lit

 

définitions

lit ​​​ nom masculin

Meuble destiné au coucher. ➙ familier pageot, pieu, plumard. Lit d'une, pour une personne. Ciel de lit (baldaquin, dais). Lit d'enfant. Lits jumeaux, deux lits semblables, à une place. Lit pliant. Lit parapluie : lit pliant pour bébé. Lit-cage. Lit de camp. Canapé-lit. ➙ convertible. —  Lit d'hôpital.
Place couchée. Un hôpital de 300 lits.
Literie (sommier, matelas) sur laquelle on s'étend. Un lit moelleux, dur.
locution Aller, se mettre au lit. ➙ se coucher. Allons, les enfants, au lit ! —  Dormir dans son lit : chez soi. —  Sortir du lit : se lever. Au saut du lit : au réveil. Arracher, tirer qqn du lit. —  Faire un lit, disposer la literie. Border un lit. Un lit défait. —  Garder le lit, rester couché*. ➙ s'aliter. Mourir dans son lit, d'une mort naturelle.
(évoquant l'union sexuelle) Faire lit à part. —  Enfants du premier lit, d'un premier mariage. —  familier Au lit, c'est une affaire !
Lit de repos : siège sur lequel on peut s'allonger pour se reposer. ➙ canapé, divan, sofa.
Couche où l'on peut s'étendre, dormir. ➙ litière, natte.
Matière répandue en couche. Un lit de cendres, de braises.
Couche de matériaux déposés par les eaux, l'érosion. ➙ dépôt, strate.
Creux naturel du sol, canal (dans lequel coule un cours d'eau). Fleuve qui sort de son lit, qui déborde. Lit à sec. Détourner une rivière de son lit. ➙ cours.
 

synonymes

lit nom masculin

couche (littéraire), dodo (langage des enfants), paddock (familier), page (familier), pageot (familier), pieu (familier), plumard (familier), plume (familier), pucier (familier), sac à puce (familier), [de bébé] berceau, [sommaire] couchette, natte, paillasse

tapis, matelas

dépôt, couche, strate

cours, ravin, ravine

se mettre au lit

se coucher, se mettre, se glisser dans les draps, se bâcher (populaire), se mettre dans les bâches (populaire), se mettre dans les toiles (populaire), se pagnoter (populaire), se plumarder (populaire), mettre la viande dans le torchon (populaire)

[malade] s'aliter

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Si nous sommes considérés comme des moutons de 75 kilos, nous serons entassés à dix dans un espace aussi vaste qu’un lit double.Europarl
Après avoir repris ses sens, elle se leva sur son lit, pour se convaincre que ce qu'elle avait vu n'était qu'un songe.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
La lumière éclairait mon lit, et, en détournant la tête, je m'aperçus que les rideaux étaient ouverts.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Je m'assois sur le bord du lit et attendis patiemment dans l'espoir de l'entendre une seconde fois.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
On lit également dans le rapport que l'organisation du transport devra faire l'objet d'un contrôle permanent.Europarl
En rentrant chez moi, je m'aperçus qu'il était quatre heures passées, et je me mis immédiatement au lit.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Je l'écrivis avant de me mettre au lit, et je sortis pour la mettre à la poste.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Lorsqu'on écoute la discussion et qu'on lit ce qui est écrit à ce propos, on a parfois l'impression que la directive sur les modèles concerne uniquement la clause de réparation.Europarl
On lit au contraire, dans notre accord-cadre commun, qu'il s'agit bien du programme législatif annuel.Europarl
Sur le plancher était un petit lit sans rideaux ; deux vieilles chaises et une table, voilà le surplus des meubles de cette chambre.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
À cette idée, je lâchai un petit rire ; et peut-être l'entendit-il, car il remua soudainement sur son lit comme s'il se réveillait.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Ô cher petit lit bien blanc, que de confidences n'avez-vous pas reçues dans ses longues insomnies !William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Notre ami était, pour le sommeil, de la famille des marmottes ; son lit avait pour lui des charmes indicibles.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Mais elle n'y était plus ; et, respirant avec plus de liberté, je tournai mes regards vers la pâle et rigide figure allongée sur le lit.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Quand on lit ce document, on a fortement l'impression que nous allons entamer un nouveau tour d'élargissements.Europarl
Peu d'instants après, cependant, plusieurs étant descendus et s'étant avancés dans l'eau, à quelque distance du bord, ramassèrent quelques grains d'or dans le lit de la rivière.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
J'occupais mon ancien petit lit à la poupe du bateau, où le vent sifflait comme autrefois.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Il entra, jeta un regard sur le lit, et, comme tout le monde, garda le silence.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
C'est un peu comme si l'on distribuait des verres correcteurs à un groupe de personnes comprenant aussi des malvoyants en fonction du volume d'imprimés que chacune lit habituellement chaque année.Europarl
J'aurais voulu en savoir autant hier soir, – ou, pour mieux dire, ce matin, – je me serais mis au lit deux heures plus tôt.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LIT » subst. masc.

