Email catcher

titre titré

Définition

Définition de titre ​​​ nom masculin

Désignation honorifique exprimant une distinction de rang, une dignité. Titres de noblesse. Le titre de maréchal.
Nom de charge, de fonction, de grade. Titres universitaires. En titre : qui a effectivement le titre de la fonction qu'il exerce (opposé à auxiliaire, suppléant). Professeur en titre. ➙ titulaire. Le fournisseur en titre d'une maison. ➙ attitré.
Qualité de vainqueur, de champion (dans une compétition). Le tenant* du titre.
À titre ; à titre de locution prépositive, en tant que, comme. À titre d'exemple. À ce titre : pour cette raison (le titre donnant un droit). Au même titre : de la même manière. (locution conjonctive) J'y ai droit au même titre que lui. À titre (+ adjectif). À titre amical. À titre indicatif. À plus d'un titre, à plusieurs titres, pour plusieurs raisons.
(Cause qui établit un droit)
Document qui constate et prouve un droit (de propriété, à un service, etc.). ➙ certificat, papier, pièce. Titres de propriété. Titre de transport : billet, carte, ticket. Certificat représentatif d'une valeur de Bourse. ➙ valeur. Vendre des titres.
Qualité ou service qui donne droit à qqch. Un titre de gloire.
locution À juste titre : à bon droit, avec fondement, raison.
(Proportion)
Proportion d'or ou d'argent contenue dans un alliage. Le titre d'une monnaie.
Chimie Rapport de la masse d'une substance dissoute à la masse ou au volume de solvant ou de solution. ➙ degré.

Définition de titre ​​​ nom masculin

Nom donné (à une œuvre, un livre) et qui évoque souvent son contenu. Le titre d'un roman, d'un recueil de poèmes. Donner un titre à. ➙ intituler. Page de titre, portant le titre, le sous-titre, le nom de l'auteur, etc. Faux-titre : titre simple sur la page précédant la page de titre. Des faux-titres. Titre courant : titre imprimé en haut ou en bas de chaque page d'un ouvrage. par extension Les meilleurs titres de l'année.
Le titre d'une chanson, d'un film, d'un tableau.
Expression, phrase qui présente un article de journal. ➙ rubrique. Titre sur cinq colonnes. ➙ manchette. La nouvelle fait les gros titres de tous les journaux.
Subdivision du livre (dans un recueil juridique). Titres, chapitres, sections d'une Constitution, d'un code.

Définition de titré ​​​ , titrée ​​​ adjectif

Qui possède un titre de noblesse.
Chimie Dont le titre (III) est connu. Liqueur, solution titrée.

