peau

 

définitions

peau ​​​ nom féminin

Enveloppe extérieure du corps des animaux vertébrés, constituée par une partie profonde (le derme) et par une couche superficielle (l'épiderme). Relatif à la peau. ➙ cutané, épidermique ; derm(o)-. Reptile qui change de peau. ➙ mue. Enlever la peau d'un animal. ➙ dépiauter, écorcher.
L'épiderme humain. Peau claire, foncée, noire. Le grain, la couleur de la peau. Peau sensible. Peau mature. Types de peau (grasse, sèche, mixte). —  locution, familier N'avoir que la peau et les os. Attraper qqn par la peau du cou, du dos, le retenir au dernier moment. familier Coûter* la peau des fesses, du cul. Avoir qqn dans la peau, l'aimer passionnément. —  locution Se sentir bien (mal) dans sa peau, satisfait ou non de ce qu'on est. Faire peau neuve, changer complètement. Risquer, sauver sa peau, sa vie. Se faire trouer la peau, se faire tuer. —  familier Faire la peau à qqn, le tuer.
injurieux Vieille peau, femme d'un âge certain.
Morceau de peau. Couper les peaux autour d'un ongle. ➙ envie. Peaux mortes qui se détachent. ➙ squame ; desquamation.
Dépouille d'animal destinée à fournir la fourrure, le cuir (➙ peausserie, pelleterie). Traiter les peaux (➙ corroyer, tanner ; mégisserie). Peau de chamois. Veste en peau de mouton. —  sans complément Cuir fin et souple. Des gants de peau.
locution, familier Une peau de vache, une personne méchante.
Enveloppe extérieure (des fruits). Enlever la peau d'un fruit. ➙ peler. —  Une peau de saucisson. —  La peau du lait, pellicule qui se forme sur le lait bouilli.
locution, familier Peau de balle, la peau : rien du tout.
 

synonymes

peau nom féminin

épiderme, derme, couenne (familier), cuir (familier), [d'agneau] agnelin, [de mouton] basane, bisquain, cosse, [de chevreau] chevreau, chevrotin, [de chèvre] maroquin, [de mouton, chèvre, âne, mulet, cheval] chagrin, [de buffle] buffleterie, [de veau] vélin, velot, [de poisson] galuchat

teint

écorce, enveloppe, pelure, zeste

fourrure

parchemin

à même la peau

à cru

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
En conclusion, nous sommes également parvenus à inclure l'étiquetage, de sorte que les consommateurs puissent voir ce qu'ils achètent et s'appliquent sur la peau.Europarl
Cela lui semblait devoir être riche et tendre, un fond superbe à sa peau vermeille de rousse.Émile Zola (1840-1902)
La peau d'une femme n'est plus pour moi qu'une étoffe très fine et si elle se tend sur d'agréables courbes je suis content et voilà tout...Remy de Gourmont (1858-1915)
Le fascino ne mordra pas sur ma peau tannée, hâlée et rougie par tous les soleils de l'univers.Théophile Gautier (1811-1872)
Je souhaite que nous puissions déraper sur cette peau de banane pour reprendre la bonne route, mais j'ai des doutes.Europarl
Un frisson singulier lui passa dans l'âme et lui courut sur la peau ; une angoisse confuse lui serra le cœur.Guy de Maupassant (1850-1893)
Toutefois, les pièces ne sont pas des bijoux qui sont en contact avec la peau tout au long de la journée.Europarl
C'est une mesure nécessaire, car les épargnants retirent leurs dépôts de banques saines pour les placer auprès de banques qui ont sauvé leur peau grâce à l'obtention de garanties publiques.Europarl
Ce phénomène a des incidences néfastes sur la santé de l'homme en provoquant une diminution des défenses immunitaires et une recrudescence des cancers de la peau.Europarl
Le docteur lui fit comprendre qu'on voulait lui acheter un mois de son temps et environ cent cinquante centimètres carrés de sa peau.Edmond About (1828-1885)
J'étendrai sur vous des nerfs, j'y formerai des chairs et des muscles, je les revêtirai de peau, je vous donnerai un esprit, et vous vivrez.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Je sentis une de ces balles, qui avait traversé tout son corps, à l'exception de la peau.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
La plupart des cancers de la peau chez les travailleurs résultent de leur exposition au soleil.Europarl
Quand il fut propre, on aperçut les meurtrissures des cuisses, deux taches rouges sur la peau blanche.Émile Zola (1840-1902)
Il souffrait en effet du charbon collé à sa peau par la sueur, et son tricot ne le protégeait guère.Émile Zola (1840-1902)
J'y ai serré mon argent, et je la garde à même la peau, sous mes vêtements.Paul Bourget (1852-1935)
Ce fut sur sa tête une douleur courte et vive comme si on lui eût piqué la peau avec des aiguilles.Guy de Maupassant (1850-1893)
Celle concernant les femmes vient d’être réduite à peau de chagrin, alors que nous sommes dans ce processus d’élargissement du champ de nos préoccupations.Europarl
Troisièmement, l'exclusion du nickel de toutes les pièces entrant en contact avec la peau humaine.Europarl
Il s'agit d'une décision majeure et importante pour tous ceux qui souffrent d'un cancer, d'allergies ou de maladies de la peau suite à une exposition aux produits chimiques.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PEAU » s. m.

