Email catcher

manger

Définition

Définition de manger ​​​ verbe transitif

Avaler pour se nourrir (un aliment solide ou consistant) après avoir mâché. ➙ absorber, consommer, ingérer, ingurgiter, prendre ; familier bouffer. Manger du pain. Bon à manger. ➙ comestible, mangeable. Ne rien manger. ➙ jeûner. pronominal Ce plat se mange froid.
sans complément S'alimenter, se nourrir. Elle refuse de manger. (avec un adverbe) Manger peu, comme un oiseau. Manger beaucoup, comme quatre, comme un ogre. Donner à manger à qqn, à un animal.
Prendre un repas. ➙ déjeuner, dîner, souper. Manger chez des amis, au restaurant. locution Salle à manger. locution, au figuré Manger dans la main de qqn, lui être soumis.
Dévorer (un être vivant, une proie). Le chat mange la souris.
locution, au figuré Manger qqn des yeux, le regarder avidement. On en mangerait ! on en a envie. Il ne vous mangera pas : il n'est pas si terrible qu'il en a l'air.
Ronger. Laine mangée par les mites, aux mites.
Faire disparaître, dissimuler. Sa barbe lui mange le visage. au figuré Manger ses mots, les prononcer indistinctement. ➙ avaler. Manger la consigne, la commission, l'oublier.
Consommer, dépenser. Une voiture qui mange de l'huile. ➙ user. Manger son capital. ➙ dilapider. locution, familier Ça (ne) mange pas de pain !, ça n'engage à rien.

Définition de manger ​​​ nom masculin

familier Nourriture, repas. Ici on peut apporter son manger.

Conjugaison

Conjugaison du verbe manger

actif

indicatif
présent

je mange

tu manges

il mange / elle mange

nous mangeons

vous mangez

ils mangent / elles mangent

imparfait

je mangeais

tu mangeais

il mangeait / elle mangeait

nous mangions

vous mangiez

ils mangeaient / elles mangeaient

passé simple

je mangeai

tu mangeas

il mangea / elle mangea

nous mangeâmes

vous mangeâtes

ils mangèrent / elles mangèrent

futur simple

je mangerai

tu mangeras

il mangera / elle mangera

nous mangerons

vous mangerez

ils mangeront / elles mangeront

Synonymes

Synonymes de manger verbe transitif

consommer, absorber, avaler, croquer, déguster, gober, ingérer, ingurgiter, mâcher, mastiquer, prendre, ronger, savourer, becqueter (familier), bouffer (familier), boulotter (familier), s'enfiler (familier), grailler (populaire), tortorer (populaire)

[animaux] brouter, paître, pâturer, ronger

Synonymes de bien manger

faire bonne chère, se régaler

Synonymes de
manger beaucoup (de)

dévorer, s'emplir de, engloutir, se gaver de, se gorger de, bâfrer (familier), se bourrer de (familier), se goinfrer de (familier)

[sans complément] se rassasier, faire bombance, manger comme quatre, se repaître, bouffer comme un chancre (familier), s'empiffrer (familier), s'en mettre jusque-là (familier), gueuletonner (familier), se lester (familier), se remplir la panse (familier), boustifailler (populaire), s'en mettre plein la lampe (populaire), s'en mettre plein la tirelire (populaire, vieilli), s'en mettre plein le buffet (populaire, vieilli), s'en mettre plein le cornet (populaire, vieilli)

Synonymes de manger peu

grignoter, avoir un appétit d'oiseau, chipoter, mangeotter, pignocher (vieilli)

Synonymes de n'avoir rien à manger

danser devant le buffet (familier)

