Sand (1804-1876)
J'ai en effet été obligé de passer par les notaires de mon propriétaire, qui m'ont facturé 300 livres pour la rédaction du bail original, ce qui m'a semblé pas mal.Europarl
Le frère et la sœur quittèrent la chambre du rez-de-chaussée, que le professeur parlait déjà de prendre à bail, et ils revinrent à leurs occupations avec un peu plus d'espoir.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BAIL » s. m.

Terme de Palais. Convention qu'on fait pour donner à ferme, à loyer, à rente un heritage, un droit. Le bail d'une terre, d'une maison, d'une Seigneurie, d'une dixme, d'un champart. le bail des Aides, des Gabelles.
 
BAIL CONVENTIONEL, est celuy qui se fait volontairement entre deux parties. Bail judiciaire, celuy qui se fait par des encheres en Justice des biens saisis. Bail emphyteotique, qui se fait à longues années depuis 10. ans jusqu'à 99. ans. On fait aussi des baux à vie, à quatre âges, quatre vies, & quatre generations. Nicod croit que ce mot peut venir de l'Hebreu bail, qui signifie tradere.
 
BAIL d'heritages, est un traitté, ou vente, par lequel on abandonne le fonds d'un heritage, moyennant une rente annuelle que le preneur s'oblige de payer, laquelle n'est point rachetable, & dont on ne se peut descharger qu'en abandonnant le fonds.
 
BAIL, est aussi l'expedition de ce traitté qu'on leve chez un Notaire. Tout preneur d'heritages à loyer est obligé de fournir le bail en forme au proprietaire.
 
BAIL, en termes de Coustumes, signifie, Garde & tutelle des biens d'un mineur jusqu'à l'âge de 21. an. En celle de Paris, on l'appelle Garde-noble, ou bourgeoise. Elle differe pourtant du simple bail, en ce que la garde-noble, ou bourgeoise, n'appartient qu'aux ascendants ; & le bail se donne aux plus prochains parens collateraux ; & les dispositions en sont differentes selon les Coustumes. On dit aussi, Vuider hors le bail, pour dire, Sortir de garde & de tutelle.
 
On a dit aussi autrefois, Tenir le Royaume en bail, pour dire, en avoir la regence & le gouvernement. On a appellé aussi autrefois Bail un mari, parce qu'il a la tutelle & administration des personne & biens de sa femme.

Définition de « BAUX, ou Barrots »

Terme de Marine. Ce sont des pieces de bois ou poutres qui traversent en largeur d'un bout à l'autre du navire, & servent à porter les planchers que l'on nomme ponts ou tillacs. A chaque bout des baux il y a une courbe triangulaire nommée courbaston, qui en fait la liaison avec le corps du bastiment. Elle est d'un bout attachée aux baux, & de l'autre contre les vaigres. On appelle Maistre bau, celuy qui est à la plus grande couverture du navire, & qui joint l'extremité superieure d'un genouil à l'autre. Il peut avoir prés du quart de la quille, & le creux du vaisseau peut être égal à la moitié du bau. Celuy qui est le dernier vers l'avant sur l'extremité, se nomme bau de lof, & à Marseille madier dernier. Celuy qui est le dernier vers l'arriere s'appelle bau de dalle. On dit, qu'un navire a tant de pieds de quille, & tant de pieds de baux, pour dire, qu'il a tant de pieds de long, & tant de large. Il y a aussi des baux qui servent à fortifier les vaisseaux. Ces mêmes pieces de bois dans les bateaux foncets & autres bastiments sur les rivieres, s'appellent matieres.
Vidéos Hashtag, par Alain Rey Hashtag, par Alain Rey

Saviez-vous que l'anglicisme hashtag est fondé sur le mot français « hacher », lui-même d'origine germanique ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot. 

Alain Rey 15/09/2020