Email catcher
Orthographe | Féminin | Féminin des noms

Féminin des noms

Règle générale

Les noms de personnes ou d'animaux varient en genre. Leur féminin se forme généralement en ajoutant un e au nom masculin :
un → une commerçante
un → une ennemie
un → une ourse
Lorsque le nom masculin se termine par une consonne muette, celle-ci se prononce au féminin :
un commerçant → une commerçante [kɔmɛʀsɑ̃, kɔmɛʀsɑ̃t]
un Français → une Française [fʀɑ̃sɛ, fʀɑ̃sɛz]
Quand le nom masculin se termine par une voyelle nasale (‑an, ‑in, ‑ain…) le féminin perd la sonorité nasale dans la prononciation :
un → une artisane [aʀtizɑ̃, aʀtizan]
un → une gamine [gamɛ̃, gamin]
un → une souveraine [suv(ə)ʀɛ̃, suv(ə)ʀɛn]
Certains noms n'ont pas de formes masculines et féminines distinctes : on les appelle « noms épicènes ». Il s'agit :
  • soit de noms déjà terminés par un e au masculin (plus quelques exceptions) ; dans ce cas, le porte la marque du genre :
    un/une  ; un/une  ; un/une
  • soit de noms d'animaux qui s'emploient toujours au masculin ou toujours au féminin, quel que soit le sexe de l'animal qu'ils désignent ; leur article ne varie donc pas :
    un  ; une  ; un
Certains noms de métiers, titres, grades ou fonctions autrefois réservés aux hommes ont longtemps été attestés sous la seule forme masculine, même pour désigner des femmes. À partir des années 80 et dans toute la francophonie, divers textes officiels ont proposé des formes féminines pour ces différents noms, ou repris des formes féminines oubliées comme . En France, le guide Femme, j'écris ton nom… (1999) répertorie ces formes. La plupart sont aujourd'hui répandues dans l'usage et attestées dans les dictionnaires.
Attention, un grand nombre de féminins ne se forment pas seulement par ajout d'un ‑e au masculin. S'il n'y a pas de règle absolue permettant de déduire la formation des féminins, parfois irréguliers, on peut cependant répertorier ci-dessous les principales règles.

Féminin des noms en ‑eau

La plupart des noms en ‑eau font leur féminin en ‑elle :
un → une chamelle
un → une agnelle
un → une jouvencelle

Féminin des noms en ‑el

Les noms en ‑el forment leur féminin en ‑elle :
un → une colonelle
un → une intellectuelle

Féminin des noms en ‑er

Les noms en ‑er font leur féminin en ‑ère :
le → la boulangère
le → la crémière

Féminin des noms en ‑et

Les noms en ‑et forment leur féminin en ‑ette :
un → une minette
le → la cadette
Le nom suivant fait exception :
le → la préfète

Féminin des noms en ‑f ou ‑p :

Les noms en ‑f ou ‑p changent le ‑f ou le ‑p en ‑ve au féminin :
un → une veuve
un → une Juive
un → une louve

Féminin des noms en ‑ien et ‑yen :

Les noms en ‑ien et ‑yen forment leur féminin en ‑ienne et ‑yenne :
le → la chienne
un → une collégienne
un → une doyenne

Féminin des noms en ‑on :

Les noms en ‑on forment leur féminin en ‑onne :
un → une piétonne
un → une championne
Les noms suivants font exception :
un → une mormone
un → une lettone

Féminin des noms en ‑teur

Les noms en ‑teur auxquels on ne peut pas associer de verbe formé sur un radical identique font leur féminin en ‑trice :
le verbe *rédacter n'existe pas → un → une rédactrice 
le verbe *électer n'existe pas → un → une électrice
Quelques rares noms en ‑teur répondant à ce critère ont un féminin en ‑teuse, en dépit de la règle.
Par exemple, a pour féminin basketteuse bien que le verbe *basketter n'existe pas.
, , , et font leur féminin en ‑trice bien qu'il existe un verbe formé sur leur radical. Au féminin, fait docteur, docteure ou doctoresse.

