Place de l'adverbe

La place de l'adverbe est assez fluctuante et ne répond à aucune règle rigoureuse. Cependant, il y a quelques grandes tendances.

L'adverbe modifie un adjectif qualificatif

Quand l'adverbe modifie le sens d'un adjectif qualificatif, il se place généralement devant cet adjectif :
C'est un très grand bonheur.
Il a un équipement particulièrement performant.
Les adverbes qui modifient le sens d'un adjectif qualificatif sont surtout des adverbes d'intensité ou de quantité (beaucoup, moins, peu, si, très…).

L'adverbe modifie un autre adverbe

Quand l'adverbe modifie le sens d'un autre adverbe, il se place toujours devant cet adverbe :
Il travaille beaucoup trop.
Nous avons bien assez mangé.
Très poliment, il m'a répondu que je m'étais trompée d'adresse.

L'adverbe modifie une phrase

Quand l'adverbe modifie le sens d'une phrase, il se place en début ou en fin de phrase :
Heureusement, un passant m'a indiqué le chemin.
Nous sommes allés au restaurant hier.

L'adverbe modifie un verbe

Lorsque le verbe est à un temps simple, l'adverbe se place généralement après lui :
Il parle vite.
Elle m'aidera de temps en temps.
Je l'aimais énormément.
Lorsque le verbe est à un temps composé, il n'y a pas de règle absolue :
  • Certains adverbes se placent après le participe passé, notamment les adverbes de temps et de lieu :
    J'ai habité ici.
    Nous nous sommes rencontrés hier.
    Il a conduit lentement.
  • Certains adverbes se placent entre l'auxiliaire et le participe passé :
    J'ai tellement aimé ce livre que je l'ai relu trois fois.
  • Mais beaucoup d'adverbes se placent indifféremment après le participe passé ou entre l'auxiliaire et le participe passé :
    J'ai longuement réfléchi. J'ai réfléchi longuement.
    Nous nous sommes souvent revus. Nous nous sommes revus souvent.
Lorsqu'un adverbe modifie un participe présent, il se place après lui :
Ignorant totalement les consignes de sécurité, il a escaladé la balustrade.
Mais si ce participe présent est employé comme adjectif verbal, il se place avant lui :
Il est totalement ignorant.
L'adverbe ne précède toujours le verbe :
Je ne fais jamais de fautes d'orthographe.
Grammaire
Classes grammaticales
Qu'est-ce qu'une classe grammaticale ?
Accords
Qu'est-ce que l'accord ?
Orthographe
Qu'est-ce que l'orthographe ?
Tréma
Cédille
Tilde
Toponymes
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020