Email catcher
Typographie | Ponctuation | Guillemets

Guillemets

Quand utiliser les guillemets ?

Les servent le plus souvent à encadrer un mot, un groupe de mots ou une phrase citée ou rapportée :
Elle s'exclama : « J'ai la solution ! »
Mais ils servent aussi à :
  • encadrer le titre d'un poème, d'une chanson ou, plus généralement, d'une partie d'ouvrage :
    « L'Albatros » est un poème de Baudelaire.
  • indiquer le sens d'un mot :
    Compagnon vient du latin populaire companio, onis, qui signifie « qui mange son pain avec ».
  • marquer une distance ou une réserve quant à ce qui est dit :
    C'est un « truc de ouf », comme tu dirais.
    Il a déposé l'argent dans sa « tirelire » (tout le monde sait que c'est comme ça qu'il appelle son compte en Suisse).
  • mettre en valeur un mot, un groupe de mots :
    Ce genre de brumes opaques, appelé « pot au noir » par les navigateurs, est très dangereux.
    Les Québécois ne parlent pas de racket, mais de « taxage ».

Guillemets français ou guillemets anglais ?

Dans les textes francophones, on utilise les guillemets français («  »), et non les guillemets anglais ("").
Lorsqu'une citation comprend une autre citation, on utilise d'abord les guillemets français, puis les guillemets anglais :
Il ajouta : « Cela me rappelle l'envolée de Mac-Mahon qui s'écria : "Que d'eau ! Que d'eau !", devant l'ampleur de l'inondation… »

Guillemets et ponctuation

Dans une citation entre guillemets, la se place à l'intérieur ou à l'extérieur des guillemets selon que la citation est intégrée ou non à la phrase.
Cas n°1 : la citation est une phrase complète
Lorsque la citation constitue une phrase complète, généralement introduite par un , le premier mot s'écrit avec une initiale et le se place avant les guillemets fermants :
Ma grand-mère disait : « Après la soupe un verre de vin, autant de moins dans la poche du médecin. »
Lorsque la citation est suivie de la phrase qui la rapporte (dit-il, écrit-elle, etc.), la ponctuation finale se place après cette mention, et on met une après les guillemets fermants :
« Tout le monde sait que la vie ne vaut pas la peine d'être vécue », a écrit Albert Camus.
Mais si la citation se termine par un point d'interrogation, un point d'exclamation ou des points de suspension, on ne met pas de virgule après les guillemets fermants :
« Voilà le marquis de Carabas qui se noie ! » s'écria le chat.
Lorsque la citation est coupée par une courte , on ne détache pas celle-ci de la phrase et la ponctuation finale reste à l'intérieur des guillemets :
« L'homme n'est qu'un roseau, écrit Pascal, le plus faible de la nature, mais c'est un roseau pensant. »
Lorsque la citation est coupée par une longue incise, celle-ci est placée hors des guillemets :
« Je passai deux ans au collège de Rennes », écrit Chateaubriand, qui, évoquant ses jeunes années de pension, poursuit : « Gesril le quitta à 18 ans. Il entra dans la marine. »
Lorsque la citation est suivie d'une référence (notamment bibliographique), celle-ci est placée entre parenthèses après les guillemets fermants. Il existe deux possibilités de ponctuation :
  • soit on place une ponctuation finale à l'intérieur de la citation et à l'intérieur de la parenthèse :
    La marquise fondit en larmes en apprenant l'étrange projet de son fils : elle n'en sentait pas l'héroïsme. (Stendhal, La Chartreuse de Parme.)
  • soit on ne place qu'une ponctuation finale après la parenthèse fermante :
    Pour désirer laisser des traces dans le monde, il faut en être solidaire (Simone de Beauvoir, L'Invitée).
Cas n°2 : la citation n'est pas une phrase complète
Lorsque le début de la citation est intégré dans le texte, la ponctuation finale se place après les guillemets fermants :
Selon Marcel Aymé, Baudelaire réunit toutes les caractéristiques du romantisme « le flou, le mou, le ténébreux, le narcissisme, les infinis faciles ».
Lorsque la citation intégrée dans le texte se poursuit par une phrase complète, la ponctuation finale se place devant les guillemets fermants :
Jean-Jacques Rousseau décrit l'île, tellement variée « qu'elle offre toutes sortes de cultures. On y trouve des champs, des vignes, des bois. »
Grammaire
Classes grammaticales
Qu'est-ce qu'une classe grammaticale ?
Accords
Qu'est-ce que l'accord ?
Orthographe
Qu'est-ce que l'orthographe ?
Tréma
Cédille
Tilde
Ligature
Apostrophe
Toponymes
Lexique
Qu'est-ce que le lexique ?
Gallicismes
Typographie
Qu'est-ce que la typographie ?
Conventions typographiques par thèmes
académie : majuscule ou minuscule ? accord : majuscule ou minuscule ? Adresses, arrondissements : règles typographiques Allégorie et personnification : majuscule ou minuscule ? alliance : règles typographiques Armée : règles typographiques Astres : majuscule ou minuscule ? banque, crédit : majuscule ou minuscule ? bible, coran, torah : règles typographiques bibliothèque : majuscule ou minuscule ? Botanique, zoologie : majuscule ou minuscule ? bourse : majuscule ou minuscule ? Calendrier républicain : règles typographiques code : majuscule ou minuscule ? concile, conférence, congrès, entretien : majuscule ou minuscule ? constitution : majuscule ou minuscule ? Courant artistique : majuscule ou minuscule ? Religions, doctrines, courants : majuscule ou minuscule ? couronne : majuscule ou minuscule ? Dieux et divinités : majuscule ou minuscule ? église : majuscule ou minuscule ? Enseignes commerciales et maisons de commerce : règles typographiques Époques historiques : majuscule ou minuscule ? École, collège, institut et autres établissements d'enseignement : majuscule ou minuscule ? état : majuscule ou minuscule ? Événements historiques : majuscule ou minuscule ? Fêtes civiles et religieuses : majuscule ou minuscule ? Noms de fromages : majuscule ou minuscule ? guerre et bataille : majuscule ou minuscule ? loi, édit, ordonnance : majuscule ou minuscule ? Manifestations culturelles, commerciales : majuscule ou minuscule ? Manifestations sportives : majuscule ou minuscule ? Marques déposées : usage de la majuscule Médailles, distinctions, récompenses : majuscule ou minuscule ? Madame, mademoiselle, monsieur : majuscule ou minuscule ? Monuments et constructions : majuscule ou minuscule ? musée, muséum, galerie : majuscule ou minuscule ? Noms géographiques : règles typographiques Ordres civils, militaires, religieux : majuscule ou minuscule ? Organisme d'État et administration publique : majuscule ou minuscule ? Partis politiques et adhérents : majuscule ou minuscule ? Noms à particule : règles typographiques Périodes géologiques : majuscule ou minuscule ? Noms de peuples : règles typographiques Points cardinaux : majuscule ou minuscule ? Régime politique : majuscule ou minuscule ? saint : règles typographiques société, établissement, compagnie, association... : majuscule ou minuscule ? Styles artistiques : majuscule ou minuscule ? Surnoms historiques ou légendaires : majuscule ou minuscule ? Titres d'œuvres, de journaux, de magazines : règles typographiques Titres et fonctions : majuscule ou minuscule ? Noms de véhicules : règles typographiques Noms de vins : règles typographiques
Le dessous des mots « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ? « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ?

Quand on évoque l’écrivain britannique George Orwell, on pense automatiquement à 1984, son roman dystopique publié en 1949 et fréquemment salué comme...

Florent Moncomble 05/03/2024