Email catcher

piètre

Définition

Définition de piètre ​​​ adjectif

littéraire (devant le nom) Très médiocre. ➙ dérisoire, minable. Avoir piètre allure.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot piètre

Depuis qu'elle récolte elle-même ses fruits et légumes, la retraitée, autoproclamée piètre cuisinière, remplace son mari aux fourneaux.Ouest-France, Tiphaine LE BERRE, 16/08/2019
Ce médiocre bilan s'explique d'abord par la piètre qualité des services d'orientation.Capital, 17/01/2013, « Nos facs et nos écoles continuent d'accueillir les jeunes dans… »
Un échappement de piètre qualité peut ne pas faire respecter les normes (bruit, pollution) à votre voiture.Ouest-France, Jean-Rémy MACCHIA, 21/10/2016
Inutile de pinailler sur les piètres résultats économiques de ce système.Ouest-France, Laurent Marchand, 15/03/2018
Cette conclusion, tirée en 2016 par une équipe belgo-américaine, vient s'ajouter aux preuves scientifiques attestant que piètre sommeil et bonne alimentation ne vont pas de pair.Ça m'intéresse, 14/11/2018, « Comment bien manger ? »
La première période, notamment, fut bien ennuyeuse et de piètre qualité.Ouest-France, 04/10/2020
Le patron avait plein d'idées mais était un piètre gestionnaire.Ouest-France, 26/12/2020
Et sans doute une bonne manière d'anticiper le risque de voir les résultats de l'équipe se dégrader à cause d'un piètre leader.Capital, 06/09/2016, « Comment travailler avec un chef vraiment mauvais ? »
Cette piètre performance fut attribuée à la mauvaise gestion des entreprises, et des outils financiers furent inventés pour analyser et remédier à cette situation.Actes de la recherche en sciences sociales, 2001, Neil Fligstein (Cairn.info)
Ils dénoncent la piètre qualité des animations périscolaires et les manques de locaux.Ouest-France, 05/11/2013
La girafe piètre nageuse ne se jette donc à l'eau qu'en dernier recours.Ça m'intéresse, 19/07/2018, « Une girafe sait-elle nager ? »
Dans ces circonstances, le citoyen ne peut être qu'un piètre principal, incapable de contrôler le politique.Pouvoirs, 2021, David Martimort (Cairn.info)
Il est donc d'autant plus remarquable de relever quelques exceptions, souvent le fait d'individus qui n'avaient qu'une piètre maîtrise de l'orthographe.Le Mouvement Social, 2016, Susanna Barrows (Cairn.info)
Elle, habituée à tenir la généralité masculine en piètre estime, ne s'étonnait pas de constater chez celui-ci, les mêmes faiblesses que chez ses frères.Henri Ardel (1863-1938)
D'ailleurs cette morale de l'intérêt nous ramène aux piètres valeurs de l'utile : aidons ceux qui nous aident, et tant pis pour les autres.La Pensée, 2015, Philippe Lherminier (Cairn.info)
Comme s'il n'avait pas été élu pour cinq ans et qu'il devait démissionner comme un piètre animateur de télévision en mal d'audience !Esprit, 2008, Olivier Mongin (Cairn.info)
Dans leurs réponses à l'enquête de 1829, les maires insistent en une longue litanie sur la piètre qualité des herbages.Histoire & Sociétés Rurales, 2003, Philippe Grandcoing (Cairn.info)
Une autre raison de la déréglementation a, bien sûr, été la qualité généralement piètre des services avant l’ouverture des marchés.Europarl
Croit-on que les preneurs de logements de piètre qualité soient socialement en capacité d'ester ?Capital, 09/01/2017, « Imposer un permis de louer aux bailleurs, l'idée n'est pas… »
Il appartient donc aux professionnels de choisir le meilleur et de rejeter le piètre, en préférant le mieux-disant au moins-disant.Capital, 06/10/2016, « Pourquoi les agents immobiliers ne sont pas prêts d'être bien… »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PIETRE adj. m. & f.

Vilain, sale, mesquin. On dit que des meubles, des habits sont pietres, quand ils sont usez, déchirez, sans éclat : que de la marchandise est pietre, lors qu'elle est sale, frippée, hors de mode, qu'elle a trop gardé la boutique : qu'un homme est pietre, quand il est avare, mesquin, ou en mauvaise posture.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots La naissance du « cool » La naissance du « cool »

C’est en écoutant le dernier album d’Orelsan, et plus particulièrement la chanson Casseurs Flowter Infinity, que l’on s’est fait la réflexion simple,...

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 13/07/2022