Synonymes

Synonymes de titre nom masculin

[d'un alliage] aloi (vieux), loi

[d'un alcool] degré, titrage

Synonymes de titre de transport

billet, carte, coupon, lettre de voiture, ticket, [Commerce] connaissement

Synonymes de à titre de

en qualité de, comme, en tant que

Synonymes de à titre privé

officieusement

Synonymes de en titre

titulaire

Combinaisons

Exemples

Phrases avec le mot titre

Cette dernière est pourtant une remise en sens et donc, à ce titre, un ordre.Topique, 2017, Sophie de Mijolla-Mellor (Cairn.info)
À cet titre, j'ai été averti d'un certain nombre d'exemples spécifiques.Europarl
Cette double naturalisation est toutefois contestée dans les titres de gauche.Le Temps des Médias, 2013, Virginie Julliard, Maxime Cervulle (Cairn.info)
Une opération exceptionnelle à plus d'un titre, sous la surveillance permanente de la police de l'eau.Ouest-France, 12/11/2018
Cette profession, au même titre que beaucoup d'autres, était caractérisée par un fort taux de mobilité.Bulletin de l'Institut Pierre Renouvin, 2019, Catherine Horel (Cairn.info)
À titre d'exemple, les processus de pollinisation ne sont plus assurés et la production de denrées alimentaires pourrait s'en trouver altérée.Géo, 26/11/2018, « Quels sont les différents types d'écosystèmes ? »
Si ce n'est pas le cas, c'est au salarié d'indiquer le montant des rémunérations perçues au titre des heures supplémentaires ou complémentaires.Capital, 20/04/2021, « Déclaration de revenus : pourquoi vous devez vérifier le montant… »
Cette dimension renvoie à la particularité des personnes au titre de leur corporéité, de leur culture et de leur histoire.Revue d'éthique et de théologie morale, 2011, Samuel Forero Buitrago (Cairn.info)
Cette réaction confirme l'analyse qui fait des procès des titres de gloire pour les écrivains.Histoire de la Justice, 2013, Anne-Sophie Chambost (Cairn.info)
À titre d'exemple, l'appauvrissement des sols et la disparition des plages affectent les secteurs de l'agriculture et du tourisme.Ça m'intéresse, 16/07/2021, « Le sable, une ressource essentielle en voie de disparition »
On l'a déjà étudiée, à titre expérimental, pour traiter certains troubles psychiatriques comme l'anxiété ou la schizophrénie.Ça m'intéresse, 11/04/2012, « Bientôt un pulvérisateur d'hormones pour améliorer l'érection ? »
Cette distinction est voulue et apparaît bien dans le titre.L'Année canonique, 2017 (Cairn.info)
Contrairement à ce qu'indique le titre de l'album, on n'y rigole pas beaucoup.Ouest-France, Philippe RICHARD, 29/04/2019
Il accepta le titre, il prit le pouvoir.Camille Jullian (1859-1933)
Tous sont d'accord pour remettre leur titre en jeu l'an prochain.Ouest-France, 09/08/2018
À titre personnel, vous serez en fin de contrat en juin 2020.Ouest-France, Baptiste COGNÉ, 16/05/2019
Mais ils devront tout de même verser un acompte, entre septembre de décembre 2019, au titre de l'impôt dû pour cette année-là.Capital, 11/10/2018, « Prélèvement à la source : les ajustements que proposent les… »
Un hôpital de proximité y contribue au même titre qu'une école ou un bureau de poste.Ouest-France, Gaël HAUTEMULLE, 21/03/2015
À ce titre, il est considéré comme le troisième gaz à effet de serre contribuant le plus au réchauffement climatique planétaire.Géo, 19/11/2018, « Gaz à effet de serre : qu'est-ce que le protoxyde… »
Mais le titre a perdu quelque 20 % depuis un an.Ouest-France, 24/07/2017
Afficher toutRéduire

Phrases avec le mot titré

Ce ministre avait un frère aîné qu'on appelait le marquis, le premier de la famille, je pense, qu'on ait titré ainsi.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Le baromètre 2013 sur les droits des malades est titré ?Sève, 2014, Hélène Cardin (Cairn.info)
Il est considéré comme le joueur le plus titré de l'histoire.Ouest-France, 18/08/2019
Elle passera ensuite dans un alambic pour aboutir à un alcool clair et titré à 75 degrés.Ouest-France, 27/04/2018
Un nom célèbre, beaucoup d'argent, les applaudissements des sots, un époux titré, le nom de duchesse.Hector Berlioz (1803-1869)
Champion du monde en 2012, il est le coureur en activité le plus titré dans les classiques.Ouest-France, 29/03/2021
Vous vous mariez avec un homme titré, jeune, beau, qui vous adore.Honoré de Balzac (1799-1850)
Parmi les premiers, on comptait un duc et un prince, plusieurs marquis, bon nombre de comtes et presque tout le fretin menu titré.Paul Féval (1816-1887)
Peut-être, s'il n'avait pas été riche et titré, l'eût-elle préféré un peu plus membru et sanguin.Georges Eekhoud (1854-1927)
Par ailleurs, nous avons aussi titré ces entretiens et organisé la lecture selon un plan en cinq parties afin d'en rendre plus aisé l'accès.Recherche sociale, 2016, Didier Vanoni (Cairn.info)
À l'issue des élections législatives, certains journaux ont d'ailleurs titré sur la défaite des démocrates.Critiques internationales, 2004, Françoise Daucé (Cairn.info)
Nous avons noté que ce portrait est quasi systématiquement titré par un jeu de mots et celui-ci relève pleinement des catégories présentées plus haut.Langage & société, 2005, Françoise Sullet-Nylander (Cairn.info)
La sotte condition que celle d'un bijou titré !Denis Diderot (1713-1784)
Mais pour être titré, il ne faudra pas négliger un seul de mes adversaires.Ouest-France, 25/03/2021
En 2008, le funboarder désigné comme le plus titré par les journalistes spécialisés a cumulé à lui seul plus de 30 titres mondiaux.Revue sciences sociales et sport, 2011, Arnaud Sébileau (Cairn.info)
En effet, ce dernier refuse que sa fille le remplace, alors que son frère aîné, moins titré qu'elle sur le plan médical, y est autorisé.Le sujet dans la cité, 2014, Christophe Niewiadomski (Cairn.info)
Le club est le plus titré du département, et certains membres passent aux engagements internationaux.Ouest-France, 13/10/2020
Il est aujourd'hui encore le sportif français le plus titré.Ouest-France, Christophe DELACROIX, 17/11/2020
Il trouverait meilleur d'être le fils d'un gredin titré.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il sera titré avec l'écurie française en 2005 et 2006.Ouest-France, Guillaume NÉDÉLEC, 08/07/2020
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de TITRÉ, ÉE adj.

