Complément d'objet second (COS)

On appelle complément d'objet second (COS) un complément d'objet indirect qui complète un verbe qui a déjà un complément d'objet direct (COD) ou un complément d'objet indirect (COI) :
Il a demandé une augmentation (COD) à son patron (COS).
La sorcière a transformé le prince (COD) en crapaud (COS).
Elle parlera de toi (COI) à son entourage (COS).
Le COS se trouve principalement après des verbes signifiant « donner », « retirer » ou « dire » :
Clémence a cédé sa collection à Simon.
J'ai privé Amélie d'ordinateur.
J'ai remercié mes amis de/pour leur aide.
Il se place après, ou plus rarement avant, le premier complément d'objet :
Il demande une discrétion absolue à ses collaborateurs.
Il demande à ses collaborateurs une discrétion absolue.
Lorsque les compléments sont des pronoms, ils sont placés avant le verbe :
Il le leur demande.
Grammaire
Classes grammaticales
Accords
Orthographe
Drôles d'expressions Être gêné aux entournures Être gêné aux entournures

Être gêné aux entournures : être mal à l’aise, se sentir gauche ; être incommodé dans son activité.

Alain Rey 12/05/2020