Féminin des noms en ‑eur et noms en ‑teur dérivés d'un verbe

Les noms terminés par ‑eur et les noms terminés par ‑teur auxquels on peut associer un verbe formé sur un radical identique à celui de la forme du masculin font leur féminin en ‑euse :
→ un → une chanteuse
→ un → une donneuse
Quelques noms forment leur féminin en ‑eresse, notamment dans la langue juridique :
→ bailleresse
→ chasseresse
→ défenderesse
→ demanderesse
→ enchanteresse
→ pécheresse

Féminin des noms en ‑x

La plupart des noms en ‑x ont un féminin en ‑se :
un → une épouse
un → une paresseuse
Les noms suivants font exception :
un → une rousse
un → une vieille

Féminins particuliers

Les autres noms forment leur féminin :
Grammaire
Classes grammaticales
Qu'est-ce qu'une classe grammaticale ?
Accords
Qu'est-ce que l'accord ?
Orthographe
Qu'est-ce que l'orthographe ?
Tréma
Cédille
Tilde
Ligature
Apostrophe
Toponymes
Lexique
Qu'est-ce que le lexique ?
Gallicismes
Typographie
Qu'est-ce que la typographie ?
Conventions typographiques par thèmes
académie : majuscule ou minuscule ? accord : majuscule ou minuscule ? Adresses, arrondissements : règles typographiques Allégorie et personnification : majuscule ou minuscule ? alliance : règles typographiques Armée : règles typographiques Astres : majuscule ou minuscule ? banque, crédit : majuscule ou minuscule ? bible, coran, torah : règles typographiques bibliothèque : majuscule ou minuscule ? Botanique, zoologie : majuscule ou minuscule ? bourse : majuscule ou minuscule ? Calendrier républicain : règles typographiques code : majuscule ou minuscule ? concile, conférence, congrès, entretien : majuscule ou minuscule ? constitution : majuscule ou minuscule ? Courant artistique : majuscule ou minuscule ? Religions, doctrines, courants : majuscule ou minuscule ? couronne : majuscule ou minuscule ? Dieux et divinités : majuscule ou minuscule ? église : majuscule ou minuscule ? Enseignes commerciales et maisons de commerce : règles typographiques Époques historiques : majuscule ou minuscule ? École, collège, institut et autres établissements d'enseignement : majuscule ou minuscule ? état : majuscule ou minuscule ? Événements historiques : majuscule ou minuscule ? Fêtes civiles et religieuses : majuscule ou minuscule ? Noms de fromages : majuscule ou minuscule ? guerre et bataille : majuscule ou minuscule ? loi, édit, ordonnance : majuscule ou minuscule ? Manifestations culturelles, commerciales : majuscule ou minuscule ? Manifestations sportives : majuscule ou minuscule ? Marques déposées : usage de la majuscule Médailles, distinctions, récompenses : majuscule ou minuscule ? Madame, mademoiselle, monsieur : majuscule ou minuscule ? Monuments et constructions : majuscule ou minuscule ? musée, muséum, galerie : majuscule ou minuscule ? Noms géographiques : règles typographiques Ordres civils, militaires, religieux : majuscule ou minuscule ? Organisme d'État et administration publique : majuscule ou minuscule ? Partis politiques et adhérents : majuscule ou minuscule ? Noms à particule : règles typographiques Périodes géologiques : majuscule ou minuscule ? Noms de peuples : règles typographiques Points cardinaux : majuscule ou minuscule ? Régime politique : majuscule ou minuscule ? saint : règles typographiques société, établissement, compagnie, association... : majuscule ou minuscule ? Styles artistiques : majuscule ou minuscule ? Surnoms historiques ou légendaires : majuscule ou minuscule ? Titres d'œuvres, de journaux, de magazines : règles typographiques Titres et fonctions : majuscule ou minuscule ? Noms de véhicules : règles typographiques Noms de vins : règles typographiques
Drôles d'expressions Faire un carton Faire un carton

D’un film numéro un au box-office ou d’un candidat qui bat ses concurrents haut la main, on dit familièrement qu’ils ont fait un carton : ils ont...

Alain Rey 17/06/2024