Sens et emplois des interjections

Les différentes nuances de sens

Les interjections servent à exprimer des sentiments très variés :
  • l'admiration :
    oh ! chapeau ! waouh !
  • la déception :
    mince ! zut !
  • le dégoût :
    berk ! pouah !
  • la défiance :
    taratata ! ta, ta, ta ! tss-tss !
  • la douleur :
    aïe ! hélas ! malheur !
  • le doute :
    hum ! mouais !
  • l'enthousiasme :
    youpi ! chouette !
  • l'encouragement :
    courage ! allez !
  • l'indifférence :
    bah ! bof !
  • l'injonction :
    chut ! silence ! assez !
  • l'interrogation :
    hein ? quoi ?
  • la surprise :
    ça alors ! juste ciel !
Une même interjection peut prendre différents sens, selon l'intonation avec laquelle on la prononce.

Comment employer l'interjection ?

Les interjections n'ont aucune fonction grammaticale. Elles donnent simplement du relief à la phrase. Elles s'emploient principalement à l'oral ou, à l'écrit, dans les transcriptions de phrases orales.
Une interjection peut s'employer :
  • seule ; c'est alors un mot-phrase :
    Silence ! Aïe ! La barbe !
  • au début, à la fin ou à l'intérieur d'une phrase ; elle est alors détachée du reste de la phrase par des signes de ponctuation :
    Hélas ! ce n'est que trop vrai !
    Ce n'est, hélas, que trop vrai !
    Ce n'est que trop vrai, hélas !
Certaines interjections peuvent se construire avec un complément :
Vive les vacances !
Bravo à toi !
Grammaire
Classes grammaticales
Accords
Orthographe
Les mots croisés du Robert Les mots croisés du Petit Robert 2020 - Niveau Expert Les mots croisés du Petit Robert 2020 - Niveau Expert

Baclofène, Hygge, latte... voici une grille consacrée aux mots ayant intégré l'édition 2020 du Petit Robert. Réservée aux experts !

19/02/2020