prescription

 

définitions

prescription ​​​ nom féminin

Droit Délai prévu par la loi, passé lequel la justice ne peut plus être saisie. On ne peut plus le poursuivre, il y a prescription.
Droit Prescription acquisitive : mode d'acquisition d'un droit par une possession ininterrompue (30 ans). ➙ usucapion.
Ordre expressément formulé, avec précision. Les prescriptions d'un médecin (➙ ordonnance).
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce qu’il nous faut c’est une analyse des causes de la situation qui prévaut aujourd’hui et pas simplement nous satisfaire de la prescription de médicaments.Europarl
Malgré cette prescription, beaucoup voyagent en soutanes ouvertes ou en tabards, ce qui est probablement la même chose.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Dans mon pays, les thérapies de substitution de la nicotine ne sont disponibles que sur prescription médicale.Europarl
Toute infraction à cette prescription peut être la cause d'épidémies ayant les conséquences les plus funestes.Félix Chapuis (1853-?)
Ceci m'amène à la question du rôle important du pharmacien dans la vente et la prescription de médicaments vendus sans ordonnance.Europarl
Là-dessus ma prescription est formelle : sa bonne santé dans l'avenir dépend de la vie à la campagne.Hector Malot (1830-1907)
Même quand les enquêtes initiales commencent à temps, les procédures de recouvrement s'éternisent et sont frappées de prescription.Europarl
En ce qui concerne les coccidiostatiques, il faut parvenir à une administration surveillée après prescription d'un vétérinaire connaissant l'entreprise concernée et capable d'agir en conséquence.Europarl
Nous avons naturellement travaillé sur les trois instruments que j'ai cités – coordination, prescription minimale et harmonisation – tout en considérant que l'harmonisation était naturellement le degré supplémentaire.Europarl
Il y a bien un article qui interdit aux hommes punis l'entrée de la cantine, mais cette consigne est tombée en désuétude, il y a aujourd'hui prescription.Émile Gaboriau (1832-1873)
On voit, ajoute-t-il, qu'il entrerait presque dans la prescription classique, telle que les professeurs de poésie la rédigent maintenant.Ernest Dupuy (1849-1918)
On ne peut laisser les firmes pharmaceutiques informer librement les citoyens ni autoriser la publicité directe auprès du grand public pour les médicaments soumis à prescription.Europarl
L'âge du patient n'est aujourd'hui pas suffisamment pris en considération lors de la prescription de médicaments.Europarl
C'est pourquoi les dispositions relatives aux informations sur les médicaments soumis à prescription doivent être mises à jour.Europarl
Cette directive introduit pour la première fois des règles uniformes sur la communication au grand public de certaines informations sur les médicaments soumis à prescription médicale.Europarl
Je me réjouis en particulier du rejet de toute publicité pour le médicament sous prescription, ce qui sanctionne encore bien son caractère unique et prévient l'explosion inconsidérée de son usage.Europarl
Notre désespoir complet promulgue, dès maintenant, contre nous-mêmes, la définitive prescription qui vous les adjuge.Léon Bloy (1846-1917)
Enfin, il est essentiel que la prescription des médicaments homéopathiques ne soit pas faite par n'importe quelle personne dite qualifiée – et par qui serait-elle qualifiée d'ailleurs ?Europarl
Ces médicaments, qui sont produits par des entreprises pharmaceutiques agréées, sont vendus sur prescription par des pharmaciens agréés.Europarl
L'ultime prescription – qui est nécessaire pour vacciner le patient et s'assurer que cela ne se reproduise plus sous cette forme ou sous une autre – consiste à poursuivre l'intégration des marchés.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PRESCRIPTION » s. f.

Fin de non recevoir que le Droit a introduite pour asseurer la possession des biens aprés un certain temps aux possesseurs de bonne foy, & debouter les chicaneurs qui le voudroient inquieter. La Coûtume de Paris introduit la prescription de dix ans entre presents, & de vingt ans entre absens en faveur des paisibles possesseurs d'un heritage avec titre, & de trente ans en faveur de ceux qui les auroient possedez sans titre. La prescription contre l'Eglise ne s'acquiert que par quarante ans, & contre l'Eglise Romaine que par cent ans. L'usucapion est une espece de prescription pour les meubles. La prescription ne s'acquiert qu'avec une possession de bonne soy. En matiere d'abus la prescription n'a point de lieu. La prescription de vingt ans est receuë contre toutes sortes de crimes. En fait d'adultere, elle a lieu au bout de cinq ans. La peremption d'instance est une espece de prescription. Un procés interrompt une prescription, pourveu qu'on ne le laisse pas perir.
Le mot du jour Démerdentiel Démerdentiel

« — Chez vous la rentrée ça sera en distanciel ou en présentiel ?  — Plutôt en démerdentiel... » (@1HommeAzerty, twitter, 19 août)

Laélia Véron 14/10/2020