querelle

définitions

querelle ​​​ nom féminin

Vif désaccord entre personnes. ➙ dispute, dissension. Querelle d'amoureux. —  locution Chercher querelle à qqn, le provoquer. ➙ noise.
Lutte d'idées. Histoire littéraire La querelle des Anciens et des Modernes (au xviie siècle). —  La querelle des Bouffons, opposant les partisans de la musique italienne à ceux de la musique française, au xviiie siècle.

synonymes

querelle nom féminin

dispute, altercation, débat, démêlé, désaccord, différend, discorde, discussion, dissension, passe d'armes, [de mauvaise foi] chicane (Québec, Louisiane), bisbille (familier), bringue (familier, Suisse), brouille (familier), chamaillerie (familier), prise de bec (familier), margaille (familier, Belgique)

conflit, bataille, controverse, guerre, polémique

chercher querelle à

avoir maille à partir avec, chercher misère à (Belgique), chercher (familier), chercher des crosses à (familier), chercher (des) noise(s) à (familier), chercher des poux dans la tête à (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
A cette distance, étant simple spectateur, j'ai reçu des impressions qui n'auraient pas été les mêmes, si j'eusse pris part à la querelle.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Cela n'étoit rien, puisqu'il arrive tous les jours que des particuliers ont querelle ensemble, principalement quand il y a comme assaut de reputation entr'eux.Gatien de Courtilz de Sandras (1644-1712)
Ils ajournèrent leurs vassaux à leur tribunal, lorsqu'ils voyoient s'élever entre eux quelque sujet de querelle, et les forcèrent à se donner des assuremens réciproques.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Je connus à cette réponse qu'il ne tiendroit à rien qu'il ne me fit une querelle d'allemand, pour peu qu'il y entrevit le moindre jour.Gatien de Courtilz de Sandras (1644-1712)
Cela signifie que l’on ne peut écarter le débat sur cette affaire comme s’il s’agissait d’une querelle politique interne.Europarl
Je suis d'une nature telle que je ne voudrais jamais qu'on se querellât, ni qu'on se battît, à plus forte raison quand la querelle est entre des gens que j'aime.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Fabiani s'interposa et ne put obtenir du calme qu'en promettant de ne pas rapporter au roi cette déplorable querelle.André Le Glay (1785-1863)
Ils ne devraient pas prétendre que les citoyens trouvent que leur querelle sur le pouvoir et les personnes est importante.Europarl
En effet, je pense que s'il y en avait eu une aujourd'hui, cette querelle n'aurait jamais eu lieu.Europarl
Elle lui chercha querelle pour ne m'avoir pas assez bien traitée, et lui dit que j'avais décidé de ne plus revenir chez elle dans la crainte de l'y rencontrer.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Que la fortune vous a traité doucement, comme vous dites, quoiqu'elle vous ait fait querelle !François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Partout s'établit l'usage du lit séparé qui signifiait autrefois querelle, rupture, et annonçait le procès en séparation.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Nous avons ailleurs raconté en détail cette querelle, et l'on connaît l'une et l'autre dame.Victor Cousin (1792-1867)
Mon ami, avec qui elle dansait, répondit : ce fut une querelle, on les emmena au poste.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Querelle avec le cocher avant de partir ; il ne se souvenait plus, à ce qu'il disait, des conditions.Eugène Delacroix (1798-1863)
Il s'est trouvé plus tard que la querelle de ces sectaires abjects était la grande affaire du siècle.Anatole France (1844-1924)
La querelle même devint si violente qu'il fallut que les groupes voisins s'interposassent pour les empêcher d'en venir aux mains.Volney (1757-1820)
Il n'y a ici ni querelle ni division, et, par conséquent, rien à faire pour moi.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Non, il n'y a eu aucune nuit des longs couteaux, aucune querelle des investitures et aucune lutte en matière de frontière.Europarl
Si je rêve que j'ai une querelle avec toi, c'est toujours moi qui reviens la première, et pour cela je me dépêche, de peur que tu ne prennes les devants.Maurice Fleury (1856-1921)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « QUERELLE » s. f.

Contestation, dispute, combat. Les querelles des Princes ne se terminent pas sans effusion de sang. Le Sage ne prend querelle avec personne, ni ne se mesle dans les querelles d'autruy. Il y a une grande querelle, une grande esmeute dans la ruë. Il a bien demeslé cette querelle, il en est bien sorti. Menage derive ce mot de querellare Latin.
 
QUERELLE, se dit aussi de l'interest d'autruy, quand on en prend la deffense. Les amis soustiennent par tout la querelle de leurs amis. Cet Auteur a fait l'apologie d'un tel ouvrage, il a pris la querelle de celuy qui l'a fait.
 
QUERELLE, en termes de Jurisprudence, se dit en cette phrase : une querelle d'inofficiosité : c'est quand on se plaint d'un testament par lequel on a été desherité sans sujet.
 
On dit proverbialement, Faire une querelle d'Allemand à quelqu'un, pour dire, l'attaquer sans sujet & de gayeté de coeur.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Le Top 10 des mots du vin Le Top 10 des mots du vin

Le mois de septembre est celui de la rentrée scolaire (quand les conditions sanitaires le permettent !) mais aussi celui des vendanges. À cette occasion, nous avons envie de vous parler vin.

Édouard Trouillez 27/09/2020