Exemples

Phrases avec le mot manger

Ce qu'il retient, c'est que, avant de recevoir à manger, il a vu la nurse s'approcher de lui avec un autre enfant.Spirale, 2018, Irèn Csatari (Cairn.info)
Nous pouvons dévisager nos collègues du continent en face et leur dire que l'on peut manger du boeuf britannique en toute sécurité.Europarl
Il peut manger de tout, c'est ce qui fait sa force.Ouest-France, 16/12/2016
Parce qu'il faut bien manger, il pousse la porte des agences d'intérim pour sortir de son canapé.Ouest-France, Anthony CHAUD, 26/07/2020
Elle apprit très tôt à se faire à manger, mais était terrifiée à l'idée que sa mère puisse rentrer et sentir une odeur de cuisine.Revue de Psychologie Analytique, 2015, Sharn Waldron, Catherine Lovering (Cairn.info)
Elle a promis de nous apporter quelque chose à manger, mais elle n'est pas revenue.Revue d'Histoire de la Shoah, 2012, Patrycja Kowalczyk (Cairn.info)
De cette manière, toutes les outrances étaient permises, et chacun pouvait manger tout ce qu'il souhaitait sans être reconnu.Ça m'intéresse, 15/02/2021, « Mardi gras : d'où vient cette tradition et comment la… »
Pour ce qui est du repas, il est préférable de manger avant de partir.Géo, 10/12/2018, « 5 astuces pour se remettre plus vite du jet lag »
Donner à manger à son bébé fait partie de gestes de base, d'une des fonctions primaires du maternage au même titre que l'endormissement.La psychiatrie de l'enfant, 2019, Elsa Stora-Waysfeld, Bernard Golse (Cairn.info)
Des vendeurs exploitent aussi le désir des consommateurs de manger des poissons locaux.Ouest-France, 07/03/2019
Le salarié quittait son poste trois minutes chaque semaine pour s'acheter à manger, entre septembre 2017 et mars 2018.Capital, 23/06/2018, « Un salarié japonais sanctionné pour des pauses-déjeuner de trois minutes »
Et puis ils ne nous mangeront pas, je pense.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Notamment parce que manger bio s'accompagne souvent d'un mode de vie plus sain.Ça m'intéresse, 01/01/2022, « Faut-il croire aux recettes anti-âge ? »
Dans une des vitrines de la salle à manger trônent des prix et récompenses qui ont jalonné la carrière du musicien, bien remplie.Ouest-France, Véronique CONSTANCE, 23/01/2021
De stature corpulente, il sait manger, boire et faire la fête.Cités, 2006, Emmanuel Levinas (Cairn.info)
Le titre-restaurant permet aux salariés qui n'ont pas de cantine dans leur entreprise de manger à l'extérieur.Capital, 26/06/2018, « Ticket restaurant : utilisation et période de validité »
On y vient pour manger un morceau, mais aussi pour discuter, avec son voisin de table ou avec le patron.Ouest-France, 30/11/2019
Dormir, manger : le trouble se lit à partir des choses les plus simples.Feuillets psychanalytiques, 2018, Laura Pigozzi, Patrick Faugeras (Cairn.info)
Réapprendre, aussi, à faire les courses pour manger à plusieurs.Ouest-France, Carine JANIN, 09/04/2020
Mais ils ne semblaient ni manger les morceaux détachés, ni les rapporter vers leurs nids.Géo, 22/05/2020, « Comment les bourdons incitent les plantes à fleurir plus tôt… »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MANGER v. act.

Prendre des aliments par la bouche. Il n'est point degousté, il mange tout ce qui est bon à manger. On ne mange point de chair les Vendredis & le Caresme. C'est un pauvre homme qui ne mange que du pain & du fromage. Les rats mangent plus volontiers l'avoine que toute autre chose, les limaçons, les oeillets d'Inde. Il y a des plantes bonnes à manger, & d'autres non. Les Cordeliers ont long-temps soustenu qu'ils n'avoient pas la proprieté du pain qu'ils mangeoient.
 
MANGER, signifie aussi, Prendre sa refection. Les Moines Reguliers mangent en commun. Ce Seigneur ne veut pas qu'aucun de ses gens mange avec luy à sa table. Il a table ouverte, & donne à manger fort proprement, c'est à dire, splendidement, beaucoup d'honnestes gens vont manger chez luy. Cet homme mange à l'auberge, il mange où il se trouve, où il peut. Ce goinfre ne mange pas, il devore, il semble qu'il n'ait ni beu ni mangé de huit jours. Voilà une sale à manger fort commode.
 
MANGER, se dit aussi passivement à l'égard de l'homme. Les poux & la vermine le mangent. Les Grands sont mangez des vers dans leurs tombeaux, aussi-bien que les plus petits. Jesabel fut mangée actuellement par les chiens ; Acteon figurément par les siens.
 
MANGER, se dit aussi du bien que l'on consume, qu'on dissipe soit par la bouche, soit par toute autre sorte de maniere & de despense. Cet homme a mangé plus d'or qu'il n'est gros, il a mangé tout son bien en folles despenses, en jeu, en femmes, en debauches. Il a mangé son fait à plaider, à bastir, à répondre pour autruy. Il a mangé, fricassé tout son patrimoine, ses terres, ses rentes. Ses valets, ses maîtresses le mangent, le pillent. Les Procureurs mangent leurs parties, les consument en frais.
 
MANGER, se dit par extension de plusieurs choses inanimées qui rongent, corrodent, détruisent quelque chose. Le temps mange & destruit tout. La lime & la rouille mangent le fer, le cuivre. L'eau forte mange l'or & l'argent, les dissout. La tigne, les vers mangent les draps, les étoffes. Le grand air mange les couleurs. Les grosses usures mangent le gage. Les poudres caustiques mangent les chairs. Le cancer, la verole le mangent. On dit aussi, qu'une planche, une écriture sont mangées, pour dire, qu'elles sont usées, effacées, qu'il n'y paroist plus rien.
 
