Email catcher

voici, voilà

Constructions

et sont invariables et peuvent introduire des mots de différentes natures :
  • un ou un groupe nominal :
    Voilà Antoine.
    Voici mon fils.
  • un  :
    Le voilà.
  • une  :
    Voici que la nuit tombe. Voici que tombe la nuit.
    Voilà pourquoi j'ai décidé de partir.
  • une proposition infinitive :
    Voici venir l'orage.
Comme tous les présentatifs, voici et voilà se placent généralement en tête de phrase ; cependant, ils peuvent être précédés :

voici ou voilà ?

Le choix entre voici et voilà obéit à la même règle que le choix entre celui-ci et celui-là ou entre ceci et cela :
  • voici s'emploie pour présenter ce qui est proche, ce qui va être dit, ou bien ce qui arrive, va se produire :
    Voici mon fils. Voici la nuit qui tombe. Voici ce que j'ai à vous dire.
  • voilà s'emploie pour présenter ce qui est éloigné, ou bien ce qui vient d'être dit :
    Voilà Simon, rejoignons-le. Voilà, tout est dit.
Cette distinction est de moins en moins respectée. Dans l'usage courant, voilà est employé dans tous les cas.
Grammaire
Classes grammaticales
Qu'est-ce qu'une classe grammaticale ?
Accords
Qu'est-ce que l'accord ?
Orthographe
Qu'est-ce que l'orthographe ?
Tréma
Cédille
Tilde
Toponymes
Drôles d'expressions Avoir un cœur d'artichaut Avoir un cœur d'artichaut

«Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point », dit-on parfois à propos d’un amoureux déraisonnable...

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 10/02/2022