Proposition principale

Une proposition principale a sous sa dépendance une ou plusieurs autres propositions qui viennent la compléter. Ces subordonnées lui sont liées par le sens et généralement par un mot subordonnant.
La proposition principale se trouve généralement avant la subordonnée :
Je vous recontacterai (principale) dès que la décision sera prise (subordonnée).
Mais elle peut se placer après la subordonnée :
Dès que la décision sera prise (subordonnée), je vous recontacterai (principale).
La proposition principale peut également encadrer la subordonnée :
Je recontacterai, dès que la décision sera prise (subordonnée), tous les intéressés.
Une proposition principale peut être très courte :
Viens (principale) si cela te tente (subordonnée).
Elle peut même être elliptique :
Quel soulagement (principale) lorsqu'on l'a retrouvé (subordonnée) ! (= Quel soulagement ce fut lorsqu'on l'a retrouvé)
Grammaire
Classes grammaticales
Accords
Orthographe
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020