kyrielle

 

définitions

kyrielle ​​​ nom féminin

Longue suite (de paroles).
Suite ininterrompue, série interminable.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dès qu'on a le malheur de tomber dans leur mains, il faut subir une kyrielle de défenses, et renoncer à tout ce que nos habitudes ont d'agréable.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Il existe déjà une kyrielle d'organismes et de commissions.Europarl
Faute de quoi, ce n'est pas à une marée noire que nous aurons affaire, mais à une kyrielle de marées noires, des mois et des années durant.Europarl
Laurent se trouva mis en présence d'une kyrielle d'enfants de tout âge.Georges Eekhoud (1854-1927)
Un pays confronté à une kyrielle de problèmes non seulement politiques mais aussi sociaux, tels que la pauvreté, l'insuffisance des soins de santé, des capacités d'accueil des enfants.Europarl
La kyrielle des noms, la procession des votants se déroulaient, lamentables.Georges Eekhoud (1854-1927)
Les programmes rencontreront d'autant plus de succès si les citoyens peuvent y accéder facilement et s'ils ne doivent pas remplir une kyrielle de formulaires chaque fois qu'ils déposent une demande.Europarl
Mais un nouveau coup de la terrible navaja suspendit sur ses lèvres la kyrielle des blasphèmes.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Mais vos villes, vos règlements, vos conventions, toute la kyrielle de vos préjugés, je n'en veux pas plus que d'une carcasse de bison.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
En général, ils me débobinent une kyrielle d'inepties.Adolphe Retté (1863-1930)
Tout détail extérieur lui est un signe d'une kyrielle de choses cachées.Jules Lemaître (1853-1914)
Toute la truanderie turque est aujourd'hui sur pied ; je distribue des aumônes à tout ce monde, et recueille toute une kyrielle de bénédictions et de salams.Pierre Loti (1850-1923)
Tout le monde connaît cette longue kyrielle banale : immoralité, manque de tendresse, absence de conclusions, extravagance, littérature inutile.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
C’est l’une des raisons pour lesquelles nous sommes aujourd’hui confrontés à une kyrielle de plans nationaux d’allocation qui ne sont pas vraiment compatibles entre eux.Europarl
Mieux vaut prévenir la population maintenant que de se retrouver face à un kyrielle de demandes d'indemnisation dans une dizaine d'années.Europarl
Nous connaissons une kyrielle d'exemples de programmes de qualité dont bon nombre n'ont toutefois pas été intégralement mis en œuvre.Europarl
Ces braves vieilles gens choisissent de préférence un endroit solitaire pour y faire surgir toute une kyrielle de sorcier, fées, revenants.Charles Des Écores (1852-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « KYRIELLE » s. f.

Litanie, priere de l'Eglise en l'honneur de Dieu, de la Vierge, des Saints, ou de quelque mystere, composée de plusieurs invocations & éloges, à la fin de chacune desquelles on repete, Ayez pitié de nous, ou priez pour nous. Ce mot vieillit, & ne se dit gueres serieusement.
 
KYRIELLE, se dit figurément en Morale, d'une longue suitte de malheurs, de paroles, de citations & autres choses. Cette plaideuse nous a fait une longue Kyrielle de ses maux, de ses persecutions, des injustices qu'on luy a fait.
Le dessous des mots En selle, Gisèle ! En selle, Gisèle !

La grande boucle est l’un des événements sportifs majeurs en France.

Marie-Hélène Drivaud 17/09/2020