Cuir qui couvre l'animal, qui enveloppe toutes ses parties. L'homme a la peau tendre & delicate, douce, unie. Les animaux l'ont veluë, couverte de poil, de bourre, de laine ; les oiseaux de plume ; les poissons d'escailles. Les elephans, les baleines, les crocodilles, ont la peau si dure, si espaisse, qu'on ne la peut percer, si ce n'est sous le ventre. Les oisons ont la peau vilaine & ridée. Les serpens quittent tous les ans leur peau. La gale, les dartres sont des maladies du cuir, ou de la peau.
 
PEAU, se dit aussi de ces enveloppes deliées qui enferment toutes les parties interieures des corps : ce qu'en Medecine on appelle membrane. Il n'y a point de veine, d'artere, de nerf, de muscle, qui n'ait sa petite peau qui les enferme. Le blanc, le jaune d'oeuf, sont separez par de petites peaux. La grosse peau est enveloppée d'une petite peau qu'on appelle epiderme.
 
PEAU, se dit aussi des parties coriaces qui sont dans l'animal. Il y a des pieces de boeuf, de mouton, qui ne sont que des peaux, comme le boeuf de poitrine, la queuë de mouton.
 
PEAU, se dit figurément pour signifier l'animal entier. On dit d'un poltron qui fuit le danger, qu'il a peur de sa peau, qu'il n'ose hasarder sa peau ; & au contraire d'un brave, qu'il a vendu cherement sa peau, qu'il fait bon marché de sa peau. On dit aussi, qu'il enrage dans sa peau, qu'il creve dans sa peau, dans ses paneaux, pour dire, qu'il a une colere secrette qu'il n'a pas moyen de satisfaire. On dit aussi quand on voit un homme qui est menacé de quelque grand mal, qu'on ne voudroit pas estre en sa peau. On dit aussi de celuy qui s'est retiré sain & sauf de plusieurs occasions perilleuses, Il a esté bienheureux d'en rapporter sa peau.
 
PEAU, chez les Marchands & Artisans, se dit de cette dépouille de l'animal qui est diversement preparée par le Tanneur, Courroyeur, le Parcheminier, le Parfumeur, &c. Le chagrin se fait de peaux d'asne & de mulet ; le marroquin de peaux de mouton ; & les gros cuirs de peaux de vaches, de bufle ; les parchemins de peaux de mouton & de chevres ; les fourrures de peaux de chiens, de chats, de renards, de fouines, de martes. On appelle peaux d'Espagne, peaux de senteur, des peaux bien passées & bien parfumées. Les Crieurs de peaux de conin, sont ceux qui ramassent toutes sortes de peaux, On dit une peau d'agneau, des peaux d'anguille, de castors. On appelle aussi un bouc d'huile, de l'huile enfermée dans une peau de bouc. En Orient on navige, on passe les rivieres sur des outres, ou des peaux de bouc.
 
PEAU, se dit particulierement au Palais du parchemin. Tous les arrests s'expedient en peau. Il y a une vintaine de Greffiers en peau, qui mettent les arrests en grosse, en parchemin. Il faut tant de peaux pour ce decret. On taxe tant par peau.
 
PEAU, se dit aussi de ce qui enveloppe les fruits tant dehors que dedans, & même des arbres. Les raisins, les prunes, les cerises, sont enveloppez d'une petite peau. Les noix, les noyaux, les pepins, sont enfermez dans de petites peaux. L'escorce de l'arbre a une petite peau pardessus & pardessous. L'oignon est couvert de plusieurs peaux, & le bezoard pareillement.
 
PEAU, se dit aussi de ce qui se forme sur les liqueurs onctueuses, quand elles s'espaississent. Il se forme une peau sur l'encre, sur les syrops, sur les laitages.
 
PEAU, se dit proverbialement en ces phrases. Il ne faut point vendre la peau de l'ours avant qu'on l'ait pris. Il faut joindre la peau du renard à celle du lion, pour dire, joindre la prudence à la force. On dit aussi d'une personne maigre, qu'elle n'a que la peau & les os, que les os luy percent la peau : ce qui se dit aussi du Gastinois, où il y a plusieurs rochers qui percent la terre. On dit aussi d'une personne laide, qu'on n'aura point d'envie à sa peau ; & d'une incorrigible, qu'elle mourra dans sa peau, qu'elle ne changera point de peau. On appelle des contes de vieilles, des contes de peau d'asne. On dit aussi, que la peau demange à quelqu'un, lors qu'il est querelleux, qu'il cherche les occasions de se faire battre.
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020