Email catcher

mauvais

Définition

Définition de mauvais ​​​ | ​​​ , mauvaise ​​​ | ​​​ adjectif, nom masculin et adverbe

en épithète, mauvais est le plus souvent avant le nom
(opposé à bon)
Qui présente un défaut, une imperfection essentielle ; qui a une valeur (utilitaire, esthétique, morale, intellectuelle) faible ou nulle. ➙ défectueux, imparfait. Assez mauvais (➙ médiocre), très mauvais (➙ exécrable, horrible, ignoble, infect). Les bons et les mauvais morceaux. Mauvaise affaire, qui rapporte peu. Ce film est mauvais, ne vaut rien. Mauvais calcul. ➙ faux, inexact. Qui ne fonctionne pas correctement. Il a de mauvais yeux, il ne voit pas bien. Être en mauvaise santé.
nom masculin Ce qui est mauvais. Il y a du bon et du mauvais.
(personnes) Qui ne remplit pas correctement son rôle. ➙ lamentable, nul, pauvre. Un mauvais acteur.
Qui est mal choisi, ne convient pas. Prendre la mauvaise route.
(opposé à bon, beau, heureux) Qui cause ou peut causer du mal. ➙ néfaste, nuisible.
Qui annonce du malheur. ➙ funeste, sinistre. De mauvais augure. C'est mauvais signe.
Qui est cause de mal, de malheur, d'ennuis, de désagrément. ➙ dangereux, nuisible. L'excès d'alcool est mauvais pour lui. vieilli Mauvais à qqn. L'affaire prend une mauvaise tournure. Être en mauvaise posture. La mer est mauvaise, très agitée. Mauvaises fréquentations.
Désagréable aux sens. Mauvaise odeur, mauvais goût. Désagréable au goût. Pas mauvais, assez bon. Mauvais temps (opposé à beau). ➙ sale. Il fait mauvais.
Pénible. Mauvaise nouvelle. Qui déplaît. Faire mauvais effet. locution, familier La trouver, l'avoir mauvaise (sous-entendu : la chose, l'affaire).
Peu accommodant. Mauvaise humeur. Mauvais caractère.
(opposé à bon, honnête)
Qui est contraire à la loi morale. C'est une mauvaise action. Mauvaise conduite.
(personnes) Qui fait ou aime à faire le mal. Elle est mauvaise comme une teigne. ➙ méchant. Mauvais garçon : homme prompt à en venir aux coups. Une mauvaise langue (qui calomnie). (actions, intentions) Donner le mauvais exemple.
(peut s'employer après le nom) Qui dénote de la méchanceté, de la malveillance. Il a eu un rire mauvais. Une joie mauvaise. ➙ cruel.
adverbe Sentir mauvais. au figuré Ça sent* mauvais.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot mauvais

