rompu

 

définitions

rompu ​​​ , rompue ​​​ adjectif

(personnes) Extrêmement fatigué. ➙ fourbu.
littéraire Rompu à : très exercé à (une discipline…). Être rompu à un exercice.
locution À bâtons* rompus.
 

synonymes

rompu, rompue adjectif

épuisé, à bout de forces, éreinté, exténué, fatigué, fourbu, harassé, las, moulu, à plat (familier), claqué (familier), crevé (familier), esquinté (familier), flapi (familier), flagada (familier), HS (familier), lessivé (familier), mort (familier), sur les genoux, les rotules (familier), vanné (familier), vidé (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pourtant il n'avait pas rompu toutes relations avec lui ; il le visitait quelquefois, mais rarement, à la vérité.Gustave Aimard (1818-1883)
Un oiseau qui a rompu le fil qui le tenait attaché n'aura pas de meilleures ailes.Denis Diderot (1713-1784)
Heureux si, après ces longues interruptions, le genre humain renoue le fil de ses connoissances au point où il avoit été rompu !René Descartes (1596-1650)
Si le pacte est rompu ou assoupli, nous aurons besoin des impôts de demain pour payer les obligations d’aujourd’hui.Europarl
Les raisons de l'échec des négociations ne sont pas tout à fait claires mais ce sont les factions maoïstes qui ont rompu le cessez-le-feu.Europarl
Rompu aux exercices du corps, toujours prêt à tout accident, le capitaine n'avait eu qu'à ouvrir les jambes pour se trouver debout et sans aucun mal.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Nous avons rompu assez de lances sur ce sujet pour qu'il me semble inutile d'y revenir, mais puisque vous persistez à l'accuser, je persisterai à défendre celle que j'aime.George Sand (1804-1876)
Pourtant, maintenant qu’il est parti, le charme est rompu, et mes commentaires auront par conséquent une tonalité quelque peu différente.Europarl
C'est pourquoi je pense qu'il est impératif de veiller à ce que l'équilibre global ne soit pas rompu par l'incorporation d'économies nationales faibles.Europarl
Il sera bien rompu, mais rompu de manière à ce que les recettes excèdent les dépenses.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il lui paraissait que tout lien était rompu entre eux deux et que rien ne les rapprocherait plus jamais...Gaston Leroux (1868-1927)
Le silence était parfait, c'est-à-dire rompu par les bruits légers sans lesquels il n'a guère de goût.René Boylesve (1867-1926)
Si je connaissais tous les éléments concrets de la question, l'équilibre serait rompu et le doute disparaîtrait de mon esprit.Alfred Fouillée (1838-1912)
Et, à partir de cet instant, le fil de mon souvenir est rompu, je ne retrouve plus rien.Pierre Loti (1850-1923)
Cette vie à deux, finie, je ne comprends pas le lien rompu, à moins qu'il ne croie aussi qu'on ne meurt pas.George Sand (1804-1876)
Maintenant que j'ai rompu avec lui, je pense beaucoup à ce qui m'attache pour toujours.Laure Conan (1845-1924)
Je n'ai rompu ni desserré aucune de mes relations naturelles, je suis demeurée étroitement attachée à ce qui me faisait mal, parce que l'honneur vaut mieux que la vie.François-René de Chateaubriand (1768-1848) et Marie-Louise de Vichet (1779-1848)
Il me demanda si tout ce qu'il avait entendu de la bouche de l'envie avait quelque, fondement ; si j'avais réellement rompu avec le général.Ida Saint-Elme (1776-1845)
En d'autres termes, l'équilibre serait rompu dans la valeur relative de leur travail et du nôtre.Frédéric Bastiat (1801-1850)
De 1811 à 1859 le torrent avait vingt fois rompu ses digues, et la graduelle élévation du lit menaçait de rendre ces malheurs encore plus fréquents.Élisée Reclus (1830-1905)
Afficher toutRéduire
Les mots du bitume Ambiancer Ambiancer

v. transitif / pronominal : 1. Mettre de l’animation, séduire, chauffer 2. Se disposer à faire la fête.

Aurore Vincenti 17/02/2020