Qui a un titre. On ne le dit gueres que des Ducs, Comtes & Marquis, qui ont des titres considerables. C'est un Seigneur titré, qualifié.

Définition ancienne de TITRE s. m.

Inscription, ce qu'on met au dessus d'une chose pour la faire connoistre. Pilate mit pour titre sur la croix du Sauveur, Jesus Nazaréen Roy des Juifs.
 
TITRE, est aussi l'inscription qui est au commencement ou à la premiere page d'un livre, qui contient le nom de l'Auteur, ou la matiere dont il traitte. Les Oeuvres d'Aristote : le Dictionaire d'Ambroise Calepin : la Somme des pechés. Ce titre est le proxenete d'un livre, ce qui le fait vendre. Les Auteurs sont souvent en peine de trouver des titres specieux à leurs livres.
 
TITRE, se dit aussi des ouvrages qu'on a distinguez par Chapitres, au dessus desquels on a mis un petit sommaire de ce qui y est contenu. Montagne traitte toûjours de toute autre chose que de ce qui est contenu dans son titre. On doit toûjours mettre à la teste d'un livre une Table des Titres ou Chapitres.
 
TITRE, en termes de Jurisprudence Civile & Canonique, est le Chapitre même d'un livre. Un Titre se subdivise en Paragraphes, & en Versets. Dans chacun des 50. livres du Digeste, il y a plusieurs Titres, tantost plus, tantost moins. Les Ordonnances Françoises sont aussi divisées par Titres, & par Articles : le Code Louïs pareillement.
 
TITRE, est aussi une petite ligne qu'on tire au dessus d'un mot, ou d'une lettre, qui marque l'abbreviation du mot, ou le redoublement de la lettre, m {m avec un trait au dessus} ou n {n avec un trait au dessus} ; une prononciation particuliere, comme Phia {Phia avec un trait au dessus}, pour Philosophia ; Chlet {Chlet avec un trait au dessus}et, pour Chastelet ; home {home avec un trait au dessus}, pour homme. En Espagnol duena {duena avec un trait au dessus} : le titre fait prononcer duegna. L'escriture Gothique se faisoit avec plusieurs titres & abbreviations. C'est à cette maniere d'escrire que Louïs XI. faisoit allusion, quand pour se mocquer d'un ignorant qui prenoit plusieurs qualitez, il disoit, Là ou il y a tant de titres il n'y a gueres de lettres.
 
TITRE, est aussi un nom de dignité, ou de seigneurie, qu'on donne aux personnes. Le Roy d'Espagne a une page de titres & de dignitez pour marquer ses Royaumes & ses seigneuries. Le Roy de France prend pour titre celuy de Roy de France & de Navarre. Le Duc de Savoye met dans ses titres celuy de Roy de Chypre & de Jerusalem. Les Cardinaux prennent pour titre celuy d'une Eglise de Rome, comme de Ste. Cecile, de Ste. Sabine. Les Duchez, les Comtez, les Pairies, sont de beaux titres. Beaucoup de gens ont de vains titres, des terres ou des dignitez dont ils n'ont que le titre, & point la jouïssance. Les Romains ont donné aux Scipions les titres d'Afriquain, d'Asiatique.
 
