braque

définitions

braque ​​​ nom masculin et adjectif

nom masculin Chien de chasse à poil ras et à oreilles pendantes.
adjectif familier Un peu fou, écervelé. ➙ timbré, toqué.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « braque »

Aussitôt l'homme au cinéma, jambes écartées, braque avidement vers eux son moulin à café, afin d'immortaliser ces gestes héroïques.Michel Corday (1869-1937)
Le major braque sur lui une lampe électrique.Marcel Nadaud (1889-?)
Là-dessus, je tombe en arrêt comme un braque.Alfred Assollant (1827-1886)
On braque des lorgnettes, on agite des mouchoirs.Octave Mirbeau (1848-1917)
Il a, comme le braque, de longues oreilles ; mais elles sont droites au lieu d'être pendantes, ainsi qu'on le remarque dans toutes les espèces sauvages du genre canis.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Un chien entra, moitié dogue moitié braque, le poil jaune, galeux, la langue pendante.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il fait nuit ... je suis toujours dans la boue ; agenouillées près de moi, des ombres dont l'une braque sur ma figure un falot.Marcel Nadaud (1889-?)
Un vrai bijou de dix ou onze ans, qui vous dévisage avec quelque chose de si braque qu'on s'imaginerait volontiers qu'il a reçu un coup de marteau...Paul Mahalin (1838-1899)
Quand il les eut, il les braque à la fenêtre de son grenier contre la maison de cette femme, et puis l'envoie sommer de se rendre.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Il ressemble plutôt au braque ou au chien courant ordinaire.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
C'est la dernière fois que je travaille avec un braque de votre espèce.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Témoin les succès de ceux qui se qualifiaient eux-mêmes les roués du régent, mot nouveau, introduit alors dans la langue, ainsi que celui de braque.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Quant au braque anglais du marquis, qui avait déserté vers le milieu de la chasse, honteux de sa fuite il s'était réfugié à l'écurie près de nos mulets.Paul Lacroix (1806-1884)
Chaque mari se braque sur la femme du voisin et oublie la sienne.Jules Renard (1864-1910)
Redescendu à ma place, je braque ma lorgnette sur la scène, mais mes yeux, au lieu de regarder dans les tubes noircis, regardent du côté de sa loge.Hector Malot (1830-1907)
Afficher toutRéduire

Exemples de « braqué »

Le grand marché intérieur braqué sur la dimension économique, amputé de la dimension sociale et écologique en a été le prolongement sur le plan européen.Europarl
Et cet homme va mourir, car un pistolet est braqué sur lui.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Ossipoff le prit par le bras et l'amena près d'un télescope braqué, à l'arrière, sur le système solaire que les voyageurs venaient de mettre tant de mois à traverser.Henry de Graffigny (1863-1934) et Georges Le Faure (1856-1953)
Il surprenait au passage plus d'un regard féminin braqué sur lui.Jules Claretie (1840-1913)
A l'angle de la rue voisine, j'étais devant lui, face à face, le revolver braqué, sans un mot, à la hauteur du visage.Fernand Kolney (1868-1930)
C'est tout au plus s'il n'a pas braqué sur moi une lunette d'approche.George Sand (1804-1876)
Le plus souvent, les politiques s'empressent de mettre en avant leurs égoïsmes personnels ou nationaux, surtout lorsque l'opinion publique a le regard braqué sur eux.Europarl
Il l'embrassa ; et, retournant vers lui le revolver déjà braqué sur la bête, il se cassa la tête à lui-même.Arsène Houssaye (1815-1896)
L'instrument fut braqué sur ces sites du fond océanique, et en quelques secondes, nous avions obtenu un négatif d'une extrême pureté.Jules Verne (1828-1905)
Il faut que j'aie toujours un œil braqué sur lui, rien que sur lui.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
On faisait cercle, l'un fonctionnait à droite, l'autre à gauche, culotte bas, le derrière braqué, éteignant chacun la sienne, à tous coups.Émile Zola (1840-1902)
Des uhlans, prévenus à temps, couraient la tête en l'air, l'œil braqué dans le ciel et s'efforçaient d'arriver au moment de la descente.Gaston Tissandier (1843-1899)
Devant ce pistolet, braqué sur lui, l'homme gris ne sourcilla point ; le sourire n'abandonna point ses lèvres et il croisa tranquillement les bras sur sa poitrine.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Joseph tourna la tête, et vit avec terreur un pistolet braqué sur eux par le conducteur qui accourait à leur poursuite.George Sand (1804-1876)
Un engin digne de l'enfer, et qui porte à dix lieues, est, à l'heure où je parle, braqué contre elle.Jules Verne (1828-1905)
Un photographe avait braqué son appareil sur la maison et la photographiait sur toutes ses faces.Maurice Level (1875-1926)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BRAQUE, ou Brac » s. m.

Espece de chien de chasse, qui est bon questeur, qui excelle par l'odorat. Il vient de braccus, ou de bracco, qui a été fait de l'Allemand brachen, signifiant la même chose, Menage ; ou du Grec brachys, brevis.
 
On a aussi appellé brachio, le petit d'un ours.
Les mots de l’époque Candidater, présentiel, distanciel... Comment savoir si des mots sont vraiment des anglicismes ? Candidater, présentiel, distanciel... Comment savoir si des mots sont vraiment des anglicismes ?

L’accusation d’anglicisme est l’épouvantail favori que dressent les puristes de la langue française contre les innovations linguistiques qui leur...

Florent Moncomble 15/09/2021