horion

 

définitions

horion ​​​ nom masculin

littéraire (surtout au pluriel) Coup violent.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il reçut même des sergents « plus d'un horion » pour avoir approché trop près ; le soir, il s'en vanta aux dames.Jules Michelet (1798-1874)
Résister si longtemps à l'envie de rendre un honnête horion, voilà de l'héroïsme !Paul Féval (1816-1887)
Quelques-uns pourtant veulent qu'à la chaude il ait eu quelque horion.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
On ne s'était encore distribué aucun horion : c'était merveille.Paul Féval (1816-1887)
Tombé de cheval en voulant éviter le horion, il s'était, de plus, luxé le bras.Paul Adam (1862-1920)
Nous lui épargnerions bien quelque horion de temps en temps.Paul Féval (1816-1887)
Le hibou venait de chanter une seconde fois, et le chien poussa un second hurlement comme si la douleur du horion qu'il avait reçu se réveillait de nouveau.Paul Lacroix (1806-1884)
Il s'efforce de sortir et sort effectivement, non sans quelque horion ; mais les autres locataires l'arrêtèrent dans la montée.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Je ne pense pas sortir de cette lutte sans quelque horion ; toutefois celui qui me vaincra ne trouvera pas en moi un ennemi facile à dompter.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HORION » s. m.

Terme populaire & vieux, qui signifie un rude coup qu'on donne à quelqu'un, ou celuy qu'on se donne par hasard en se heurtant contre quelque chose.
Les mots croisés du Robert Les mots du bord de mer Les mots du bord de mer

Laissez-vous bercer par le bruit des vagues avec cette grille de mots croisés estivale !

17/07/2020