TITRE, se dit aussi de certaines qualitez qu'on donne par honneur à quelques Princes. Le Roy de France a le titre de Roy Tres-Chrestien, de Fils aisné de l'Eglise ; celuy d'Espagne, de Roy Catholique ; le Turc, de Grand Seigneur. Le Roy de la Chine se dit dans ses titres, Fils du Soleil. Les Orientaux affectent beaucoup de vains titres. Le Gouverneur de Schiras aprés le denombrement de ses seigneuries & de ses qualitez, adjouste dans ses titres, Fleur de courtoisie, Muscade de consolation, & Rose de plaisir. Herbert.
 
TITRE, signifie aussi la provision d'une charge, & est opposé à Commission ; ou celle d'un Benefice, & il est opposé à Commende. Le Roy a creé des Procureurs en titre d'office, formez & hereditaires : ce n'étoit autrefois que de simples Commissions. En France les Commendes sont de vrais titres de Benefice : dans le Droit ce n'est qu'une simple administration pendant six mois. On ne depossede point un Officier pourveu à titre onereux, sans remboursement. Ce Greffier n'est pas pourveu en titre, il n'exerce que par commission.
 
TITRE, se dit aussi du droit qu'on a de posseder quelque chose. Il possede cette maison à titre d'achat, à titre de loyer. Un donateur qui se reserve l'usufruit, ne possede plus qu'à titre de precaire. On possede les biens roturiers a titre de cens envers le Seigneur. On prescrit par dix ans entre presens, & vingt ans entre absens avec un titre, & pour trente ans sans titre. Il faut avoir un titre coloré pour se mettre en possession d'un Benefice ; autrement on est intrus. Il est fondé en titre & en possession. Une opposition au titre d'une charge ne dure que six mois, mais elle empesche qu'on en expedie les provisions.
 
TITRE, se dit aussi des qualitez qu'on doit avoir pour obtenir certaines dignitez ou degrez. C'est un Sçavant qui a été receu Docteur à bon titre. On doit avoir le titre de Docteur pour obtenir une Cure dans une ville murée, par le Droit Canon. Le premier appointement en matiere beneficiale, est à communiquer ses titres & capacitez, comme sa tonsure, ses degrez, ses provisions, sa prise de possession.
 
TITRE, est aussi l'instrument ou l'acte authentique par lequel on prouve son droit, sa Noblesse. Le Tresor des Chartres est le lieu où sont gardez les titres de la Couronne. On a assigné tous les pretendus Nobles pour rapporter leurs titres de Noblesse, les titres & enseignements justificatifs de la qualité. Il faut dans des procés d'ordre, rapporter les titres originaux, les premieres grosses des obligations. Il faut faire passer un titre nouvel avant les 30. ans, pour empêcher la prescription. Les sçavans Antiquaires trouvent bien de la fausseté dans les titres anciens.
 
TITRE CLERICAL, est une assignation de 50. escus du revenu, que doivent fournir les parens à celuy qui veut aspirer à la Prestrise, afin qu'il ait une subsistance assûrée. Un titre clerical ne peut esté jamais saisi. Ce qui vient de ce qu'autrefois on appelloit titre, l'Eglise pour laquelle desservir on ordonnoit un Prestre. Il ne la pouvoit pas quitter, & pour cela il faisoit un voeu de stabilité, d'y demeurer.
 
TITRE, en termes de Monnoye, est un degré de bonté que doivent avoir l'or & l'argent, qu'on mesure à raison de 24. carats pour l'or, & de 12. deniers de fin pour l'argent, sur lesquels il y a certaine quantité d'alliage, ou de remede, differente selon les lieux & les temps. Le titre des escus d'or est de 23. carats d'or fin. On s'en sert quelquefois pour marquer la bonté de toutes sortes de monnoyes, mais non pas si proprement.
 
TITRE, en termes de Chasse, signifie un lieu ou relais où on pose les chiens, afin que quand la beste passera, ils la courent bien à propos. Ainsi on dit, Mettre les chiens en bon titre, pour dire, les bien poster & placer pour courre.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Faut-il réformer l’orthographe des consonnes doubles ? Faut-il réformer l’orthographe des consonnes doubles ?

Parmi les principales difficultés qui rendent l’exercice de la dictée si périlleux pour les francophones, on retrouve immanquablement la question des...

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 25/01/2023