Toponymes

Un toponyme est un nom de lieu. Il peut s'agir notamment d'un nom :
  • de ville : Montréal, Los Angeles, Brive-la-Gaillarde
  • de région, administrative ou non : l'Alsace, la Toscane, la Pennsylvanie
  • de cours d'eau : le Tage, le Nil, le Rhône
  • de montagne ou de massif montagneux : le mont Blanc, l'Everest, les Carpates
  • de voie de communication : avenue Jean-Jaurès, place Saint-Pierre, allée des Saules
Il existe des noms plus spécifiques pour désigner certains types de lieux :
  • un oronyme est un nom de montagne
  • un hydronyme est un nom de cours d'eau
Les toponymes constituent une catégorie de noms propres.
Comme pour la plupart des noms propres, l'orthographe des toponymes pose souvent problème. Les toponymes désignant des lieux du monde entier, ils ont souvent été forgés dans d'autres langues, et leur graphie peut être compliquée pour un francophone.
Au Québec, il existe depuis 1977 une Commission de toponymie chargée de normaliser l'orthographe des noms géographiques, de manière à pouvoir identifier un lieu de façon non équivoque, grâce à l'unicité du nom et la stabilité graphique de sa forme. Les toponymes normalisés paraissent à la Gazette officielle du Québec, équivalent du Journal officiel en France. En France, une Commission nationale de toponymie, créée en 1999, [contribue] à la conservation et au développement cohérent du patrimoine toponymique de la France.
Grammaire
Classes grammaticales
Accords
Orthographe
Le mot du jour Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète

L’emploi des mots de la famille de sauvage pour décrire des problèmes de sécurité fait aujourd’hui polémique. Si le rôle des linguistes et des lexicographes n’est pas de se prononcer ni de porter un jugement, l’analyse des choix lexicaux des personnalités publiques peut être révélatrice des préoccupations de notre époque.

Édouard Trouillez 17/09/2020