Cette méconnaissance française est en partie due à une mauvaise organisation commerciale du vignoble et à sa dépendance envers le monde anglo-saxon.Histoire & Sociétés Rurales, 2004 (Cairn.info)
Mais du diable si ce n'est pas une mauvaise affaire !Paul Féval (1816-1887)
Cette distribution œcuménique de bons et de mauvais points est gênante par sa superficialité.ADEN, 2021, Fabrice Szabo, Stéphane Thomas (Cairn.info)
N'en déplaise aux mauvaises langues, pas de petit train pour le sénateur.Ouest-France, 26/12/2015
Cette recherche de la discrétion peut également conduire les entreprises à publier volontairement de mauvaises nouvelles.Gestion, 2005, Isabelle Martinez, Michèle Saboly (Cairn.info)
En cause, le froid, la faim et les mauvais traitements qu'elles subissent.Ça m'intéresse, 19/11/2021, « Depuis quand les scandales nous fascinent ? »
S'ils ne perdent pas leurs mauvaises habitudes, le parc projette de les placer dans des zones séparées.Géo, 01/10/2020, « Un parc britannique retire des perroquets qui insultaient les visiteurs »
Chez les légumes le plus mauvais de la classe est le céleri branche qui présente des traces de pesticides dans 84,6 % des cas.Ça m'intéresse, 27/01/2022, « Quels fruits et légumes contiennent le plus de pesticides ? »
Les étourdis qui négligent de vérifier régulièrement la répartition des actifs dans leur contrat peuvent avoir de bien mauvaises surprises.Capital, 26/07/2018, « Assurance vie : les options de gestion, une solution lorsqu'on… »
Des éléments qui peuvent expliquer en partie une bien mauvaise prestation.Ouest-France, 08/03/2015
Mais en 2016, à la suite d'un contrôle sur pièces, le couple a une mauvaise surprise.Capital, 03/09/2021, « Immobilier : la plus-value de cession de la résidence principale… »
Il faut savoir aussi sur qui on peut compter pour se sortir de ce mauvais pas.Ouest-France, Guillaume LAINÉ, 15/03/2021
Je pense donc que c'est une mauvaise décision.Europarl
Une attitude de charognard qui vaut au tatou une mauvaise réputation.Géo, 28/03/2021, « Qui est le tatou cet animal au pénis surdimensionné ? »
Il a, en revanche, ces deux derniers mois, subi du retard en raison du mauvais temps.Ouest-France, Anne BLANCHARD-LAIZE, 01/09/2021
Cette distinction est d'ailleurs très utile, justement, pour ne pas décourager un élève qui aurait obtenu une mauvaise note.L'enseignement philosophique, 2020, Vincent Citot (Cairn.info)
Les mauvais résultats et les maux dans le jeu s'expliqueraient alors par une faiblesse mentale ?Ouest-France, Cyprien LEGEAY, 21/04/2021
Trois mois plus tard, les acquéreurs ont une mauvaise surprise !Ouest-France, Sabine NICLOT-BARON, 16/11/2019
Cette interprétation du souvenir a en réalité assez mauvaise mémoire.Po&sie, 2007, Fériel Kaddour, Hédi Kaddour (Cairn.info)
Cette redondance n'est toutefois pas nécessairement mauvaise, surtout pour des entrepreneurs distraits.Géographie Économie Société, 2004, Pierre-André Julien, Richard Lachance, Martin Morina (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MAUVAIS, AISE adj.

Qui n'a pas les qualités qu'il devroit avoir, qui est opposé à bon. Il faut avoir l'esprit égal dans la bonne ou la mauvaise fortune. Les bons pâtissent pour les mauvais. Il faut prendre le bon & le mauvais d'une affaire. Il se faut garder de hanter mauvaise compagnie. Ce mot vient du Latin malus, & se peut joindre pour épithete à presque tous les substantifs tant en la Nature, qu'en la Morale. Mauvais beure, mauvais goust, mauvaise action, mauvaise parole, mauvais bruit. Les bons & les mauvais Anges.
 
On est tantost en bonne, tantost en mauvaise humeur. Il ne faut point aller en de mauvais lieux, hanter des femmes de mauvaise vie. Il se faut garder du mauvais air. Plutarque a fait un Traitté de la mauvaise honte.
 
On appelle le mauvais riche, celuy qui n'a point pitie des pauvres. Il y en a une belle Parabole dans l'Evangile.
 
MAUVAIS, signifie aussi, Ce qui est nuisible, dangereux. Les excés sont mauvais pour la santé. Voilà un mauvais mal, c'est un mauvais signe. Il est en mauvais estat. Vous avez un mauvais voisin. Un Hybou est un oiseau de mauvais augure.
 
En ce sens on dit qu'un homme fait le mauvais, lors qu'il menace, qu'il bat, qu'il fait du desordre. C'est un mauvais garçon, un mauvais garnement. Il ne sera pas si mauvais qu'il a promis à son Capitaine.
 
On dit encore quand on veut diminuer le merite de quelque chose, la louër sobrement, qu'elle n'est pas mauvaise. Ce discours, ce Poëme, ne sont pas mauvais. Et on dit ironiquement, Vrayement cela n'est pas mauvais, quand on fait quelque reproche, quelque admiration de ce qu'on n'approuve pas.
 
On dit aussi par maniere d'excuse, lors qu'on fait quelque chose qui peut desplaire. Ne trouvez pas mauvais si je prends parti contre vous en faveur de mon ami. Il trouve mauvais que je le fasse payer. On ne doit point trouver mauvais, que chacun deffende son bien. Qu'on le trouve bon ou mauvais, je n'en feray ni plus ni moins.
 
MAUVAIS, se prend quelquefois substantivement. Il a cela de mauvais, qu'il critique sans cesse. Il y a du bon & du mauvais dans cette piece. Le peuple appelle aussi le Mauvais, le Diable. Du Cange dit que les Anciens l'ont appellé Maufés, quasi maleficus ou malefactus ; & que c'est de là qu'est venu le mot de mauvais.
 
MAUVAIS, se dit aussi adverbialement. Il fait mauvais semer. Il fait mauvais marcher en cette saison.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022