MANGER, se dit aussi en parlant de ce qui se doit employer en abondance pour faire reüssir quelque chose. Une forge mange bien du charbon. De si larges fondements mangent bien du moilon, du mortier.
 
MANGER, se dit aussi de l'employ qu'on choisit, ou dont on a tasté. Cet escolier ne veut point manger de l'estude, il luy faut faire manger de la guerre, il en sera bientost saoul. On dit aussi hyperboliquement en menaçant quelqu'un, qu'on luy fera manger ses bras jusqu'au coude, pour dire, qu'on le fera enrager, par allusion à la peinture qu'on fait de l'envie & de la faim, qui se mangent les bras elles-mêmes.
 
MANGER, se dit aussi figurément en Morale, pour dire, Regarder attentivement, avec passion, avec amour & tendresse. Ces deux amants se mangent des yeux à force de se regarder. Ces amis se sont retrouvez, & ont failli à se manger de caresses. On le dit aussi de la colere. Ces gens se sont querellez, & ont failli a se manger, ils se mangeoient le blanc des yeux. Si cet homme avoit fait une affaire sans sa femme, elle le mangeroit.
 
MANGER, en termes de Grammaire, signifie, Faire une élision, ne pas prononcer quelque lettre. En François l'e feminin se mange devant une voyelle. En scandant les vers Latins toutes les voyelles se mangent, & l'm aussi.
 
En ce sens on dit qu'un homme mange la moitié de ses mots, quand il n'en prononce pas distinctement toutes les syllabes. Les Moines mangent la moitié de leur Office en le disant.
 
MANGER. subst. masc. Mets, aliments dont on se nourrit. Un Cuistre accommode le boire & le manger d'un Pedant. Le chef-d'oeuvre de ce Cuisinier estoit un manger de Roy. Il aime tant l'estude, la chasse, qu'il en perd le boire & le manger, pour dire, il s'y occupe entierement. Blanc manger. Garde manger. Voyez à leur ordre.
 
MANGER, se dit proverbialement en ces phrases. Cet enfant a mangé son pain blanc le premier, pour dire, il a esté traitté plus delicatement en jeunesse, qu'il n'aura moyen de l'estre estant avancé en âge. On dit au contraire, qu'on a mangé de la vache enragée, pour dire, qu'on a beaucoup pâti, qu'on a appris à travailler, à estre sage. On dit aussi, qu'un homme mange son bled en verd, pour dire, qu'il a mangé son revenu avant qu'il soit escheu.
 
On dit aussi, Sa part en est mangée, pour dire, Il ne peut plus rien esperer de cette affaire, de cette pretention. On dit aussi, Voilà ce que les rats n'ont pas mangé, quand on produit quelque chose qu'on gardoit secrettement. On dit aussi, Qui se fait brebis le loup le mange, pour dire, qu'on n'est pas si-tost attaqué, quand on temoigne qu'on se sçait deffendre. On dit aussi, que la guerre est bien forte, quand les loups se mangent les uns les autres : ce qui se dit au figuré, quand des gens de même profession se plaident, se deschirent, se destruisent les uns les autres.
 
On dit aussi, que l'appetit vient en mangeant, tant au propre qu'au figuré, pour dire, que l'ambition & l'avarice croissent toûjours. Voyez l'origine de ce proverbe à Appetit. On dit aussi ironiquement d'un demy-sçavant, Il est sçavant jusqu'au dents, il a mangé son Breviaire. On dit aussi, A petit manger bien boire. On dit encore d'un homme & d'une femme qui ont même habitation,
 
Boire & manger, coucher ensemble,
 
C'est mariage, ce me semble.
 
On dit aussi, des papiers & autres choses inutiles qu'on garde, Cela ne mange point de pain. On dit aussi, que les gros poissons mangent les petits, pour dire, que les Puissants oppriment & pillent les foibles. Regnier a dit agreablement :
 
Ja tout apprivoisé je mangeois sur le poing.
 
On dit qu'une personne mange comme un chancre, pour dire, qu'elle mange beaucoup. Ce mot vient du Latin mandere ou manducare.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Notre actualité Les combinaisons de mots ? Quésaco ? Les combinaisons de mots ? Quésaco ?

Cet été, un tout nouveau dictionnaire a fait son apparition sur Dico en ligne Le Robert : le dictionnaire de combinaisons de mots. Mais...

Géraldine Moinard 28/09/2022