Noms propres

Qu'est-ce qu'un nom propre ?

Un nom propre désigne un individu (ou un groupe d'individus), un lieu ou une chose unique, contrairement au nom commun qui désigne des classes de personnes, de lieux, de choses ou d'abstractions.
La France, Belgrade, la Volga, les Anglais, Louis Aragon sont des noms propres.
Il arrive toutefois que plusieurs personnes ou plusieurs lieux portent des noms identiques : il existe par exemple dans le monde plusieurs villes du nom de Montpellier, plusieurs personnes nommées Florent Martin. Il s'agit alors d'un cas d' : ce sont plusieurs noms propres différents ayant la même prononciation et la même orthographe.
Les noms propres commencent toujours par une majuscule.

Types de noms propres

Plusieurs types de noms sont considérés comme des noms propres :
  • les prénoms, les noms de famille, les pseudonymes ou les surnoms :
    Dominique ; Monsieur Vidal ; François Marie Arouet, dit Voltaire ; Nono
  • les noms de sociétés, de marques, d'institutions…
    Le Robert ; l'Académie française ; le Conseil constitutionnel
  • les noms géographiques () :
    l'Espagne ; Nantes ; le Nil ; l'océan Atlantique ; l'Orient ; le Kilimandjaro ; la rue Mouffetard ; la place des Victoires
  • les noms d'habitants () :
    un Tchèque, une Tchèque ; un Breton, une Bretonne ; un Lisboète, une Lisboète
    Lorsque les noms d'habitants sont employés comme adjectifs ou lorsqu'ils désignent une langue, ce ne sont plus des noms propres. On les écrit donc avec une minuscule :
    un médecin roumain ; une crêpe bretonne ; parler portugais ; un cours de japonais
Certains noms propres sont passés dans le langage courant pour désigner des choses ou des personnes ; devenus noms communs, ils s'écrivent avec une minuscule :
Napoléon (l'empereur) → un (la monnaie)
Madeleine → une (le gâteau)
Gavroche (personnage des Misérables, de Victor Hugo) → un (gamin de Paris)

Genre des noms de ville

Seul le genre des villes dont le nom comporte un ne pose aucun problème :
Le Havre est situé sur la Seine.
La Rochelle est très animée pendant les Francofolies.
Pour le reste, l'usage est hésitant, et la plupart des noms de ville peuvent être accordés indifféremment au masculin ou au féminin :
Paris est si beau ! ou Paris est si belle !
Mexico est très peuplé ou Mexico est très peuplée.
Les adjectifs précédant un nom de ville (grand, vieux, nouveau, ancien, haut…) mais aussi tout (dans le sens de l'ensemble des habitants) s'accordent au masculin, même si la ville comporte un article défini féminin :
le vieux Marseille
le Grand Paris
l'ancien Londres
Tout La Ciotat était présent.
Tout peut toutefois s'accorder au féminin si l'on veut insister sur la ville elle-même plutôt que sur ses habitants :
Toute Rome sera reconstruite. (C'est la ville qui sera reconstruite, pas ses habitants.)

Nom propre et déterminant

Les noms d'habitants et presque tous les noms géographiques (sauf les noms de ville) s'emploient avec l' :
les Turcs, la Belgique, les Alpes, le Périgord, l'Amazonie
Les autres types de noms propres (prénoms, surnoms, pseudonymes, noms de marque…) ainsi que les noms de ville s'emploient généralement sans déterminant :
Chloé, Dédé, Molière, Apple, Bruxelles

Cas particuliers d'emploi d'un déterminant

Ces noms propres sont toutefois accompagnés d'un déterminant lorsqu'ils sont employés avec un ou un  :
ma chère Catherine ; mon Benjamin chéri ; un certain M. Dubosc
le Grand Paris ; le Paris des amoureux
Paul est amoureux de la belle Virginie.
Les prénoms, surnoms ou noms de famille sont parfois employés avec un déterminant qui leur confère une valeur affective, péjorative ou pittoresque :
Ma Juliette est une petite fille adorable.
Cette Géraldine est incroyable !
Ce Léon n'est pas recommandable.
(…) il allait faire part de son chagrin à la Fadette. (La Petite Fadette, George Sand)
Un nom propre peut être accompagné d'un déterminant au pluriel lorsqu'il désigne :
  • plusieurs personnes portant le même nom :
    Nous dînerons chez les Blondel.
  • une dynastie :
    Henri iv et Louis xiv étaient des Bourbons.
    (Dans ce cas exceptionnel, le nom de famille peut prendre la marque du pluriel)
Les noms d'artistes sont accompagnés d'un déterminant quand ils désignent, par , les œuvres de l'artiste :
Est-ce que ce tableau est un Van Gogh ?
J'ai lu tous les Agatha Christie.
Il en va de même des noms de marques, quand ils désignent un objet produit par la marque ou, par extension, un objet du même type produit par une autre marque :
Il s'est acheté une Ferrari.
Est-ce que tu as des kleenex ?
Grammaire
Classes grammaticales
Qu'est-ce qu'une classe grammaticale ?
Accords
Qu'est-ce que l'accord ?
Orthographe
Qu'est-ce que l'orthographe ?
Tréma
Cédille
Tilde
Toponymes
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la musique Les mots croisés de la musique

Testez vos talents de cruciverbiste avec cette grille exclusive consacrée à la musique ! Niveau standard.

11/05/2021