Pluriel des noms communs

Pluriels en s

Les noms communs sont généralement variables, et forment leur pluriel en ajoutant un s au nom singulier :
un éléphant → des éléphants
une envie → des envies
un détail → des détails
un sou → des sous
Seuls les noms terminés par s, x ou z au singulier ne varient jamais au pluriel :
un ours → des ours
un choix → des choix
un nez → des nez
Il arrive que la consonne finale, prononcée dans le nom au singulier, ne soit pas prononcée au pluriel :
un œuf [œf] → des œufs [ø]
un bœuf [bœf] → des bœufs [bø]
un os [ɔs] → des os [o]

Pluriels en x

Les noms terminés par ‑au, ‑eau, ‑eu ont un pluriel en ‑aux, ‑eaux, ‑eux :
un noyau → des noyaux
un chapeau → des chapeaux
un cheveu → des cheveux
Landau, sarrau, pneu, bleu, émeu, lieu (dans le sens de « poisson ») prennent un s au pluriel :
des landaus, des sarraus, des pneus, des bleus, des émeus, des lieus
Les noms terminés par ‑al ont un pluriel en ‑aux :
un animal → des animaux
Quelques noms en ‑al ont un pluriel en ‑als :
un bal → des bals
un carnaval → des carnavals
un festival → des festivals
Certains noms en ‑al ont deux pluriels : un pluriel en ‑als et un pluriel en ‑aux :
un idéal → des idéals ou des idéaux
un val → des vals ou des vaux
un étal → des étals ou des étaux
Les noms en ‑ail suivants ont un pluriel en ‑aux :
un bail → des baux
un corail → des coraux
un émail → des émaux
un fermail → des fermaux
un soupirail → des soupiraux
un vantail → des vantaux
un vitrail → des vitraux
Les noms en ‑ou suivants ont un pluriel en ‑oux :
un bijou → des bijoux
un caillou → des cailloux
un chou → des choux
un genou → des genoux
un hibou → des hiboux
un joujou → des joujoux
un pou → des poux
Quelques noms ont deux pluriels différents selon le contexte :
  • Travail donne travails au pluriel quand il désigne le dispositif servant à immobiliser les animaux pour les ferrer ou les soigner. Dans son sens ordinaire, il donne travaux :
    Ce maréchal-ferrant possède plusieurs travails.
    Il y a de gros travaux à faire dans cette maison.
  • Aïeul donne aïeuls quand il désigne les grands-parents. Il donne aïeux lorsqu'il désigne les ancêtres au sens large :
    Mes aïeuls sont nés tous les quatre en 1929.
    Mes aïeux quittèrent la Russie au xviiie siècle.
  • Ciel donne ciels au sens figuré. Il donne cieux dans son sens propre de « voûte céleste » :
    des ciels de lit, les ciels d'une carrière
    l'immensité des cieux
  • Œil donne œils dans les noms composés, et yeux quand il est employé seul :
    des œils-de-bœuf (lucarnes), des œils-de-perdrix (cors), des œils-de-chat (pierre précieuse)
    des yeux verts, les yeux du fromage

Noms employés uniquement au singulier ou au pluriel

Certains noms ne s'emploient qu'au pluriel :
babines, beaux-arts, décombres, dépens, entrailles, fiançailles, frais, funérailles, mœurs, rillettes, ténèbres, vivres
À l'inverse, certains noms s'emploient presque exclusivement au singulier. C'est le cas des noms indénombrables, notamment :
  • des noms de matières ou de substances : la farine, le café, la soie, l'argent, le fer
  • des noms abstraits : la peur, la gentillesse, la chance
  • des noms de sciences, d'arts, de sports : la génétique, la peinture, le football
Ces noms s'emploient parfois comme des noms dénombrables. On peut alors les trouver au pluriel :
Le vendeur m'a fait goûter trois cafés différents.
On peut aussi les trouver au pluriel dans un autre sens :
On m'a offert de jolies peintures. (les objets, et non l'art de peindre)
Grammaire
Classes grammaticales
Accords
Orthographe
Les mots du bitume Scred Scred

adj. : discret

Aurore Vincenti 10/06/2020