Couche, meuble meublant preparé pour le repos ou la commodité de l'homme, soit pour dormir la nuit, soit pour reprendre ses forces dans la maladie. Un lit bien garny est composé de ces pieces : d'un chalit, ou bois de lit, d'une paillasse, d'un lit de plume, d'un matelas, d'un traversin, de deux draps, & d'une couverture, d'un dossier, d'un ciel ou d'un fond de lit, des pentes, rideaux, bonnes graces a cantonieres. On appelle un tour de lit, ou un lit en housse un lit qui est entouré d'une garniture, qui est suspenduë, mais qui ne se tire point comme les rideaux. On appelle un lit d'Ange, celuy qui n'a point de quenoüilles ou piliers, mais qui a de grands rideaux suspendus au planchers en guise de Pavillon. On appelle lit de repos, celuy qu'on met dans une sale, qui est sans rideaux, & qui a un simple matelas & traversin posé sur une large forme. Un lit de sangle ou baudet, celui qu'on dresse sur un chassis pliant & portatif, qui se soûtient par des sangles attachées d'un bout à l'autre. Un lit de camp, c'est un lit portatif qui se demonte aisément, pour porter à l'armée ou en voyage. Les Turcs n'ont point de lits, mais seulement des matelas, qu'ils estendent la nuit sur un sopha.
 
LIT DE PARADE, est un lit magnifique dressé dans la principale chambre d'un appartement, ou d'ordinaire on ne couche point, & où on expose quelques temps les Princes ou les Grands Seigneurs, quand ils sont morts, pour les faire voir au peuple. On dit que le Roy tient son Lit de Justice, lors qu'il va en son Parlement de Paris, tenir une seance solemnelle sous un haut dais qui est preparé à cet effet. Il y a chez la Reine des Dames d'honneur qu'on appelle Dames du lit.
 
LIT, se dit aussi quelques-fois de quelques-unes de ses parties. On dit qu'une femme se fait faire un lit pour ses couches, c'est à dire, le tour & la garniture, les pentes, les rideaux du lit. Un lit de damas, de velours, de brocard, de broderie ou de petit point. On dit aussi un lit de plume, qui est une espece de matelas fait de plume enfermée dans du coutil.
 
On appelle le chevet du lit, l'endroit où on met le traversin, où on pose la teste. Les pieds du lit, le côté opposé où sont les pieds ; le devant du lit, le costé où l'on se met pour recevoir ceux qui rendent visite, quand on est au lit ; la ruelle du lit, le costé opposé par lequel on parle aux domestiques.
 
On dit qu'un homme s'est jetté sur son lit, qu'il est au lit, qu'il garde le lit, qu'il se tient au lit, lorsqu'il est indisposé ou paresseux qu'il est au lit de la mort, quand il est malade à l'extremité. Un Empereur disoit, qu'il falloit qu'un Prince mourut debout, qu'il ne mourût point dans son lit.
 
LIT, se dit aussi de tous les lieux où on se repose. On fait dans les Jardins des sieges, des lits de gazon. Les paysans, les soldats n'ont souvent d'autre lit que la terre. Ainsi Theophile a dit d'un caporal.
 
Et mon lit ne sçauroit bransler.
 
Que par un tremblement de terre.
 
Les élephans femelles se font un lit de branches d'arbres avec un chevet pour attendre le masle ; car ils s'accouplent à la maniere des hommes.
 
En terme de Marine, on appelle lit de vent, le vent de bouline, qui est esloigné de la route de cinq ou six rumbs de vent. On dit autrement, au plus prés du vent.
 
LIT, se dit figurément en choses morales, & signifie le mariage. Dieu a beny le lit de ces mariez, il leur a donné lignée. On appelle des enfans du premier, du second, du troisiéme lit, ceux qui sont du premier, du second, du troisiéme mariage. On dit aussi, qu'une femme a soüillé son lit, sa couche, quand elle a commis adultere. On dit qu'une femme couche au grand lit, ne fait point lit a part, ne fait qu'un lit avec son mary, pour dire, qu'ils sont bien unis ensemble.
 
On dit figurément, qu'un homme est mort au lit d'honneur, pour dire, qu'il est mort à la guerre en homme d'honneur, pour la Foy, ou pour son Prince.
 
LIT, signifie aussi le canal d'une riviere. Le Nil tous les ans sort de son lit pour inonder l'Egypte & la rendre fertile. La riviere du Loire change souvent de lit. On a creusé le lit de la Seine en plusieurs endroits pour la rendre navigable.
 
LIT, se dit aussi en matiere de choses minerales & fossiles, de certains estages ou espaisseurs de matieres qu'on trouve disposées les unes sur les autres dans une certaine estenduë de terrain, quand on y fouille. On trouve en cette montagne un lit de pierre, un lit de marne, un lit d'argile, d'ardoise, de terre vitriolée, de plastre, &c.
 
On le dit aussi de ces couches qu'on fait par art. Pour faire une souppe, un Cuisinier met un lit de pain, un lit de fromage ; Pour faire du syrop, un lit de trenches de pommes, & un lit de sucre. Les Chymistes mettent des lits de soufre, d'antimoine, de sels, de charbon, &c. pour faire leurs operations, & ils appellent cela ratification ou stratum super stratum.
 
On dit aussi en Maçonnerie, un lit de pierre, pour dire une assise, un estage de pierre & jointe de lit le mortier qui est entre deux pierres posées l'une sur l'autre.
 
LIT, se dit proverbialement en ces phrases. Comme on fait son lit, on se couche, pour dire, On tire du profit des choses suivant qu'on les a preparées.
 
On dit aussi des desbauchez, qu'ils vont du lit à la table, & de la table au lit. On dit qu'il faut prendre un homme au saut du lit, pour dire, de bon matin, quand il se leve.
 
On appelle les plaisirs du lit, les tours de lit, les voluptez deffenduës.
 
On appelle aussi pissenlit, une fleur jaune fort commune, que les Medecins appellent dens leonis, taraxacon.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre A Relaxez-vous avec Robert : La lettre A

Alléluia ! L’allégresse auditive vous attend avec les mots en A du Grand Robert.

11/05/2020